IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Prévention des risques chimiques et biologiques

Prévention des risques chimiques et biologiques

Chaque année, de nombreux travailleurs québécois développent des maladies d’origine professionnelle reliées à l’exposition à des substances chimiques ou à des agents biologiques, et ce, dans une multitude d’environnements de travail. Cette situation pourrait souvent être évitée par de meilleures connaissances tant au niveau des contaminants en cause, qu’au niveau de l’exposition des travailleurs et des risques pour la santé qui leur sont associés.

Plan quinquennal IRSST 2018-2022

L’objectif du champ de recherche sur la Prévention des risques chimiques et biologiques (PRCB) est de contribuer à la prévention des maladies professionnelles et des effets néfastes pour la santé, et à l’amélioration et au maintien de la santé et du bien-être des travailleurs exposés à des substances chimiques et à des agents biologiques. L’innovation, la génération de nouvelles connaissances, l’évaluation critique et l’utilisation des connaissances existantes sont les approches privilégiées.

La recherche, souvent de nature interdisciplinaire, vise principalement la prévention primaire et le développement d’outils adaptés et utilisés en entreprise en s’arrimant notamment aux besoins identifiés par la CNESST, ses partenaires et les milieux de travail québécois. Par extension, la valorisation et la diffusion de l’information sont des éléments préconisés.

Axes de recherche

Les recherches s’articulent autour des trois axes suivants :

  • Élaboration de stratégies et de méthodes d’évaluation de l’exposition et d’estimation des risques pour la santé, entre autres à l’aide des approches toxicologiques et épidémiologiques;
  • Développement et validation de technologies et d’outils visant la réduction et le contrôle de l’exposition;
  • Développement de méthodes de prélèvement et d’analyse pour les substances chimiques et les agents biologiques.

Programmations de recherche

La programmation de recherche est le fruit d’une réflexion des membres du champ, en concertation avec la Direction scientifique, en continuité avec le plan quinquennal de production scientifique et technique et les travaux menés à l’Institut au cours des dernières années. Elle vise à répondre avec encore plus de pertinence aux besoins des milieux de travail. Dix programmations thématiques sont priorisées :

Les objectifs de cette thématique visaient à identifier les agents causaux et les situations de travail associés le plus souvent au développement de l’asthme au travail et des maladies obstructives du système respiratoire. Une nouvelle programmation sera élaborée et intégrera deux volets : celui des agents sensibilisants et irritants respiratoires et celui des agents sensibilisants et irritants cutanés.

Les objectifs de cette programmation thématique s’inscrivent principalement dans un volet hygiène et ciblent la documentation, l’évaluation et la surveillance de l’exposition. Ceci a trait particulièrement à l’évaluation des différents environnements de travail où il y a présence de particules minérales en tenant compte de la protection respiratoire et de l’efficacité des mesures de confinement.

L’objectif à long terme de cette programmation thématique est de contribuer à la prévention des risques associés à l’exposition professionnelle aux cancérogènes. Les orientations priorisées visent notamment à mieux caractériser l’exposition aux cancérogènes, à maîtriser l’exposition aux gaz d’échappement de moteurs diesel et à évaluer le risque cancérogène dans les emplois verts, tout en explorant des méthodes pour tenir compte des multiexpositions.

Les objectifs de cette programmation thématique visent à consolider les acquis et à développer de nouvelles connaissances en lien avec la caractérisation de l’exposition professionnelle en utilisant des approches telles que la prise de mesures en milieu de travail, la modélisation et l’estimation de l’exposition à des fins prévisionnelles et d’analyse du risque. Les études portent sur les stratégies d’échantillonnage principalement pour l’exposition par voies respiratoire et cutanée et l’interprétation des données la métrologie et la valorisation des données existantes par l’épidémiologie et la surveillance.

La programmation thématique vise le développement de techniques de pointe pour améliorer l’identification des microorganismes de leurs sous-produits, la diversification des stratégies d’échantillonnage et l’évaluation des effets et des précurseurs d’effets sur la santé des travailleurs.Des efforts additionnels cibleront les problématiques liées aux agents pathogènes et infectieux.

La programmation thématique sur les nanoparticules favorise la détermination des niveaux d’exposition des travailleurs, le développement de différents outils d’information et d’aide à la prise en charge des risques potentiels pour la santé par les établissements et les milieux de travail. Elle met également l’accent sur la métrologie et la caractérisation des nanoparticules et particules ultrafines, l’analyse de leur comportement  aérodynamique et l’étude des moyens de contrôle de l’exposition.

La programmation thématique dont le développement est proposé visera notamment à identifier les travailleurs agricoles les plus à risque d’être exposés à des pesticides chimiques ou biologiques, d’évaluer leur exposition et d’estimer leur risque potentiel pour la santé.

Les objectifs de la programmation thématique visent à améliorer l’efficience des pratiques en matière de protection respiratoire, en s’intéressant à la résistance chimique, aux facteurs de protection, ainsi qu’aux contraintes associées au port d’appareil de protection respiratoire (APR).

Parmi les nouvelles technologies et les emplois dit «verts» dans plusieurs secteurs, trois ont été jugés prioritaires soit ceux de la gestion des matières résiduelles, de l’énergie et des produits verts de substitution. Elle vise ultimement à s’assurer que la santé et la sécurité des travailleurs soient en tout temps protégées en tenant compte des efforts visant à réduire l’empreinte écologique de notre mode de vie.

Les objectifs de cette programmation thématique ciblent le développement et la validation des méthodes d’évaluation de l’efficacité des dispositifs de contrôle de l’exposition aux contaminants chimiques et biologiques à la fois par la ventilation locale ou collective et par l’optimisation des procédés industriels. La programmation vise également à étudier la filtration et les paramètres aérauliques d’émission et de dispersion des polluants.

Des résultats concrets

Outil d'intervention

Utilitaire Web pour analyser les risques en espaces clos

Basé sur un bilan des connaissances et inspiré par les normes en gestion du risque utilisées en sécurité des machines, l’utilitaire E.CLOS s’adresse à des personnes qualifiées en matière de gestion des risques lors d’interventions en espace clos. Il prend en considération les principaux dangers potentiels regroupés en sept familles (atmosphérique, chimique, biologique, chute, mécanique, physique et ergonomique) et tient compte du contexte normatif et réglementaire du Québec.

eclos

Document de sensibilisation

Pesticides - Pratiques sécuritaires et équipements de protection individuelle

Une fiche destinée aux agriculteurs et à tous ceux qui souhaitent mieux comprendre l’information sur les étiquettes des pesticides et ainsi assurer leur protection a été produite. Les principaux aspects réglementaires sont énoncés ainsi que quelques règles simples pour bien se protéger d’une exposition par les voies respiratoire et cutanée. Les critères dont il faut tenir compte pour choisir un masque, des gants ou une combinaison de protection selon la gravité du risque sont énumérés, ainsi que des liens vers des sources d’information utile et les organismes réglementaires.

Pesticides

Conférence

Forum sur les cancérogènes professionnels

À l’issue du projet de recherche sur le fardeau humain et économique des cancers d’origine professionnelle au Canada, un forum réunissant 85 détenteurs d’enjeux a été organisé par l’IRSST. La sensibilisation, l’échange sur l’utilisation des résultats de la recherche et la mobilisation des différents acteurs étaient les objectifs visés. Des discussions en atelier ont permis de dégager des priorités de prévention pour l’amiante, la silice, les émissions de moteur diesel et les fumées de soudage.

Forum cancérogènes

Fiche technique

Risques associés aux préparations bactériennes et enzymatiques pour le dégraissage et le nettoyage - Utilisation sécuritaire des biofontaines

La fiche décrit le fonctionnement d’une biofontaine (utilisée à la place de solvants) et indique les effets possibles des préparations bactériennes sur la santé et les méthodes de prévention à mettre en place. La fiche est assortie d’une affichette conçue pour être apposée à la vue des travailleurs près des biofontaines.

biofontaines

Utilitaire

Modèle de gestion graduée du risque pour le choix d’une protection respiratoire contre les bioaérosols

Cette activité avait pour objectif de rendre accessible un modèle de gestion graduée du risque afin de faciliter le choix d’une protection respiratoire contre les bioaérosols. Une démarche en six étapes a été développée et rendue disponible gratuitement sur le Web.

protection respiratoire contre les bioaérosols

Partenaires

Pour nous joindre

Tous les scientifiques du champ