IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Relation avec les médias

Derniers communiqués de presse

Technicien ambulancier paramédical : un métier à risque

  • 10 avril 2017

L’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) publie une étude qui brosse un portrait du métier de technicien ambulancier paramédical (TAP), de ses risques et de ses difficultés. Pour ce faire, des chercheurs ont observé 101 TAP, dont 23 femmes, des régions de Montréal et de Québec, pendant 175 quarts de travail en accordant une attention particulière à des facteurs d’ordre individuel tels que le genre, l’ancienneté et l’obésité.

Lire la suite


L’IRSST, centre collaborateur de l’Organisation mondiale de la Santé

  • 03 avril 2017

La présidente-directrice générale de l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST), Mme Marie Larue, est heureuse d’annoncer que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), par le biais de l’Organisation Panaméricaine de la Santé (PAHO), vient de désigner à nouveau la Direction scientifique de l’IRSST comme un de ses centres collaborateurs. Renouvelable aux quatre ans, ce statut a été accordé une première fois à l’Institut en mars 2013. Depuis lors, il fournit un appui stratégique à l’OMS dans l’accomplissement de son mandat et en l’aidant à garantir la validité scientifique du travail sanitaire mondial.

Lire la suite


Présence significative de contaminants dans les centres de compostage

  • 27 mars 2017

Les travailleurs du compostage sont exposés à des agents chimiques et biologiques dont certaines particules ont, en raison de leur taille, la capacité de pénétrer profondément à l’intérieur des poumons. C’est ce que conclut une étude scientifique réalisée dans trois centres québécois traitant des matières organiques différentes (résidus organiques résidentiels, fumier de bovins laitiers, carcasses et tissus d’animaux) et qui avait pour objectif de comparer les concentrations de contaminants dans l’air afin d’estimer les risques pour la santé des travailleurs.

Lire la suite


Méthodes de prélèvement et d’analyse des poussières des conduits de ventilation

  • 27 mars 2017
Montréal, le 27 mars 2017 –S'ils sont mal entretenus, les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation de l’air (CVCA) peuvent émettre des polluants pouvant affecter la santé des travailleurs. Or, les critères de déclenchement du nettoyage des conduits sont souvent uniqu...

Lire la suite


Des méthodes pour mieux évaluer l’exposition des travailleurs aux nanomatériaux

  • 10 mars 2017

Devant la complexité, les incertitudes et les limites associées aux démarches de surveillance de la contamination de l’air et des surfaces par les nanomatériaux manufacturés (NMM), des chercheurs ont testé de nouvelles méthodes de prélèvement et de caractérisation pour mieux évaluer les risques d’exposition des travailleurs. Pour y arriver, les scientifiques ont d’abord examiné divers dispositifs de collecte et d’analyse de nanoparticules de dioxyde de titane (TiO2) dans des conditions contrôlées en laboratoire. Ensuite, ils ont visité neuf milieux de travail afin d’éprouver, en condition réelles, divers appareils et procédures d’analyse et de mesure de l’exposition. Ces milieux rassemblent des producteurs, des utilisateurs ou des intégrateurs de divers NMM tels que des nanotubes et nanofibres de carbone, des nanométaux ou oxydes métalliques, des nanoargiles et de la nanocellulose.

Lire la suite