IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

 Avis important concernant la COVID-19

En raison de la propagation rapide de la COVID-19, et pour assurer la santé et la sécurité de ses employés et de l’ensemble de son réseau, l’IRSST a mis en place des mesures exceptionnelles.
Pour en savoir plus 

Étudier l'impact d'un stress thermique représentatif des milieux de travail sur l'absorption pulmonaire et la toxicocinétique de 3 solvants organiques

Résumé

Plusieurs milliers de travailleurs québécois sont exposés de façon concomitante à la chaleur et aux substances chimiques.

L’exposition à la chaleur déclenche une série de réponses physiologiques compensatrices qui permettent à l’organisme humain de maintenir sa température interne malgré un stress thermique. Les changements physiologiques peuvent modifier la fonction de plusieurs organes impliqués dans l’absorption et le métabolisme des substances chimiques. Selon les données de la littérature scientifique, ceci peut se traduire par une augmentation de la concentration des substances chimiques dans les différents fluides biologiques et de leur toxicité.

Ce projet vise à étudier, chez des volontaires exposés en chambre d’inhalation, l’absorption pulmonaire et la toxicocinétique de trois solvants organiques en présence d’un stress thermique représentatif des milieux de travail.

Les données recueillies dans le cadre de ces expérimentations serviront également à développer et valider des modèles toxicocinétiques à base physiologique (TCBP) pour prédire la cinétique des substances organiques lors d’une exposition concomitante à la chaleur et estimer le risque qui en découle pour les travailleurs.