IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

 Avis important concernant la COVID-19

(11 juin 2020, 13 h) Reprise graduelle des activités de la Direction des laboratoires. En raison de la propagation rapide de la COVID-19, et pour assurer la santé et la sécurité de ses employés et de l’ensemble de son réseau, l’IRSST a mis en place des mesures exceptionnelles.

1990 : Dix ans de recherche pour le monde du travail

Un nouveau directeur général

Jean Yves Savoie dévient directeur général de l’IRSST. Il succède à Louis Berlinguet. Le nouveau dirigeant souhaite « mettre l’accent sur le renforcement des liens entre la recherche et le monde du travail ».

Des congrès et des prix

Savoie

Jean Yves Savoie, directeur scientifique, 1985 – 1990
Entrevue complète

Coprésidé par l’IRSST et l’Organisation internationale du travail (OIT), le 23e Congrès international de la médecine du travail s’ouvre à Montréal. Six cents conférences et présentations sont offertes aux 2 300 participants provenant de 75 pays, qui se réunissent sur le thème Parlons solutions.

Pour souligner son 10e anniversaire, l’IRSST crée le Prix de la recherche en santé et en sécurité du travail qu’il remet au Dr Jules Brodeur, professeur à l’Université de Montréal et pionnier de la toxicologie industrielle au Québec.

Louis Berlinguet, Jules Brodeur, Robert Diamant

Nouvelle thématique de recherche

L’IRSST aborde une nouvelle thématique de recherche : les lésions musculosquelettiques liées aux mouvements répétitifs, lesquelles, estime-t-on, pourraient représenter quelque 50 % de l’ensemble des lésions indemnisées d’ici une dizaine d’années. Dans la foulée, quatre projets sont lancés : un bilan des connaissances ; les effets des mouvements répétitifs dans les abattoirs de porcs ; les effets dans les abattoirs de poulets et les accidents dans les usines à tapis.

René Lévesque

Jean Yves Savoie, directeur scientifique, 1985 - 1990
Entrevue complète

Des nouvelles des laboratoires

L’AIHA renouvelle pour quatre ans l’accréditation de l’IRSST à titre de laboratoire d’hygiène industrielle pour ses analyses de la silice, de l’amiante, de métaux et de solvants.

D’autres certifications s’ajoutées au fil des ans. Voir toutes les certifications que détiennent les laboratoires.

Les méthodes d’identification et de comptage des fibres, implantées par l’IRSST, sont adoptées officiellement au Québec. Au cours des années, ces méthodes conduiront à l’établissement de deux programmes sur la numérotation des fibres : CQ Fibres et CQ Vrac.

Alain Lajoie

Alain Lajoie, directeur des services et expertises de laboratoire, 1985 - 1995
Entrevue complète