IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

 Avis important concernant la COVID-19

(11 juin 2020, 13 h) Reprise graduelle des activités de la Direction des laboratoires. En raison de la propagation rapide de la COVID-19, et pour assurer la santé et la sécurité de ses employés et de l’ensemble de son réseau, l’IRSST a mis en place des mesures exceptionnelles.

1981 : C'est parti !

Logo IRSST 1980

Les activités de l’IRSST, premier centre de recherche en SST au Canada, débutent dès les premiers mois de 1981. Pour le président du conseil d’administration, le juge Robert Sauvé, il s’agit « d’une étape extrêmement significative de la réforme majeure amorcée au Québec par l’adoption de la LSST, réforme dont l’importance est comparable aux grandes transformations sociales des années 1960 et 1970 dans les domaines de l’éducation et des affaires sociales ».

 

Des services essentiels

Devant l’urgence des besoins, les laboratoires implantent, dès le début de l’année, les services hygiène-toxicologie et soutien analytique pour « ainsi offrir des services essentiels requis par l’ensemble de la CNESST ».

Savoie

Jean Yves Savoie, directeur des services et expertises de laboratoire, 1981 - 1985
Entrevue complète

La recherche externe

L’Institut met en place trois programmes importants :

  • Le Programme de financement d’équipes associées de recherche. Le statut d’équipe associée est attribué à des groupes de chercheurs universitaires auxquels l’Institut confie des mandats spécifiques en raison de leurs compétences particulières.
  • Le Programme de la recherche subventionnée. En plus d’être un centre de recherche, l’Institut, avec ce programme, devient aussi un organisme subventionnaire.
  • Le Programme de bourses pour la formation de chercheurs. Ce programme est institué pour « combler l’écart entre les besoins et le nombre de chercheurs actifs dans le domaine de la SST ».

Martin

Yves Martin, recteur de l'Université de Sherbrooke, 1975 – 1981; directeur général de l’IRSST, 1981-1984
Entrevue complète

La femme au travail – Programme de recherche

Un premier programme de recherche intra-muros est lancé sur la thématique de La femme au travail. Le projet initial consiste en une étude épidémiologique de grande envergure sur le travail et la grossesse. Pour connaître quelques retombées de ce vaste programme :

Martin

Yves Martin, recteur de l'Université de Sherbrooke, 1975 – 1981; directeur général de l’IRSST, 1981-1984
Entrevue complète

Robert Sauvé

Robert Sauvé

Des laboratoires en demande

Au cours de sa première année de fonctionnement, l’IRSST met à la disposition des intervenants en santé du travail quelque 700 instruments vérifiés et étalonnés (pompes pour échantillonnage de solvants, analyseurs de gaz, sonomètres, etc.). Même s’il occupe des locaux aménagés de façon temporaire, le personnel des laboratoires consacre plus de 3 000 heures au calibrage, à l’entretien et à la réparation de ces instruments, qui servent dans les milieux de travail.

Lajoie

Alain Lajoie, coordonnateur soutien analytique, 1981 - 1984
Entrevue complète