IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

 Avis important concernant la COVID-19

(11 juin 2020, 13 h) Reprise graduelle des activités de la Direction des laboratoires. En raison de la propagation rapide de la COVID-19, et pour assurer la santé et la sécurité de ses employés et de l’ensemble de son réseau, l’IRSST a mis en place des mesures exceptionnelles.

1987 : Diffusion des résultats de la recherche

Si 1986 a été l’année de la recherche en sécurité du travail et de la prévention des accidents, 1987 marque un tournant alors que l’Institut « met l’accent sur la diffusion des résultats afin qu’ils soient connus d’un public plus large » en généralisant la parution de résumés des publications de recherches et la diffusion de rapports abrégés.

Priorités de recherche

Le conseil d’administration adopte les priorités de recherche des prochaines années :

  • Élimination des risques d'accidents au travail
    • La manutention
    • L’aménagement de la tâche, du poste et de l’aire de travail
    • Les machines et les outils susceptibles de causer des accidents
    • L’impact des nouvelles technologies sur la sécurité des travailleurs
    • Les équipements de protection collective ou individuelle
  • Élimination des risques pour la santé
    • L’élimination du bruit
    • L’amélioration de l’air ambiant par modification des procédés ou de la ventilation.
Des accréditations pour les laboratoires

L’excellence et le haut calibre des laboratoires d’hygiène industrielle de l’IRSST sont officiellement reconnus par l’American Industrial Hygiene Association (AIHA), qui leur délivre un certificat d’accréditation que détiennent seulement 10 laboratoires au Canada.

Alain Lajoie

Alain Lajoie, directeur des services et expertises de laboratoire, 1985 - 1995
Entrevue complète

Méthode d’échantillonnage des isocyanates

La percée scientifique la plus significative de l’année consiste en l’élaboration d’une méthode très sensible d’échantillonnage des isocyanates, des substances qui peuvent causer de l’asthme chez les travailleurs des ateliers de peinture et du secteur de la fabrication des équipements de transport. Un filtre de captation de cette petite molécule est mis au point et fait l’objet d’une demande de brevet.