IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

 Avis important concernant la COVID-19

En raison de la propagation rapide de la COVID-19, et pour assurer la santé et la sécurité de ses employés et de l’ensemble de son réseau, l’IRSST a mis en place des mesures exceptionnelles.
Pour en savoir plus 

Bourse de formation postdoctorale

1. Objectifs du programme

Le programme de bourses d’études supérieures et de formation postdoctorale de l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) a pour objectif d'accroître le bassin de scientifiques pour répondre aux besoins de recherche en santé et en sécurité du travail.

Les bourses de formation postdoctorale s’adressent aux personnes détenant un Ph. D. et désirant élargir leur horizon de recherche ou explorer de nouveaux champs connexes et ce, dans le secteur particulier de la recherche en santé et en sécurité du travail. La formation devra mener à des compétences accrues en recherche et en transfert de connaissances préparant le boursier ou la boursière à s’établir comme chercheur ou chercheuse autonome.

Cette catégorie offre trois possibilités; elle vise à soutenir de nouveaux chercheurs et chercheuses pour :

  • réaliser leur formation postdoctorale dans une université ou un centre de recherche reconnu à l’extérieur du Québec,
  • réaliser leur formation postdoctorale dans une université ou un centre de recherche reconnu au Québec,
  • réaliser leur formation postdoctorale à l’IRSST sous la direction de l’un de ses chercheurs et détenant un Ph. D. obtenu dans une université située à l’extérieur du Québec; ci-après nommée la bourse pour stagiaire invité à l’IRSST et pour laquelle les candidats étrangers sont admissibles.

Afin d’encourager le développement de la relève selon les priorités scientifiques et organisationnelles de l’IRSST, les facteurs suivants constitueront des atouts importants dans l’attribution des bourses :

  • Les demandes de candidats et candidates détenant un Ph. D. dont le sujet d'étude s’applique à la sécurité et la santé du travail;
  • Les projets de formation postdoctorale qui sont en lien avec les orientations du plan quinquennal de l’IRSST;
  • Les projets qui intègrent des activités de transfert des connaissances, lorsqu’applicable.

Dans cette perspective, et compte tenu du nombre limité de bourses disponibles, les personnes intéressées peuvent également soumettre leur demande auprès d’autres organismes subventionnaires.

2. Admissibilité

  • 2.1 Conditions : Pour être admissible, un candidat doit remplir chacune des conditions suivantes:
    • 2.1.1 Détenir un Ph. D. depuis quatre ans ou moins ou avoir soutenu, au plus tard le 15 août 2021, sa thèse avec succès;
    • 2.1.2 Canadiens ou résidents permanents du Canada, admissibles à la RAMQ
      • À la date de clôture du concours, posséder une carte de la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ) valide ou une preuve d'admissibilité à la RAMQ et avoir la citoyenneté canadienne au sens de la Loi sur la citoyenneté (L.R.C. 1985, c. C-29) ou le statut de résident permanent du Canada au sens de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés (L.C. 2001, ch. 27);
      • Candidats étrangers
        Avoir obtenu son Ph. D. dans une université située à l’extérieur du Québec et réaliser sa formation postdoctorale à l’IRSST, sous la direction de l’un de ses chercheurs;
    • 2.1.3 Soumettre un projet de recherche qui sera réalisé dans un établissement différent de celui où il a obtenu son doctorat et de celui où il a effectué une première formation postdoctorale, si tel est le cas;
    • 2.1.4 Ne pas avoir soumis plus de deux demandes de bourse postdoctorale de l'IRSST auparavant, que ces demandes aient été acceptées ou refusées;
    • 2.1.5 Présenter un projet de recherche jugé pertinent au domaine de la santé et de la sécurité du travail :
      • Est jugé pertinent un projet de recherche qui s’inscrit dans la mission de l’IRSST telle que définie dans sa Politique scientifique;
      • Sans se limiter, les principaux champs de recherche d’intérêt pour l’IRSST sont définis dans ses priorités de recherche;
    • 2.1.6 Transmettre le formulaire de demande de bourse de l’IRSST, dûment rempli et signé, ainsi que tout autre document requis pour la catégorie de bourse concernée, au plus tard à la date limite fixée pour la réception des demandes;
    • 2.1.7 Au moment d’accepter la bourse, tout candidat doit avoir satisfait à toutes les exigences. Dans le cas où la soutenance n’avait pas encore eu lieu au moment de la demande de bourses, une preuve indiquant que la soutenance a été réussie doit être fournie, avant le premier versement de la bourse, par le directeur de département, à défaut de quoi l’offre de bourse est annulée.
  • 2.2 Restrictions
    • 2.2.1 Le candidat ou la candidate qui bénéficie d'un congé sabbatique ou d'un congé d'études avec un traitement représentant plus de 50 % de son salaire de base n'est pas admissible à cette bourse. Toutefois, celui ou celle qui reçoit un traitement différé n'est pas assujetti à cette restriction.
    • 2.2.2 Une personne ne peut pas obtenir une deuxième bourse de l’IRSST pour un même cycle universitaire.
  • 2.3 Lieu de formation
    • 2.3.1 La formation et la recherche doivent s’effectuer dans un établissement universitaire ou un centre de recherche reconnu.
    • 2.3.2 Pour les personnes ne possédant pas une carte de la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ) valide ou une preuve d'admissibilité à la RAMQ et la citoyenneté canadienne au sens de la Loi sur la citoyenneté (L.R.C. 1985, c. C-29) ou le statut de résident permanent du Canada au sens de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés (L.C. 2001, ch. 27), la formation et la recherche doivent avoir lieu à l’IRSST, sous la direction de l’un de ses chercheurs.
  • 2.4 Durée de la bourse
    • 2.4.1 La durée effective de la bourse est de deux ans (six sessions consécutives), avec possibilité d'une 3e année suite à l'évaluation d'une demande de renouvellement.
    • 2.4.2 Report de versements pour congé parental
      • La personne titulaire d’un octroi peut reporter jusqu’à 3 versements (3 sessions; 12 mois) durant le programme, pour congé parental.
        • Dans une telle situation, la bourse est toujours accordée pour le nombre maximal de sessions admissibles;
        • Une attestation officielle de suspension d’inscription et au besoin un certificat médical indiquant la durée et la raison de cette suspension doivent être fournis;
        • Le ou les versements sont alors reportés à la fin de la période de financement.
    • 2.4.3 Report de versements pour maladie grave ou obligations familiales majeures
      • L’IRSST permet de reporter un ou plusieurs versements pendant un arrêt des études pour de graves raisons de santé ou pour faire face à des obligations familiales majeures et ce, tant et aussi longtemps que l'université le permet.
        • Dans une telle situation, la bourse est toujours accordée pour le nombre maximal de sessions admissibles;
        • Une attestation officielle de suspension d’inscription et au besoin un certificat médical indiquant la durée et la raison de cette suspension doivent être fournis;
        • Le ou les versements sont alors reportés à la fin de la période de financement.
    • 2.4.4 Report de versements pour acquisition d’expérience pertinente
      • L’IRSST peut autoriser le report d’un versement de bourse (une session) pour chaque année complète de financement accordé, afin de permettre au récipiendaire d'acquérir une expérience pertinente (travail auprès d'une équipe de recherche, expérience d'enseignement liée au domaine d'étude, séjour linguistique, etc.).
        • Un maximum de deux reports, consécutifs ou non, peuvent être autorisés au cours du programme;
        • Le ou les reports doivent être approuvés par le directeur ou la directrice de recherche;
        • Le ou les versements sont reportés à la fin de la période de financement.
    • 2.4.5 Mesures d’exception pour inscription à temps partiel
      • Les études à temps partiel sont exceptionnellement permises pour les aidants naturels, les parents ainsi que pour les personnes en situation de handicap :
        • La personne titulaire d’une bourse qui agit à titre d'aidant naturel pour un membre de sa famille proche ou qui est le principal fournisseur de soins d'un enfant en bas âge peut se prévaloir de la possibilité d'être inscrite à temps partiel et de bénéficier du versement partiel de la bourse (50 %) lorsque l'université autorise le temps partiel et sur présentation d'un certificat médical ou tout autre document officiel pouvant justifier la situation;
        • La personne titulaire d’une bourse qui est en situation de handicap au sens de la Loi assurant l'exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et sociale (L.R.C. chapitre E-20.1) peut aussi se prévaloir de la possibilité d'être inscrite à temps partiel et recevoir les pleins versements de la bourse, à la condition que l'université autorise le temps partiel.
  • 2.5 Période d’utilisation de la bourse
    • 2.5.1 La période d'utilisation de la bourse débute entre le 1er mai de l’année de l’attribution de la bourse et le 15 janvier de l’année suivante.
    • 2.5.2 Les bourses ne sont pas transférables d'une année à l'autre.

3. Montant et modalités de versements et d’utilisation de la bourse

  • 3.1 Montant
    • 3.1.1 Le montant de la bourse de formation postdoctorale est fixé à 45 000 $ par année.
  • 3.2 Versements
    • 3.2.1 La contribution de l’IRSST est payée en un ou en plusieurs versements par session, sur une période d’un an, faits à l’établissement universitaire où se poursuivent la formation et la recherche du boursier.
    • 3.2.2 L’établissement universitaire effectue les versements au boursier conformément à sa politique habituelle et remet les reçus pour fins d’impôt.
    • 3.2.3 Dans certains cas, l’IRSST peut faire parvenir les versements de bourse directement à la personne titulaire de l’octroi par dépôt direct. L’IRSST remet alors les reçus pour fins d’impôts.
  • 3.3 Indemnité de recherche et voyages
    • 3.3.1 Un remboursement des frais engagés pour faciliter les activités de transfert des connaissances, la participation à un congrès ou pour couvrir d’autres dépenses connexes à la formation est fait sur présentation de pièces justificatives, et ce, jusqu’à un maximum de 3 000 $ par année. Il n’y a cependant pas de remboursement des frais pour l’achat d’un ordinateur, l’embauche d’un assistant de recherche ou une autre dépense associée à la recherche.
    • 3.3.2 La personne détentrice d’un octroi dont la formation a lieu à l’extérieur du Québec ou, qui provient de l’extérieur du Québec et réalise sa formation à l’IRSST, pourra se voir rembourser les frais d’un déplacement aller-retour au coût du billet d’avion en classe économique ou au coût du transport en automobile sur présentation de pièces justificatives jusqu’à un maximum de 2 000 $ par année.
  • 3.4 Convertibilité de la bourse en subvention de démarrage
    • 3.4.1 La personne titulaire d’une bourse de formation postdoctorale peut, après avoir effectué au moins une année complète de recherche postdoctorale, demander d'utiliser une partie de sa bourse comme subvention de démarrage si elle obtient un poste de professeur régulier dans un établissement universitaire situé au Québec.
      • Un montant maximal de 15 000 $ pourra être converti en subvention;
      • Pour bénéficier de cette possibilité, la personne titulaire de l'octroi doit contacter directement la personne responsable du programme à l’IRSST;
      • Les règles d'utilisation de cette subvention sont les mêmes que celles prévues au programme de subventions de recherche.

4. Congé parental

  • 4.1 Versements pour congé parental
    • 4.1.1 En plus du report de versements de sa bourse pendant la suspension de son programme pour un congé parental (voir 2.4.2), la personne titulaire d’un octroi peut recevoir jusqu’à deux versements de bourses, soit l’équivalent de deux sessions (huit mois) durant son congé.

5. Cumul de bourses et autres rémunérations

  • 5.1 Cumul de bourses
    • 5.1.1 La personne titulaire d’une bourse de l’IRSST ne peut cumuler d’autres bourses octroyées par le gouvernement du Canada, par le gouvernement du Québec, par l’un de leurs organismes ou par un organisme subventionnaire fédéral ou provincial.
    • 5.1.2 Le cumul avec d’autres bourses en provenance du secteur privé (fondations, instituts, entreprises, universités, etc.) est autorisé.
    • 5.1.3 Le salaire d’un boursier pour travailler uniquement à son projet de recherche est considéré comme une bourse dont le cumul est permis, pour un maximum de 11 250 $ par année.
  • 5.2 Autres rémunérations
    • 5.2.1 Sous réserve de l’approbation de son directeur des travaux et à la condition que le travail ne nuise pas à ses activités de recherche, la personne titulaire d’une bourse peut donner une charge de cours de 45 heures par session ou accepter une tâche rémunérée et pertinente à son domaine de recherche, n’excédant pas 225 heures par session. Aux fins de la présente règle, une charge de cours de 45 heures équivaut à 150 heures de travail.

6. Bourses thématiques

Les règlements, les montants accordés, les formulaires et la date de remise d'une demande pour une bourse thématique sont les mêmes que pour le programme régulier.

  • 6.1 Bourse thématique Andrée-Bouchard - Genre, travail et santé
    • 6.1.1 La recherche scientifique a démontré que les tâches associées à un emploi, de même que la nature et les exigences d'un environnement de travail peuvent être différentes entre les hommes et les femmes. Ces distinctions selon le sexe du travailleur ont une réelle influence sur les risques pour leur santé et leur sécurité au travail.
    • Reconnaissant l’importance d’encourager la recherche et de favoriser son application dans l’établissement de politiques et d’interventions qui intègrent les notions de genre et de sexe et qui améliorent la santé des travailleurs et travailleuses, l’IRSST a lancé la bourse thématique Andrée-Bouchard. Pendant 31 ans, madame Andrée-Bouchard a occupé les fonctions d’administratrice au sein du conseil d’administration de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) et de l’IRSST. Elle s’est démarquée par son dévouement et son grand intérêt pour la santé des femmes au travail ainsi que pour la recherche en santé et sécurité du travail (SST). Afin d’assurer la pérennité de l’héritage de madame Bouchard, cette bourse d’excellence thématique, lancée lors du concours 2017-2018, porte son nom.
      • La bourse sera accordée à une personne, recommandée par un comité d’experts, qui réalisera, au niveau de la maîtrise, du doctorat ou de la formation postdoctorale, un projet de recherche sur le genre, le travail et la santé.

7. Modification ou cessation du programme approuvé

  • 7.1 Modifications
    • 7.1.1 La personne récipiendaire d’une bourse ne peut modifier en cours d'année son programme de formation et son projet de recherche, ni changer d’établissement ou de directeur des travaux, sans l’autorisation écrite de l’IRSST. Les raisons du changement doivent être décrites dans une demande adressée à la personne responsable du programme de bourses de l’IRSST. La modification fera l’objet d’une analyse par l’IRSST qui peut décider, s’il y a lieu, de diminuer, de suspendre ou de mettre fin aux versements.
  • 7.2 Cessation
    • 7.2.1 Lorsque la personne titulaire d’un octroi renonce à sa bourse ou termine son programme universitaire durant la période de validité de sa bourse, le montant de celle-ci est réduit proportionnellement. Dès que la date de cessation est fixée, le boursier doit en informer l’IRSST. Le candidat doit rembourser tout montant versé en trop.

8. Renouvellement de bourse

  • 8.1 Renouvellement annuel
    • 8.1.1 Pour continuer de recevoir sa bourse au-delà de la première année de financement, pour les sessions auxquels elle est admissible la personne titulaire d’une bourse doit faire parvenir, chaque année, une demande de renouvellement dûment remplie. Le renouvellement d’une bourse est effectué si :
      • la personne titulaire d’une bourse a présenté une demande de renouvellement selon les procédures établies,
      • la personne titulaire d’une bourse a démontré, selon l’IRSST, des progrès satisfaisants tant au niveau de sa formation que dans l’évolution de son projet de recherche,
      • il y a continuité dans le projet de recherche du candidat (si des changements ont été apportés à l’échéancier prévu, ceux-ci doivent être bien justifiés).

9. Documents exigés*

  • 9.1 Pour une nouvelle demande
    • 9.1.1 Canadiens ou résidents permanents du Canada, admissibles à la RAMQ
      • Une preuve de citoyenneté canadienne (Acte de naissance ou certificat de citoyenneté) ou de résidence permanente au Canada (carte de résident permanent) et une photocopie d'une carte valide de la Régie de l'assurance maladie du Québec (une carte dont l'expiration est antérieure à la date de tombée du concours n'est pas valide) ou tout document officiel permettant d'établir le statut de résident du Québec au sens de la Loi sur l'assurance maladie du Québec
      • Candidats étrangers
        Une preuve de citoyenneté (page d’identification d’un passeport valide ou autre document officiel);
    • 9.1.2 Le formulaire de demande de bourse dûment rempli et signé par le candidat et le directeur des travaux;
    • 9.1.3 Les copies des relevés de notes officiels pour toutes les années d'études universitaires complétées ou non :
      • Les relevés de notes officiels doivent être complets et inclure les échelles de notation (verso du relevé), autant pour les candidats du Québec que pour les candidats étrangers. La version électronique non officielle n'est pas acceptée;
      • Document expliquant le système de notation en vigueur dans l'établissement concerné pour les relevés de notes obtenus à l'extérieur de l'Amérique du Nord;
      • Le relevé de notes doit être le plus récent, dans le cas d’un programme d’études en cours;
      • Si aucun relevé de notes n'est émis par l'institution dans laquelle les études ont été faites, une lettre explicative doit être jointe à la demande.
    • 9.1.4 Les fiches d’évaluation de deux scientifiques, autres que le directeur (ou le codirecteur) des travaux, qui ont participé à la formation du candidat (en remplissant le formulaire conçu à cet effet);
    • 9.1.5 Une lettre de recommandation (d’un maximum de deux pages) rédigée par le directeur des travaux. Le directeur doit donner son appréciation générale du candidat et du projet de recherche soumis, préciser comment le projet s'insère dans ses travaux s'il y a lieu, préciser l'encadrement qu'il entend offrir au candidat, décrire le milieu d'accueil et le justifier;
    • 9.1.6 Pour le directeur des travaux et, le cas échéant, le codirecteur des travaux, le formulaire Déclaration du directeur des travaux OU le CV personnel (ou CV canadien).
  • 9.2 Pour une demande de renouvellement

* L’IRSST se réserve le droit d’effectuer des vérifications en lien avec les documents soumis. Par exemple, l’IRSST pourrait exiger de voir les documents ou les pièces originales pour en constater l’authenticité ou de recevoir une copie certifiée originale. L’IRSST pourrait aussi contacter l’autorité qui a émis des documents. Si le candidat ou la candidate ne collaborait pas à toute demande de vérification, dans les meilleurs délais, son dossier pourrait être jugé non admissible.

10. Présentation et dépôt des demandes

  • 10.1 Présentation des demandes
    • 10.1.1 Le dossier de candidature doit comporter le formulaire de demande de bourse de l’IRSST, dûment rempli et signé, accompagné des documents requis, lesquels sont précisés pour chaque catégorie de bourse;
      • Un dossier incomplet n’est pas transmis au comité d’évaluation;
      • Tout document versé au dossier, s’il est rédigé dans une langue autre que le français ou l’anglais, doit être accompagné d’une traduction certifiée conforme à l'original;
      • Aucun document autre que ceux requis ne sera transmis aux évaluateurs;
      • Le candidat ou la candidate est responsable de son dossier :
        • Il est de sa responsabilité de connaître les catégories de bourses et leurs exigences;
        • Il doit s’assurer que tous les renseignements et les documents requis sont acheminés à l’IRSST, au plus tard à la date limite du concours.
    10.2 Dépôt des demandes
    • 10.2.1 La date limite pour soumettre des demandes à l’IRSST est le troisième mercredi d'octobre à 16h.
    • 10.2.2 Les documents doivent être envoyés par courriel à l’adresse : [email protected], en indiquant clairement, dans le titre, le nom du candidat. Si la taille du courriel regroupant tous les documents est trop importante, veuillez envoyer les documents dans plusieurs courriels et indiquer clairement le nom du candidat, dans le titre de chaque message.
    • 10.2.3 Un accusé de réception sera envoyé pour chaque courriel reçu. Si vous n’en avez pas reçu, veuillez nous aviser au 514-288-1551 poste 274.

11. Cheminement des demandes

  • 11.1 Analyse de l’admissibilité administrative
    • 11.1.1 Le personnel de l’IRSST effectue l’analyse de l’admissibilité administrative et rejette des demandes déclarées non admissibles.
    11.2 Décision relative à la pertinence et au caractère prioritaire des demandes
    • 11.2.1 Le conseil scientifique de l’IRSST émet un avis sur le caractère pertinent et prioritaire des demandes, puis la Présidence-direction générale rend une décision et retient uniquement les dossiers jugés pertinents et prioritaires pour l’évaluation.
    11.3 Évaluation de la qualité scientifique des dossiers par un comité multidisciplinaire formé de spécialistes des disciplines concernées
    • 11.3.1 Les critères suivants seront jugés lors de l'évaluation de la qualité scientifique d'une nouvelle demande :
      • Performance du candidat :
        • Dossier académique et son évolution : notes universitaires, pertinence des cours suivis et progression des études, bourses, prix et distinctions obtenus;
        • Aptitudes à la recherche : publications et autres activités de recherche, compétence scientifique globale et aptitudes à poursuivre une carrière en recherche, expérience de travail pertinente et réalisations;
        • Pondération (doctorat) : 6/20.
      • Qualité scientifique du projet :
        • Originalité, précision des objectifs, méthodologie et impact dans le domaine de recherche;
        • Pondération (doctorat): 10/20.
      • Qualité et pertinence du milieu d’accueil :
        • Qualité de l’encadrement, qualité des chercheurs et productivité du milieu, pertinence par rapport à l’objet d’études et expertise en santé et en sécurité du travail;
        • Pondération (doctorat): 4/20.
    • 11.3.2 La note minimale à obtenir pour qu'un candidat soit recommandé pour une bourse est de 15/20.
    11.4 Recommandation et octroi des bourses
    • 11.4.1 À la suite des recommandations du comité d’évaluation, le conseil scientifique donne son avis à la Présidence-direction générale de l’IRSST;
    • 11.4.2 La recommandation de la Présidence-direction générale est ensuite soumise au conseil d’administration qui rend la décision définitive.
    11.5 Annonce des résultats
    • 11.5.1 La décision de l’IRSST est transmise au candidat par courriel, en avril, à l’adresse indiquée sur son formulaire de demande.
    11.6 Révision
    • 11.6.1 La décision est sans appel. Il n’y a donc pas de procédure de révision.
    11.7 Intégrité du processus d’évaluation
    • 11.7.1 Le processus d’évaluation scientifique des demandes est réalisé de manière indépendante du processus d'approbation finale par le conseil d'administration.
    • 11.7.2 Les candidats et les directeurs des travaux ne doivent en aucun temps communiquer avec le Président ou les membres du comité d’évaluation.
    • 11.7.3 L’IRSST se réserve le droit de retirer du concours les demandes qui feraient l’objet de démarchage ou d’interférence dans le processus d’évaluation.
    11.8 Renseignements relatifs à l’évaluation
    • 11.8.1 Les demandes de renseignements relatives à l’évaluation d’une demande de bourse doivent être adressées par écrit à la personne responsable du programme de bourses qui s’engage à y répondre dans les meilleurs délais.
    11.9 Acceptation de la bourse
    • 11.9.1 Les candidats retenus doivent signifier leur acceptation ou leur refus de la bourse dans les 30 jours suivant la date de transmission de la décision par l’IRSST.
    • 11.9.2 Les candidats étrangers devront en plus fournir une copie certifiée conforme d’un permis de travail émis par les services consulaires canadiens pour la durée du séjour au Québec.
    • 11.9.3 Tout candidat qui ne se conforme pas à ces exigences dans les délais prescrits est considéré comme ayant refusé la bourse offerte.
    • 11.9.4 L’IRSST peut publier la liste des récipiendaires des bourses sur son site Web, dans toute publication (écrite ou électronique) et de la rendre publique de toute autre manière que l'IRSST peut juger pertinent.
    • 11.9.5 En acceptant la bourse, le candidat s’engage à respecter les règlements du programme et l’ensemble des conditions et exigences applicables. Le candidat qui ne se conforme pas à ces règles verra sa bourse annulée.

12. Rapport final et publications

  • 12.1 Rapport final
    • 12.1.1 Toute personne titulaire d’une bourse de l’IRSST doit remettre un rapport final de ses travaux dans les six mois suivant le dernier versement de sa bourse, en utilisant le gabarit de l’IRSST prévu à cette fin.
    12.2 Publications
    • 12.2.1 La personne titulaire d’une bourse de l’IRSST est tenue de faire état de l’aide reçue de l’IRSST dans toute publication ou communication résultant des travaux subventionnés.

13. Déclaration et éthique de la recherche

  • 13.1 Déclaration
    • 13.1.1 La personne qui, en vue d’obtenir une bourse, fait sciemment une fausse déclaration, voit sa demande rejetée et, le cas échéant, doit rembourser à l’IRSST les montants qui lui ont été versés. Elle ne peut par ailleurs demander une autre bourse de l’IRSST pour une période de trois ans.
    13.2 Éthique de la recherche et intégrité scientifique
    • 13.2.1 La personne titulaire d’une bourse de l’IRSST et son directeur ou sa directrice des travaux doivent s’assurer que le projet de recherche respecte les standards éthiques généralement applicables aux activités professionnelles et de recherche.

14. Responsabilité de l’IRSST

  • 14.1 L’IRSST n’a d’autre obligation ou responsabilité que celle du paiement des bourses lorsque toutes les conditions requises sont remplies, et ce, sous réserve des disponibilités financières.
    14.2 L’IRSST n’est pas tenu d’accepter un nombre prédéterminé de demandes ni de fixer au préalable le nombre de bourses attribuées à chaque catégorie de programmes. L’IRSST se réserve le droit d’établir un contingentement selon les secteurs de recherche en santé et en sécurité du travail.
    14.3 L'IRSST ne peut être tenu responsable de quelque dommage que ce soit découlant directement ou indirectement de l'établissement ou de l'administration du Programme de bourses incluant notamment tout dommage découlant directement ou indirectement du traitement, de l'absence de traitement, de l'acceptation ou du refus d'une demande de bourse, ou de toute publication relativement aux bourses et aux programmes de bourses.
    14.4 Une version anglaise a été préparée seulement pour aider les lecteurs anglophones à mieux comprendre les règles applicables. Dans l'éventualité d'un conflit entre des règlements de la version anglaise et des règlements de la version française, les règlements de la version française prévaudront.