IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Exposition aux bioaérosols dans les centres de traitement des eaux usées: applications d'approches moléculaires et risque viral

Résumé

Les travailleurs des centres de traitement des eaux usées risquent d’être exposés à des aérosols microbiens, dont certains peuvent contenir des microorganismes pathogènes ou allergènes susceptibles de provoquer des désordres respiratoires ou gastroentériques. L’exposition à des concentrations élevées de bioaérosols peut mener au développement de maladies.

Les techniques d’échantillonnage et d’analyse classiques se sont montrées insuffisantes pour décrire l’exposition à certains virus infectieux ou sensibilisants dans l’étude des bioaérosols des centres des eaux usées. Présentement, de nouvelles méthodes, à la fine pointe de la technologie, permettent une caractérisation exhaustive des bioaérosols.Les chercheurs réaliseront des échantillonnages en milieu de travail afin de mesurer divers paramètres : bactéries totales, biodiversité, quantification de virus de la grippe et de la gastroentérite, endotoxines, etc. De plus, ils documenteront l’incidence de certaines maladies qui pourraient affecter davantage les travailleurs de ces centres.

Cette recherche d’envergure mettant à profit les approches les plus novatrices dans l’étude des bioaérosols fournira une meilleure connaissance du risque relatif à l’exposition à des agents infectieux ou sensibilisants dans l’air des différents centres de traitement des eaux usées. Ultimement, cette recherche permettra l’implantation de moyens visant à améliorer la qualité de l’environnement de travail dans les centres de traitement des eaux usées.

Informations complémentaires

Type : Projet
Numéro : 2010-0050
Statut : En cours
Équipe :
  • Caroline Duchaine (Centre de recherche Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec)
  • Jacques Lavoie (IRSST)