IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Les défis des emplois verts de l’industrie du photovoltaïque au Québec

The Challenge of Green Jobs In Quebec’s Photovoltaic Industry

Résumé

L’industrie du photovoltaïque (PV), pourvoyeuse d’électricité solaire à faible empreinte écologique, est un secteur d’activité en pleine croissance ayant généré quelque 220 000 emplois verts dans le monde en 2010, avec une projection de près de 2 000 000 à l’horizon 2020. L'industrie du photovoltaïque fait face néanmoins à des risques potentiels pour la santé et la sécurité des travailleurs et ce, tout le long du cycle de vie des systèmes photovoltaïques. L’objectif général de cette recherche était de dresser un portrait de l’industrie du PV au Québec. Elle visait plus précisément à : 1) réaliser le bilan de la revue de la littérature; 2) identifier les substances chimiques auxquelles sont exposés les travailleurs tout en documentant leurs risques potentiels; 3) déterminer les procédés de fabrication et d’exploitation problématiques en matière de santé et de sécurité; 4) identifier les entreprises québécoises œuvrant dans l’industrie du photovoltaïque; 5) estimer le nombre d’emplois directs et indirects qu’elle génère; 6) définir les besoins en recherche dans le domaine de la santé et de la sécurité des travailleurs.

La méthodologie comportait une revue de la littérature dans les bases de données scientifiques et de littérature grise, l'identification des entreprises québécoises œuvrant dans l'industrie du PV et enfin, le développement, la validation et l’application d’un questionnaire auprès de ces entreprises pour dresser le portrait de l’industrie au Québec.

Les résultats ont permis de mettre en évidence l’exposition des travailleurs du secteur de la fabrication et du recyclage de composants photovoltaïques à de nombreuses substances chimiques potentiellement toxiques et à des substances potentiellement dangereuses à propriétés corrosives et explosives, notamment le cadmium, l’arsenic, le silane et l’indium. Les travailleurs du secteur de l’exploitation, notamment ceux œuvrant dans l’installation de systèmes photovoltaïques, sont, quant à eux, exposés à des problématiques en matière de sécurité relatives aux chutes de hauteur, à l’électrocution, aux blessures et lacérations, ainsi qu’aux incendies.

L’enquête menée en 2012 auprès des entreprises québécoises a permis de recenser 163 entreprises québécoises actives dans le photovoltaïque : quatre dans le secteur de l’extraction et de la fabrication et 159 dans le secteur de l’installation et de la distribution de systèmes PV et de ses composantes. Près de la moitié des entreprises ayant participé à l’enquête étaient actives dans le secteur du PV depuis plus de cinq ans et aucun accident de travail n’a été signalé. Les données obtenues permettent d’estimer le nombre de travailleurs dans le domaine du PV à environ 1300. Même si  l’avenir de l’industrie du PV demeure largement tributaire des politiques énergétiques et des mesures incitatives mises de l’avant par les gouvernements de même que de la conjoncture économique, le nombre de travailleurs devrait occuper une place plus importante dans le paysage énergétique au Québec.

Cette étude est une première au Québec. Elle constitue un apport important à l'avancement des connaissances tant scientifiques qu’organisationnelles relatives à l’impact de la production et de l’implantation de l’énergie photovoltaïque sur la santé et la sécurité du travail. Dans une perspective de croissance potentielle de ce secteur, et corollairement du nombre de travailleurs concernés, plusieurs enjeux et pistes de recherche dégagés dans cette étude mériteraient d’être approfondis.

Informations complémentaires

Collection : Rapports scientifiques
Catégorie : Rapport
Auteur(s) :
Projet de recherche : 2011-0051
Champ de recherche : Projets spéciaux
N° de publication : R-817
N° de publication traduite : R-871
Langue : Français
Date de publication : 06 mai 2014
Format : Texte