IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Actualités

Un outil d’aide à la décision pour les cas de lombalgie


Un outil d’aide à la décision pour les cas de lombalgie

Les exercices physiques permettent de réduire la douleur et les incapacités chez les gens souffrant d’une lombalgie non aiguë, mais ces effets sont limités. Pour rehausser l’efficacité de ce type d’intervention, il faut déterminer quels patients et patientes répondent le mieux à chaque modalité d’exercice et pour quelles raisons. Dans ce rapport de recherche, l’intérêt est porté à un programme d’exercices de stabilisation lombaire (PESL), une modalité active d’exercice gagnant en crédibilité et en popularité. La présente recherche a permis de compléter avec succès l’étape de dérivation de deux règles de prédiction clinique associées à un PESL, la première pour prédire le succès à la fin de ce traitement et la seconde pour prédire le succès six mois après ce traitement. De plus, l’étude des mécanismes d’action suggère que ce programme d’exercice engage des mécanismes d’action bénéfiques pour les personnes visées, ceci autant sur le plan physique que psychologique.

Dérivation de règles de prédiction clinique pour dépister les patients ayant une lombalgie non aiguë manifestant un succès thérapeutique lors d’un programme d’exercice de stabilisation lombaire ● Christian Larivière, IRSST, Marie-France Coutu, Université de Sherbrooke, Sharon M. Henry, Université du Vermont, Burlington, États-Unis, Richard Preuss, Université McGill, Nicolas Roy, Chargé de cours, Université de Sherbrooke; Physiothérapeute clinicien en pratique privée, Physio Extra et Khalil Rabhi, Statisticien consultant indépendant ● R-1151-fr

 
Restez en contact!

infoIRSST - Toutes les nouvelles de la recherche à l'IRSST

Abonnez-vous


Suivez-nous!