IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Amélioration de la justesse des modèles d'hygiène du travail utilisés pour estimer des expositions professionnelles à des vapeurs de solvants

Résumé

Plus de 320 000 travailleurs québécois sont exposés à des solvants dans le cadre de leur emploi. Ils peuvent développer des maladies professionnelles liées à une surexposition à ces solvants.

Malgré les développements récents en matière de substitution, l’exposition professionnelle aux solvants demeure une préoccupation majeure pour les spécialistes en santé et sécurité du travail (SST). Les hygiénistes du travail utilisent des modèles d’estimation de l’exposition professionnelle aux substances chimiques, une approche rapide et peu coûteuse lorsqu’ils sont bien compris. Ces modèles sont souvent simplifiés, prenant en compte un nombre limité de paramètres, ce qui peut être problématique particulièrement dans les cas de mélanges de solvants.

Ce projet a pour but d’améliorer la justesse de certains modèles d’estimation de l’exposition aux vapeurs de solvants en corrigeant deux limitations majeures liées à l’absence de considération de la non-idéalité dans le cas des mélanges et aux hypothèses simplificatrices contenues dans certains modèles.

Informations complémentaires

Type : Projet
Numéro : 2012-0044
Statut : En cours
Équipe :
  • Maximilien Debia (Université de Montréal)
  • Stéphane Hallé (École de technologie supérieure)
  • Ali Bahloul (IRSST)
  • Daniel Drolet (IRSST)
  • Jérôme Lavoué (Université de Montréal)