IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

2016 : L’intégrité de la recherche en SST

Politique de l’IRSST sur l’intégrité

L’IRSST se dote d’une politique sur l’intégrité dont l’objectif consiste à établir et à maintenir une grande confiance à l’égard des activités de l’Institut, de la façon dont elles sont conduites et de ceux qui les réalisent. Cette politique sur l’intégrité s’étend non seulement à l’ensemble du personnel de l’IRSST, mais aussi aux chercheurs externes dont les travaux sont financés par l’Institut.

Bourse André Bouchard

Andrée Bouchard

Andrée Bouchard

L’IRSST crée la Bourse Andrée-Bouchard sur le genre, le travail et la santé. Cette bourse thématique (maîtrise, doctorat ou postdoctorat) est accordée, sur recommandation d’un comité d’experts, à une candidate ou un candidat dont le projet de recherche intègre les notions de genre et de sexe ayant une influence sur la SST. 

La bourse rend hommage à Andrée Bouchard qui a siégé pendant plus de 30 ans au conseil d’administration de l’IRSST. Au service de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) depuis 1984 à titre, entre autres, de secrétaire du comité confédéral de santé et de sécurité, elle a consacré l’essentiel de sa vie active à la défense des droits des travailleurs et des travailleuses, particulièrement en matière de SST.

Le prix IRSST du meilleur article scientifique

Laetitia Bonifait

Laetitia Bonifait

Dans le contexte du 35e anniversaire de sa fondation, l’Institut relance le Prix IRSST du meilleur article scientifique dans le domaine de la santé et de la sécurité du travail. Laetitia Bonifait, stagiaire postdoctorale du Centre de recherche de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (CRIUCPQ) reçoit ce prix pour son article titré Detection and Quantification of Airborne Norovirus during Outbreaks in Healthcare Facilities. Cet article qui constitue une contribution originale et significative en matière de SST pour le personnel de la santé découle d’une étude sur la détection des virus respiratoires et entériques en milieu hospitalier que l’IRSST a financée.