IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Qu'est-ce que l'IRSST?

Premier centre de recherche en SST au Canada, l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) mène et finance des recherches pour éliminer les risques d’atteinte à la santé et à la sécurité des travailleurs et pour favoriser leur réadaptation.

Statut de l'IRSST

Solidement implanté au Québec depuis 1980, l'Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) est un organisme de recherche scientifique reconnu pour l'expertise de son personnel et la qualité de ses travaux.

 

Mission

Dans l’esprit de la Loi sur la santé et la sécurité du travail, qui a pour objet l’identification des risques et l’« élimination à la source même des dangers pour la santé, la sécurité et l’intégrité physique des travailleurs », la mission de l’IRSST est de :

Contribuer

Contribuer, par la recherche, à la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles ainsi qu'à la réadaptation des travailleurs qui en sont victimes

Assurer

Assurer la diffusion des connaissances et jouer un rôle de référence scientifique et d’expertise

Offrir les services

Offrir les services de laboratoires et l’expertise nécessaires à l’action du réseau public de prévention en santé et en sécurité du travail: Commission de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), ministère de la Santé et des Services sociaux et son réseau; Associations sectorielles paritaires (ASP)

Brochure institutionnelle
 

 Télécharger la brochure institutionnelle

Pour remplir cette mission, l'IRSST :

  • Effectue et subventionne des recherches dans les domaines jugés prioritaires;
  • Favorise le développement de la recherche et de nouvelles connaissances en santé et en sécurité du travail (SST) en collaboration avec la communauté scientifique;
  • Diffuse et valorise les connaissances issues des recherches auprès du monde du travail et de la communauté scientifique;
  • Joue un rôle de leadership, d'anticipation des besoins émergents, d'animation et coordination en matière de recherche en santé et en sécurité du travail;
  • Contribue à la formation de chercheurs en SST;
  • Offre des services de laboratoires à la CNESST et à son réseau;
  • Contribue au développement de normes et de règlements touchant la SST;
  • Répond à des demandes d’expertise ponctuelles en provenance de divers intervenants en SST.

Vision

Par son leadership en recherche dans le domaine de la santé et de la sécurité du travail, l'IRSST entend :

  • Assumer son rôle de référence essentiel aux opérations et à la stratégie de la CNESST et de son réseau.
  • Être utilisé par l'ensemble de ses partenaires sociaux, dans un contexte de parité.
  • Être reconnu aux niveaux national et international.
  • Mettre à profit un réseau de collaborateurs en recherche et développement solidement implanté.

Organisation

L'équipe de l'IRSST comprend près de 150 personnes, dont un personnel scientifique composé de plus de 80 chercheurs, professionnels et techniciens appartenant à des disciplines variées :

  • ergonomie
  • hygiène industrielle
  • chimie
  • physique
  • ingénierie
  • sociologie
  • anthropologie
  • démographie
  • psychologie.

Rayonnement

  • Activités en santé et en sécurité du travail
  • Activités de recherche

L'Institut soutient les activités de ses partenaires en santé et en sécurité du travail (SST) en leur donnant accès à des connaissances, à une expertise et à des outils élaborés et validés selon des méthodes scientifiques rigoureuses. La fiabilité et la pertinence de cette information leur assurent de solides assises pour leurs activités d'information, de formation, d'inspection, de conseil et d'assistance technique.

Grâce à l'IRSST, ces partenaires, qui interviennent quotidiennement en santé et en sécurité du travail, ont la possibilité :

  • d'information
  • de formation
  • d'inspection
  • de conseil
  • d'assistance technique.

Grâce à l'IRSST, ces partenaires, qui interviennent quotidiennement en SST, peuvent :

  • influencer les orientations de la recherche et participer activement à leur réalisation
  • accéder à des connaissances scientifiques et à des applications répondant à leurs besoins
  • s'approprier des résultats de recherche, en tant que relayeurs
  • compter sur un soutien pour la surveillance environnementale et biologique en milieu de travail, par l'obtention de services techniques et de services de laboratoire dans le contexte d'une démarche d'hygiène industrielle
  • bénéficier de l'arrimage des activités scientifiques et techniques de l'IRSST aux actions de la CNESST et de son réseau.

Principes d'action

L'IRSST s'est donné comme mot d'ordre de réaliser et de financer des recherches qui répondent aux besoins de la CNESST, de son réseau et du milieu du travail dans une forme qui leur permet de s'en approprier les résultats pour passer à l'action.

En savoir plus

Le champ d’action en recherche

Compte tenu de la très grande diversité et complexité des défis qui se posent en matière de santé et de sécurité du travail (SST) au Québec, il va de soi que l'IRSST ne peut engager des activités scientifiques avec la même intensité dans tous les domaines. Pour s'assurer de canaliser ses efforts vers les créneaux les plus porteurs, l'IRSST s'appuie sur une démarche continue d'identification et d'actualisation des besoins prioritaires.

Par le biais de mécanismes formels et périodiques d'échanges principalement avec les directions de la CNESST, les ASP, le MSSS et son réseau, et des associations patronales et syndicales, l'Institut relève les principales préoccupations et attentes de ses partenaires. Ces besoins guident de façon prépondérante l'établissement des priorités de l'Institut.
À travers la réalisation de recherches, la participation à de multiples événements scientifiques et l'implication de certains au sein de comités de normalisation, les chercheurs liés à l'Institut demeurent à la fine pointe des connaissances et occupent une position privilégiée pour signaler les problèmes persistants pour lesquels les efforts de recherche devraient se poursuivre ainsi que certains problèmes émergents qui pourraient nécessiter une vigilance particulière.
Des analyses statistiques approfondies réalisées à partir des bases de données de la CNESST ainsi que de celles de certains organismes québécois, fédéraux ou internationaux permettent à l'Institut de détecter des populations ou des secteurs d'activités présentant des risques élevés. Par ailleurs, l'étude de certains dossiers d'accidents liés à des décès ou des blessures graves contribue également à mettre en lumière certains problèmes spécifiques.
L'exercice d'une veille scientifique structurée contribue au positionnement des travaux de l'Institut par rapport à ceux réalisés ailleurs dans le monde ainsi qu'à l'identification de problématiques en émergence susceptibles d'affecter, à moyen ou à long terme, les milieux de travail québécois.