IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

InfoLABO

Communiqués, avis et recommandations de la Direction des laboratoires de l'IRSST.

Bouchons sur les tubes absorbants, comment les apposer ?

Le personnel du laboratoire de l’IRSST sollicite votre collaboration. Comment apposer les bouchons? Il n’est pas nécessaire d’enfoncer les bouchons jusqu’au bout sur les tubes adsorbants (Figure 1). Idéalement, si l’on prend l’exemple du tube de charbon IRSS...

En savoir plus

Nouvelle analyse pour la surveillance biologique de l’exposition au benzène

La mesure de l’acide S-phénylmercapturique urinaire Depuis plusieurs années, le service analytique offert par l’IRSST pour effectuer la surveillance biologique de l’expositions liée au benzène était la mesure de l’acide t,t-muconique urinaire en fin quart de travail. Le so...

En savoir plus

Conserver les chargeurs lors de rappel des débitmètres

Avis important à tous les intervenants du réseau public québécois de la santé

En savoir plus

Protocole de prélèvement pour la caractérisation de structures mycologiques

Cet infoLabo constitue une fusion des infoLabos 2004-04 et 2005-09 mis à jour.

En savoir plus

Nouveau service analytique pour les poussières combustibles respirables (PCR)

La Direction des laboratoires de l’IRSST offre désormais le service d’analyse pour la détermination des poussières combustibles respirables (PCR). Les PCR consistent en un indicateur (ou traceur) d’exposition à la matière particulaire diesel dans les mines souterraines tel que stipulé par le Règlement sur la santé et la sécurité du travail dans les mines (RSSM, Québec) ainsi que dans certaines autres réglementations canadiennes. Il est toutefois à noter que les PCR ne sont pas citées dans le Règlement sur la santé et la sécurité du travail (RSST).

En savoir plus

Des nouveautés pour l’analyse des composés de chrome VI

En milieu de travail, le chrome peut exister sous différentes formes : chrome VI, chrome III et chrome métal. Les composés de chrome VI causent le cancer et se retrouvent rarement présents de façon naturelle dans l’environnement, car ces composés sont principalement fabriqués. Ainsi, les composés de chrome VI sont utilisés dans des industries impliquant des travaux de soudure, de peinture, de teinture, de coloration et de placage électrolytique pour ne nommer que ceux-ci. Tous les composés de chrome VI sont classés dans le RSST selon leur solubilité ou de leur forme respective. Le lecteur pourra également trouver utile de consulter l’infoLABO 2014-06.

En savoir plus

Interruption du service analytique pour la méthode IRSST 363 Détermination des amines dans l'air par LC-MS

Pour une période indéterminée, la méthode d'analyse IRSST 363 n'est plus disponible au laboratoire.

En savoir plus

Utilisation des résultats de chrome hexavalent (VI) hydro-soluble et hydro-insoluble du laboratoire en lien avec les normes du RSST

Les intervenants qui font une demande d’analyse de chrome hexavalent (VI) au laboratoire reçoivent toujours deux résultats : un premier pour le chrome VI hydro-soluble et un second pour le chrome VI hydro-insoluble.  Ce type de résultat est fourni par le laboratoire peu importe le type de composé chrome VI concerné puisque la méthode d’analyse n’est spécifique qu’au chrome VI et non au composé chimique contenant du chrome VI. Par exemple, la méthode d’analyse n’est pas en mesure de différencier le chromate de plomb du chromate de strontium. 

En savoir plus

Analyses de légionelles dans les tours de refroidissement à l’eau (TRE) et la réglementation de la Régie du bâtiment du Québec.

La Direction des laboratoires de l’IRSST est maintenant reconnue par le Centre d’expertise en analyse environnementale du Québec (CEAEQ) pour l’analyse de Legionella pneumophila et Legionella spp. dans les échantillons provenant des tours de refroidissement à l’eau. Rappelons que cette analyse est requise par le Règlement modifiant le Code de sécurité intégrant des dispositions relatives à l’entretien des tours de refroidissement à l’eau de la Régie du bâtiment du Québec (RBQ).

En savoir plus

Modification au protocole analytique des HAP – prise 2

Un important travail de laboratoire a été effectué pendant les 2 dernières années pour améliorer le protocole analytique de la méthode IRSST 225.

Traitement du support du filtre

L’info-labo 2008-14 mentionnait la mise en place au laboratoire de l’extraction du support du filtre pour éviter la sous-estimation de la concentration de la fraction vapeur des HAP. On y évaluait également la possibilité d’éliminer le problème à la source, i.e. de retirer le support de la cassette d’échantillonnage IRSST #911 (figure 1).

En savoir plus

Page 3 sur 6Première   Précédente   1  2  [3]  4  5  6  Suivant   Dernière   
Recevez l'InfoLABO dans votre courriel

Recevez les communications de la Direction des laboratoires directement dans votre courriel.

Je m'inscris