IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

InfoLABO

Communiqués, avis et recommandations de la Direction des laboratoires de l'IRSST.

Nouveautés aux laboratoires de l’IRSST : Nouveau LIMS et nouvelle interface clients

  • 30 septembre 2016
  • InfoLABO n° 2016-04
  • Général

La Direction des laboratoires de l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) procédera bientôt au déploiement de LabPlus, son nouveau système de gestion de l’information des laboratoires communément appelé Laboratory Information Management System (LIMS). De prime abord, ce changement n’aura d’effet que sur la gestion interne du laboratoire. La clientèle constatera toutefois une différence au niveau de la présentation des rapports d’analyse. L’infoLabo 2016-05 est à consulter à cet effet.

En savoir plus

Nouveau service analytique pour la détermination des particules diesel exprimées en carbone total

La Direction des laboratoires de l’IRSST offre désormais un service d’analyse pour la détermination des particules diesel exprimées en carbone total. Il s’agit de la méthode IRSST 388 intitulée Détermination des particules diesel (exprimées en carbone total) dans l’air, qui constitue une réplique de la méthode NIOSH 5040 Diesel particulate matter version 3 du 15 mars 2003 publiée par le National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH).

En savoir plus

Nouveau service analytique pour la détermination des fumées d’asphalte dans l’air

La Direction des laboratoires de l’IRSST offre une nouvelle méthode d’analyse pour la détermination des fumées d’asphalte dans l’air. Il s’agit de la méthode IRSST 381 intitulée Détermination de la matière organique totale pour fumées d’asphalte, qui est basée sur...

En savoir plus

Échantillons-témoins figurant sur plusieurs demandes d’analyse

  • 10 décembre 2015
  • InfoLABO n° 2015-14
  • Général
 Communication destinée aux intervenants du Réseau SAT Les bonnes pratiques d’hygiène du travail impliquent qu’un échantillon-témoin (témoin) doit être fourni au laboratoire avec les échantillons prélevés.  Le témoin suivra donc l’ensemble des manipulations des échanti...

En savoir plus

Bouchons sur les tubes absorbants, comment les apposer ?

Le personnel du laboratoire de l’IRSST sollicite votre collaboration. Comment apposer les bouchons? Il n’est pas nécessaire d’enfoncer les bouchons jusqu’au bout sur les tubes adsorbants (Figure 1). Idéalement, si l’on prend l’exemple du tube de charbon IRSS...

En savoir plus

Nouvelle analyse pour la surveillance biologique de l’exposition au benzène

La mesure de l’acide S-phénylmercapturique urinaire Depuis plusieurs années, le service analytique offert par l’IRSST pour effectuer la surveillance biologique de l’expositions liée au benzène était la mesure de l’acide t,t-muconique urinaire en fin quart de travail. Le so...

En savoir plus

Conserver les chargeurs lors de rappel des débitmètres

Avis important à tous les intervenants du réseau public québécois de la santé

En savoir plus

Protocole de prélèvement pour la caractérisation de structures mycologiques

Cet infoLabo constitue une fusion des infoLabos 2004-04 et 2005-09 mis à jour.

En savoir plus

Des nouveautés pour l’analyse des composés de chrome VI

En milieu de travail, le chrome peut exister sous différentes formes : chrome VI, chrome III et chrome métal. Les composés de chrome VI causent le cancer et se retrouvent rarement présents de façon naturelle dans l’environnement, car ces composés sont principalement fabriqués. Ainsi, les composés de chrome VI sont utilisés dans des industries impliquant des travaux de soudure, de peinture, de teinture, de coloration et de placage électrolytique pour ne nommer que ceux-ci. Tous les composés de chrome VI sont classés dans le RSST selon leur solubilité ou de leur forme respective. Le lecteur pourra également trouver utile de consulter l’infoLABO 2014-06.

En savoir plus

Utilisation des résultats de chrome hexavalent (VI) hydro-soluble et hydro-insoluble du laboratoire en lien avec les normes du RSST

Les intervenants qui font une demande d’analyse de chrome hexavalent (VI) au laboratoire reçoivent toujours deux résultats : un premier pour le chrome VI hydro-soluble et un second pour le chrome VI hydro-insoluble.  Ce type de résultat est fourni par le laboratoire peu importe le type de composé chrome VI concerné puisque la méthode d’analyse n’est spécifique qu’au chrome VI et non au composé chimique contenant du chrome VI. Par exemple, la méthode d’analyse n’est pas en mesure de différencier le chromate de plomb du chromate de strontium. 

En savoir plus

Page 4 sur 7Première   Précédente   1  2  3  [4]  5  6  7  Suivant   Dernière   
Recevez l'InfoLABO dans votre courriel

Recevez les communications de la Direction des laboratoires directement dans votre courriel.

Je m'inscris