IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Les facteurs qui influencent l'émergence d'un sentiment d’injustice à la suite d'un accident de travail

Résumé

L’objectif principal de ce projet de recherche consiste à établir les facteurs contribuant à l’émergence d’un sentiment d’injustice dans les premières semaines suivant un accident de travail. Les chercheurs s’appuient sur les constats de plusieurs recherches qui indiquent que ce sentiment augmente la probabilité qu’un travailleur blessé présente une douleur plus sévère et une détresse émotionnelle plus intense, ce qui pourrait entraîner une absence du travail plus prolongée.

Les approches actuelles de réadaptation ne s’avèrent pas efficaces pour réduire le sentiment d’injustice. Par ailleurs, développer des interventions spécifiquement conçues pour réduire ce sentiment nécessite une connaissance plus approfondie des facteurs qui contribuent à l’émergence d’un sentiment d’injustice.

Ce projet de recherche permettra de fournir des fondements empiriques pour guider le développement de techniques d’intervention visant à réduire le sentiment d’injustice suite à un accident de travail. Les résultats pourraient constituer une base de connaissances pour guider des décisions au niveau des procédures visant à éviter l’émergence de ce sentiment chez les travailleurs accidentés.

Informations complémentaires

Type : Projet
Numéro : 2017-0024
Statut : En cours
Champ de recherche : Réadaptation au travail
Équipe :
  • Michael J.L. Sullivan (Université McGill)
  • Manon Truchon (Université Laval)
  • Pierre Côté (University of Ontario Institute of Technology)
  • Marie Achille (Université de Montréal)