IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Liens : Associations professionnelles

  •  Academy of Toxicological Sciences ( ATS )
  •  Acoustical Society of America ( ASA )
  •  Agriréseau - Santé et sécurité du travail
  •  Air & Waste Management Association ( AWMA )

    Assiste les membres dans leur développement professionnel et dans leurs prises de décisions par rapport à l’environnement en leur fournissant les connaissances nécessaires. Décrit le conseil technique, dont les préoccupations tournent autour de l’air, de la gestion de l’environnement et du gaspillage. Indique les activités du conseil d’enseignement, qui veille à la formation du public, des étudiants et des professionnels. Résume le contenu des publications de l’Association et détaille les services offerts aux membres.

  •  Alliance des manufacturiers et des exportateurs du Québec ( AMEQ )
  •  Alliance of Hazardous Materials Professionals™ (AHMP)
  •  American Academy of Clinical Toxicology ( AACT )
  •  American Biological Safety Association ( ABSA )

    Définit les professionnels dont les tâches sont reliées à la biosécurité, soit les microbiologistes, les biologistes, les biologistes moléculaires, les hygiénistes industriels, les vétérinaires, les chimistes, les ingénieurs et les professionnels des soins de santé. Invite les travailleurs à s’impliquer dans l’un des comités de l’Association et explique les programmes de certification et d’enregistrement qui ont été mis sur pied afin d’identifier les individus qui ont les compétences nécessaires pour donner des services en biosécurité.

  •  American Board of Forensic Toxicology ( ABFT )
  •  American Board of Industrial Hygiene ( ABIH )

    Fournit des renseignements concernant l’examen de qualification en hygiène industrielle (exemples de questions, critères d’admissibilité, résultats des années antérieures, etc.) et sur le maintien de la certification obtenue. Contient une base de données publique des personnes certifiées par la American Board of Industrial Hygiene et dévoile le code de déontologie auquel se soumettent les professionnels du domaine.

  •  American Board of Toxicology ( ABTOX )
  •  American College of Medical Toxicology ( ACMT )
  •  American College of Occupational and Environmental Medicine ( ACOEM )

    Regroupe 6000 médecins du travail dont la mission est de promouvoir la santé des travailleurs par la prévention, les soins cliniques, la recherche et l’éducation. Définit les cours de formation continue disponibles, encourage les entreprises à financer les activités des médecins du travail et énumère divers aspects de la sécurité sur lesquels les membres ont adopté un consensus. Indique la liste des publications existantes et recommande une sélection de textes approuvés par un comité de l’ACOEM dans différents secteurs (médecine aérospatiale, dermatologie, ergonomie, hygiène industrielle, psychiatrie, etc.)

  •  American College of Toxicology ( ACT )

    Définit la mission de l’établissement, qui consiste à former des professionnels de divers milieux (industries, gouvernement et autres secteurs de la toxicologie) pour en faire des exemples à suivre dans le domaine. Encourage le partage d’information et l’application de nouveaux développements en toxicologie. Énumère les qualifications requises pour entrer dans l’une ou l’autre des catégories de membres. Prend position sur l’usage des animaux dans la recherche en toxicologie et présente la politique établie à ce sujet.

  •  American Conference of Governmental Industrial Hygienists ( ACGIH )

    Indique les avantages de l’adhésion pour les membres individuels et corporatifs. Dévoile les politiques et procédures mises en place pour éviter les conflits d’intérêt lors d’une prise de décision par l’un des membres des comités. Énumère quelques publications qui peuvent aider les professionnels en hygiène industrielle à réussir leur examen de qualification. Décrit les comités nommés par le directeur du conseil d’administration :

    • Santé et sécurité en agriculture
    • Finances
    • Ventilation industrielle
    • Petites entreprises
    • Agents infectieux
    • Etc.
  •  American Indoor Air Quality Council
  •  American Industrial Hygiene Association ( AIHA )

    Élabore sur les services de formation à distance et de formation continue qui sont offerts par l’Association. Énumère les programmes d’accréditation disponibles pour différents types de laboratoires, notamment ceux oeuvrant en hygiène industrielle, en microbiologie, en alimentation, etc. Explique le fonctionnement des sections locales, qui organisent des activités pour permettre d’élargir les champs de compétence des professionnels tout en favorisant la promotion de la santé et sécurité. Propose une série de ressources classées par thème :

    • Aérosols
    • Amiante
    • Espaces restreints
    • Éthique
    • Ventilation
    • Bruit
    • Moisissure
    • Équipement / vêtements de protection
    • Etc.
  •  American Occupational Therapy Association ( AOTA )
  •  American Occupational Therapy Foundation ( AOTF )
  •  American Risk and Insurance Association ( ARIA )
  •  American Society for Quality ( ASQ )

    Conseille divers types d’organisations concernant la qualité de la formation, des soins de santé, de l’éducation, de la sécurité dans le transport, de la législature de l’État, etc. Détaille le programme de formation Six Sigma, qui permet de définir une mesure statistique de la variabilité lors du traitement d’un produit et de réduire au minimum les délais de livraison. Propose quelques moyens pour s’impliquer dans la communauté, dans un milieu de travail, sur le campus d’une école ou à l’échelle internationale. Indique les cours offerts au public dans différents domaines : gestion du service à la clientèle, génie, éducation, soins de santé, développement de logiciels, etc.

  •  American Society of Heating, Refrigerating and Air-Conditioning Engineers ( ASHRAE )

    Encourage le progrès dans les sciences du chauffage, de la ventilation et de l’air conditionné pour répondre aux besoins du public. Développe des normes pour les membres ainsi que les autres professionnels de la réfrigération ou de l’entretien des environnements intérieurs. Contient une librairie virtuelle proposant divers types de documents (livres, logiciels, articles, normes et directives, forums de discussion, etc.) Énumère les comités techniques et leurs principaux champs d’action :

    • Administration / soutien technique
    • Qualité de l’environnement
    • Matériaux et traitement
    • Ventilation et distribution de l’air
    • Air conditionné et composantes des systèmes de réfrigération
    • Calcul des charges et du besoin énergétique
    • Etc.
  •  American Society of Mechanical Engineers ( ASME )

    Offre des séances de formation adaptées aux besoins des compagnies ou encore, au pays et à la langue maternelle des participants. Consacre une section à l’offre ou à la recherche d’emploi. Recense une liste de publications traitant des codes et normes en vigueur ainsi que des ressources de formation, des périodiques, des comptes rendus de conférences, etc. Élabore sur les divisions techniques correspondant aux différentes disciplines du génie mécanique :

    • Pétrole
    • Génie nucléaire
    • Ingénierie de l’environnement
    • Génie biologique
    • Carburants et technologies de la combustion
    • Énergie solaire
    • Tribologie
    • Etc.
  •  American Society of Safety Engineers ( ASSE )

    Décrit les principales fonctions d’un professionnel de la sécurité et les orientations de carrière possibles dans ce domaine. Consacre une section aux affaires gouvernementales dont le but est d’identifier, d’évaluer et de développer de la législation qui concerne les membres de l’ASSE. Encourage la participation des membres dans l’un ou l’autre des champs d’expertise de la Société afin qu’ils partagent leurs ressources techniques, leurs contacts, leur influence et leur professionnalisme avec leurs pairs :

    • Construction
    • Hygiène industrielle
    • Gestion des risques /Assurance
    • Transports
    • Environnement
    • Soins de santé
    • Etc.
  •  Association / Troubles Anxieux du Québec ( ATAQ )
  •  Association canadienne de l’énergie éolienne (CanWEA)

    Association sans but lucratif qui favorise le développement et l'application appropriés de tous les aspects de l'énergie éolienne au Canada, y compris la création d’une politique environnementale appropriée.

  •  Association canadienne de la médecine du travail et de l'environnement ( ACMTE )
  •  Association canadienne de recherche en santé au travail ( ACRST )

    Poursuit trois objectifs spécifiques : défendre la recherche en santé au travail effectuée au Canada, représenter la communauté des chercheurs dans ce domaine et faciliter la communication entre ces derniers. Énonce les priorités de recherche de l’Association, notamment les enquêtes sur les agents biologiques ou chimiques pouvant entraîner du stress physique ou émotionnel au travail.

  •  Association canadienne d'ergonomie ( ACE )

    Détaille les activités mises sur pied dans toutes les provinces et donne de l’information régionale sur chacune. Possède une base de données comprenant l’annuaire des consultants disponibles et procure les indications nécessaires pour l’adhésion personnelle ou corporative à l’Association. Effectue la promotion de la certification professionnelle en ergonomie et fournit un code de déontologie.

  •  Association canadienne des infirmières et infirmiers en santé du travail ( ACIIST )
  •  Association de la construction du Québec ( ACQ )

    Regroupe des entrepreneurs de la construction oeuvrant dans tous les secteurs d’activités : résidentiel, commercial, industriel, institutionnel et génie civil. Aborde les affaires juridiques et gouvernementales de l’Association ainsi que la question des négociations pour tous les employeurs qui en font partie. Inclut les coordonnées des sections de chacune des régions du Québec. Définit la garantie qualité-habitation et les mutuelles de prévention ACQ.

  •  Association des professionnels en santé du travail (APST)
  •  Association for Computing Machinery ( ACM )

    Souhaite faire avancer les arts, les sciences ainsi que les applications de la technologie informatique et constitue une référence à la fois pour les différents professionnels de l’informatique et pour les étudiants de partout à travers le monde. Recrute des membres qui partagent une passion pour la technologie et qui souhaitent en faire la promotion pour en accroître l’usage. Comprend une bibliothèque virtuelle donnant accès à différents types de publications (journaux, périodiques, comptes rendus de réunions, publications des groupes de pressions, etc.) Énumère les domaines dans lesquels les groupes de pression réalisent leurs activités :

    • Intelligence artificielle
    • Ordinateurs et société
    • Communication des données
    • Commerce électronique
    • Recherche documentaire
    • Micro-architecture
    • Multimédia
    • Génie logiciel
    • Etc.
  •  Association for Professionals in Infection Control and Epidemiology ( APIC )
  •  Association minière du Québec ( AMQ )

    Rassemble principalement des compagnies minières exerçant des activités sur le territoire québécois, des producteurs de minéraux industriels et des entreprises minières en voie d’entrer en production. Présente la mission de l’AMQ, qui consiste à encourager la mise en valeur des richesses minérales du Québec ainsi que le développement de l’industrie minière, de la métallurgie et des industries connexes. Définit la Société de recherche et développement minier (SOREDEM) et donne un portrait de l’industrie minière au Québec.

  •  Association of European Toxicologists & European Societies of Toxicology ( EUROTOX )
  •  Association of Occupational and Environmental Clinics ( AOEC )

    Indique la liste des droits des patients qui fréquentent la clinique, afin qu’ils comprennent bien leur état de santé et qu’ils évitent de s’exposer à des risques nuisibles pour eux. Élabore les critères à respecter pour entrer dans l’une ou l’autre des deux catégories de membres cliniques ou individuels. Fournit du matériel éducatif sous forme de présentations PowerPoint, de vidéos, de publications gouvernementales, etc. Décrit la mission des unités pédiatriques en hygiène du milieu et énumère quelques opportunités de formation offertes aux étudiants en médecine dans différents États américains.

  •  Association of Official Analytical Chemists ( AOAC )

    Facilite le développement, l’usage et l’harmonisation de méthodes analytiques valides en laboratoire pour des communautés scientifiques oeuvrant dans des domaines tels que la sécurité des produits alimentaires, les allergènes, les diagnostiques vétérinaires, les suppléments alimentaires, etc. Propose une description des programmes d’essais d’aptitudes disponibles et offre des séances de formation qui apportent des solutions concrètes et réalistes aux problèmes pratiques fréquemment rencontrés en laboratoire.

  •  Association pour la recherche en toxicologie ( ARET )
  •  Association pour la reconnaissance du titre d'ergonome européen en exercice ( ARTEE )
  •  Association québécoise pour l'hygiène, la santé et la sécurité du travail ( AQHSST )

    Diffuse des connaissances relatives à l’hygiène, la santé et la sécurité du travail par l’échange et la vulgarisation de l’information. Explique les modalités et le fonctionnement du forum de discussion et fournit les sommaires de tous les actes des congrès qui ont eu lieu depuis 1992. Décrit l’historique de la fondation, qui a été implantée principalement pour financer les activités de l’Association.

  •  Australasian Faculty of Occupational and Environmental Medicine
  •  Australian and New Zealand Society of Occupational Medicine ( ANZSOM )

    Regroupe un réseau de médecins qui traitent des patients souffrant d’une maladie ou d’un problème de santé relié au travail afin de leur permettre d’échanger de l’information et des idées sur le sujet. Indique les conditions à respecter pour devenir membre de la Société et présente le programme du congrès scientifique annuel.

  •  Australian Institute of Occupational Hygienists ( AIOH )

    Soumet une liste des membres de l’AIOH qui sont consultants en hygiène industrielle et énumère les champs de compétence dans lesquels ils oeuvrent. Répertorie également des laboratoires qui offrent des services en santé et sécurité au travail ainsi que des fournisseurs d’équipement et des établissements de formation. Décrit les avantages dont bénéficient les membres, notamment celui de pouvoir échanger avec des hygiénistes provenant de différents pays. Contient un forum de discussion réservé aux membres et présente le code d’éthique auxquels ceux-ci sont soumis.

  •  Australie. Occupational Health Professionals ( OHP )
  •  Belgian Ergonomic Society ( BES )

    Regroupe toutes les personnes intéressées de près ou de loin à l’ergonomie : médecins du travail, enseignants, architectes, psychologues, infirmières, ergothérapeutes, ingénieurs, etc. Fournit une liste des programmes d’enseignement offerts en Belgique et indique les procédures d’admission à suivre pour les membres. Propose des études de cas ainsi que d'autres publications dans une section réservée uniquement aux membres.

  •  Board of Certification in Professional Ergonomics ( BCPE )

    A pour mandat de protéger le public, le métier et les professionnels de l’ergonomie en déterminant des normes de compétence et en défendant la valeur de la certification. Élabore un code d’éthique et donne tous les renseignements nécessaires à l’obtention d’une certification éprouvée. Décrit quelques moyens utilisés pour rejoindre le plus grand nombre de professionnels possible, notamment des rencontres annuelles et la diffusion de quelques communiqués de presse.

  •  Board of Certified Safety Professionals ( BCSP )

    Évalue l’expérience et les qualifications des professionnels en sécurité, prépare des examens auxquels se soumettent ces candidats et délivre des certificats d’accréditation à ceux qui rencontrent les critères exigés. Élabore une description du profil d’un professionnel en sécurité et fournit une liste d’établissements d’enseignement accrédités pour donner une formation dans ce domaine. Explique les exigences à remplir pour obtenir la certification de l’organisme.

  •  Board of Certified Safety Professionals, Occupational Health and Safety Technologists ( BCSP )
  •  Brazilian Ergonomics Association

    Site unilingue portugais.

  •  British Occupational Hygiene Society ( BOHS )

    Répertorie une liste consultants en hygiène industrielle et énumère les champs d’action dans lesquels ils peuvent intervenir (contrôle du plomb ou de l’amiante au travail, bruit, rayonnement ionisant, etc.) Énonce les types d’examens de qualification qui sont offerts par la Faculté d’hygiène industrielle pour classer les membres dans l’une ou l’autre des catégories existantes. Mentionne les principaux groupes d’intérêt de la Société, dont le but est de rassembler des connaissances sur un sujet pour les mettre à la disposition des membres :

    • Risques et dangers chimiques
    • Service de santé national
    • Équipement de protection personnel
    • Agents physiques
    • Échantillons et méthodes analytiques
    • Environnement
    • Gestion
    • Fibres
    • Microbiologie
    • Etc.
  •  British Toxicology Society ( BTS )

    Indique la mission des assemblées scientifiques sur la toxicologie, qui visent à favoriser la formation continue des professionnels du domaine à toutes les étapes de leur carrière en leur permettant d’échanger sur les nouveaux développements scientifiques et les recherches en cours. Définit chacun des comités de la Société et donne un aperçu des prix et bourses distribués chaque année. Énumère les principales spécialités établies pour rejoindre les champs d’intérêt des membres :

    • Neurotoxicologie
    • Immunotoxicologie et allergies
    • Pharmacologie et sécurité
    • Réglementation de la toxicologie
    • Toxicologie reliée au travail
    • Toxicologie humaine
    • Évaluation des risques
  •  Bureau canadien de reconnaissance professionnelle des spécialistes de l'environnement ( BCRPSE )
  •  Canada. Occupational Health Nurses Association of Nova Scotia ( OHNANS )
  •  Canadian Society of Safety Engineering ( CSSE )

    Détaille les étapes à suivre pour obtenir une certification de consultant en santé et sécurité ainsi que les bénéfices qui en découlent. Propose une gamme de cours qui permettent d’évaluer l’efficacité des mesures prises en santé et sécurité dans une organisation. Consacre une section à la North American Occupational Safety & Health (NAOSH) et décrit tous les avantages de l’adhésion à la CSSE (rabais sur les cours, réunions avec des pairs, abonnement à diverses publications, etc.)

  •  Centre for Registration of European Ergonomists ( CREE )

    Établit les normes de connaissance et d’expérience pratique requises pour les ergonomistes européens et enregistre tous les candidats qui respectent ces exigences. Énonce les critères auxquels doivent répondre les ergonomistes professionnels, incluant la connaissance des principes de l’ergonomie et des caractéristiques humaines reliées à l’anatomie, la physiologie, la psychologie et l’organisation sociale. Énumère tous les pays membres de l’organisation et explique comment y adhérer.

  •  Centres de santé des travailleurs de l'Ontario
  •  Chartered Institute of Environmental Health ( CIEH )
  •  Chemical Hazards Communication Society ( CHCS )
  •  Conseil Canadien d'Agrément des Hygiénistes du Travail ( CCAHT )

    Donne une définition de l’hygiène du travail et de ce qui caractérise sa pratique. Énumère les membres du conseil d’administration. Établit les normes de compétence pour les professionnels du domaine et le code d’éthique auquel ils sont soumis au Canada. Décrit l’examen que doivent réussir les hygiénistes du travail pour obtenir leur enregistrement officiel et les critères à respecter pour être admis à cette épreuve.

  •  Conseil Canadien D'agrément des Hygiénistes du Travail (CCAHT)
  •  Conseil canadien des professionnels en sécurité agréés

    S’intéresse à la santé et sécurité au travail, à l’innocuité pour l’environnement et à la sécurité publique. Accorde des titres professionnels aux individus qui rencontrent quotidiennement les exigences du conseil d’établissement en développant des solutions pour contrôler les dommages, en prévenant les accidents et en protégeant le milieu. Fournit des renseignements sur les cours de préparation aux examens – dont certains sont offerts à distance – et donne certains exemples de questions du Canadian Registered Safety Professional Examination (CRSPEX). Présente le code de déontologie auquel se soumet le Conseil et quelques offres d’emploi dans ce domaine.

  •  Council for accreditation in Occupational Hearing Conservation ( CAOHC )
  •  Dutch Ergonomics Society

    Énumère quelques exemples de milieux où l’ergonomie est appelée à prendre de l’expansion en fonction de l’évolution de la société :

    • Industrie (achats par Internet)
    • Transports (moyens de déplacement plus écologiques et plus rapides)
    • Milieux de travail (environnement plus convivial)
    • Produits de consommation («individualisation de masse»)

    Mentionne également certains développements à envisager par rapport à ces milieux, tels que la mécanisation, l’interaction humain-ordinateur, le manque d’exercice, etc.

  •  Dutch Occupational Hygiene Society ( NVvA )

    Mentionne les principaux objectifs de la Société, notamment celui de promouvoir et d’encourager la qualité de la profession d’hygiéniste industriel. Énonce les champs d’action des hygiénistes industriels (instituts de recherche, universités, gouvernement, etc.) et le code de déontologie à respecter. Définit les modalités entourant la soumission d’articles pour au Journal for Applied Health & Safety Studies, dont le contenu est majoritairement en néerlandais.

  •  Ergonomics Society of South Africa ( ESSA )

    Explique les critères à respecter pour obtenir une certification en fonction du niveau envisagé (enregistré ou animateur-formateur) et encourage les intervenants de divers domaines à devenir membres de l’association : industrie, agriculture, commerce, santé et sécurité au travail, etc. Décrit le contenu du bulletin Ergonomics SA, qui aborde les conditions de travail en Afrique du Sud et qui est distribué aux membres.

  •  Ergonomics Society of Taiwan
  •  Ergonomics Society of the United Kingdom

    Définit les études à privilégier pour devenir ergonome, les cours de formation continue disponibles ainsi que les séances de formation de base offertes à certains professionnels, par exemple les ostéopathes. Énumère les modalités à suivre pour devenir membre, les avantages qui s’y rattachent et le code de déontologie à suivre.

  •  European Association of Cognitive Ergonomics ( EACE )

    Vise à regrouper les efforts des chercheurs européens dans le domaine de l’ergonomie cognitive dans le but d’établir une relation entre les sciences cognitives et le développement de systèmes traitant de l’information technique. Détaille les conditions à remplir pour appartenir à l’une ou l’autre des trois catégories de membres de l’Association. Fournit des revues de presse touchant de près ou de loin au domaine concerné. (Accès au site réservé en grande partie aux membres de l'Association.)

  •  European Biosafety Association ( EBSA )

    Résume les deux types d’adhésions possibles pour les membres (corporative ou individuelle) et les avantages qui y sont liés. Nomme tous les membres corporatifs de l’Association ainsi que les organismes qui commanditent ses activités. Propose une liste de cours et de séminaires auxquels s’inscrire. Dévoile les groupes de travail et leurs principales activités :

    • Information et communication
    • Affaires scientifiques
    • Transport
    • Marketing
  •  European Federation Biotechnology ( EFB )
  •  European Process Safety Centre ( EPSC )
  •  European Safety Federation ( ESF )
  •  European Society for Traumatic Stress Studies ( ESTSS )
  •  European Society of Biomechanics

    Encourage le développement de la recherche ainsi que l’évolution de l’information reliée à la science de la biomécanique. Présente les prix décernés par l’établissement aux chercheurs ainsi que la liste des conférences scientifiques qui sont tenues pour réunir les membres une fois tous les deux ans. Mentionne les membres du conseil et indique les périodiques dont les intérêts rejoignent ceux de l’organisation.

  •  European Society of Toxicologic Pathology ( ESTP )
  •  Fédération des policiers et des policières municipaux du Québec ( FPMQ )
  •  Fédération Française de Santé au Travail ( FFST )
  •  Finnish Occupational Hygiene Society (FOHS)
  •  Foundation for Professional Ergonomics ( FPE )
  •  Gait and Clinical Movement Analysis Society ( GCMA )

    Se consacre à l’analyse quantitative de la démarche et des autres mouvements humains en mettant l’accent sur les applications cliniques. Décrit l’assemblée annuelle organisée par l’établissement et donne un aperçu de celles qui ont eu lieu antérieurement. Mentionne les activités entreprises par les divers comités (accréditation, bourses, communications, formation, effectifs, etc.)

  •  German Ergonomics Society

    Diffuse des connaissances sur l’ergonomie dans tous les milieux que cette discipline concerne, que ce soit directement (design de production, protection de la main d’œuvre, organisation du travail, etc.) ou indirectement (éducation, prévision d’investissement, ressources humaines, gestion, etc.) Sollicite l’expertise de scientifiques provenant de différents domaines, tels que la médecine du travail, la sociologie industrielle, l’enseignement professionnel, etc. Développe des normes professionnelles et constitue un milieu d’échanges entre la science, la pratique et les groupes sociaux. Énonce les principes fondamentaux qui régissent les interventions de l’organisation. (Site majoritairement rédigé en allemand.)

  •  German Occupational Hygiene Society (DGAH)
  •  Grande-Bretagne. Association of Occupational Nurse Practitioners
  •  Groupe d'étude multidisciplinaire en santé au travail de l'Oise ( GEMSTO )
  •  Hong Kong Institute of Occupational and Environmental Hygiene (HKIOEH)
  •  Hong Kong Occupational Safety & Health Association ( HKOSHA )

    Détaille les origines de l’association et les types de membres qui en font partie. Contient un forum de discussion abordant des sujets tels que la protection des travailleurs sur les terrains de golf, les troubles musculo-squelettiques, les cycles de travail sécuritaires, etc. Propose une liste de nouvelles sur la santé et sécurité mise à jour régulièrement et donne un aperçu des derniers développements en matière de législation.

  •  Human Factors and Ergonomics Society - Europe Chapter

    Élabore sur l’assemblée annuelle organisée par l’établissement chaque année et fournit les références des conférences qui ont eu lieu dans les années antérieures. Contient une section incluant plus de 50 exemples de lacunes ergonomiques faisant partie du quotidien. Offre des services aux membres, notamment pour la recherche d’emploi.

  •  Human Factors and Ergonomics Society ( HFES )

    Énumère les champs de recherche des principaux groupes techniques :

    • Systèmes aérospatiaux
    • Vieillissement
    • Génie cognitif et prise de décision
    • Systèmes informatiques
    • Produits de consommation
    • Éducation
    • Design environnemental
    • Etc.

    Répertorie une liste de publications touchant au domaine, accorde une section aux étudiants qui désirent orienter leurs études vers les facteurs humains et donne les renseignements nécessaires concernant l’assemblée annuelle.

  •  Human Factors and Ergonomics Society of Australia Inc ( HFESA )

    Poursuit les objectifs suivants : encourager le développement professionnel, accroître le nombre de services aux membres et leur qualité, promouvoir la profession, représenter les intérêts de ses membres auprès du gouvernement et des hautes instances, stimuler la recherche et la mise en application de l’ergonomie, etc. Présente les fondements de l’ergonomie, détaille la liste des membres certifiés ainsi que le code de déontologie auxquels ils sont soumis.

  •  Institute of Electrical and Electronics Engineers ( IEEE )

    Constitue un chef de file dans les domaines techniques, du génie informatique aux technologies biomédicales en passant par les télécommunications et l’énergie électrique. Partage avec l’ensemble des membres les activités régionales qui sont organisées sur chacun des continents. Présente une librairie virtuelle qui contient des milliers de ressources reconnues (journaux et périodiques, monographies, comptes rendus de conférences, produits électroniques, etc.) Énumère les sociétés et les divers conseils techniques qui font partie de l’IEEE :

    • Systèmes aérospatiaux et électroniques
    • Technologie de radiodiffusion
    • Compatibilité électromagnétique
    • Applications industrielles
    • Robotique et automatisation
    • Traitement des signaux
    • Etc.
  •  Institute of Industrial Accident Investigators ( IIAI )
  •  Institute of Industrial and Systems Engineers ( IISE )

    Compte plus de 15000 membres à travers le monde répartis dans 16 pays et travaille dans le but de rencontrer leurs besoins en constante évolution. Indique les avantages qu'ils retirent de leur adhésion, notamment la formation continue et l’opportunité de partager leur expertise avec d’autres professionnels de leur secteur. Développe des sections d’information adaptées à chacun des groupes d’intérêts de l’Institut :

    • Construction
    • Services financiers
    • Économie réalisée grâce à l'ingénierie
    • Ergonomie appliquée
    • Recherche opérationnelle
    • Industrie électronique
    • Etc.
  •  Institute of Risk Management
  •  Institute of Transportation Engineers ( ITE )

    Présente les différents conseils auxquels les membres apportent leur expertise :

    • Piétons et cyclistes
    • Stationnement
    • Techniques de la circulation
    • Transit
    • Systèmes de transport intelligents
    • Transport de marchandises
    • Sécurité des transports
    • Etc.

    Contient de l’information technique sur la réduction de la circulation routière, sur la sécurité aux intersections, sur les affaires gouvernementales reliées au transport, etc. Propose diverses opportunités de développement professionnel aux membres ainsi que quelques répertoires pour retracer, entre autres, des experts médico-légaux ou des consultants.

  •  Institution of Occupational Safety & Health ( IOSH )

    Consacre une section à chacun des groupes partageant de l’intérêt pour un même champ d’expertise :

    • Services publics
    • Chemin de fer
    • Vente au détail
    • Télécommunications
    • Industries rurales
    • Construction
    • Gestion des risques d’incendie
    • Etc.

    Offre un service de consultation aux clients qui ont besoin de conseils en matière de santé et sécurité. Possède un réseau de formation contenant plus de 700 prestataires de services et donne un aperçu des initiatives qui sont prises à l’échelle internationale.

  •  International Association of Labour Inspection ( IALI )
  •  International Ergonomics Association ( IEA )

    Présente tous les programmes d’éducation offerts en ergonomie à travers le monde. Donne la liste de tous les établissements fédérés, associés ou commanditaires de l’Association au niveau international. Propose un aperçu des comités techniques et des champs de recherche qu’ils explorent :

    • Vieillissement
    • Agriculture
    • Produits de consommation
    • Ergonomie pour les enfants et les milieux éducatifs
    • Ergonomie des hôpitaux
    • Troubles musculo-squelettiques
    • Interaction humain-ordinateur
    • Psychophysiologie en ergonomie
    • Etc.
  •  International Institute of Risk and Safety Management ( IIRSM )

    Énonce les objectifs de l’Institut, qui consistent notamment à promouvoir la recherche sur la prévention des accidents et sur la santé au travail ainsi qu’à encourager les travailleurs à adopter des pratiques sécuritaires. Fait allusion à l’initiative intitulée Affective Safety Management, dont le but est d’accélérer les techniques d’apprentissage en gestion de la sécurité. Encourage les organisations à partager leurs réalisations avec leurs semblables et affiche le code d’éthique auquel se soumettent les membres.

  •  International Network of Safety & Health Practioner Organisations ( INSHOP )
  •  International Neurotoxicology Association
  •  International Occupational Hygiene Association ( IOHA )

    Répertorie la liste des organisations membres de l’Association et les coordonnées des responsables pour chacun des pays. Mentionne le code d’éthique auquel les membres se soumettent et les activités organisées à leur intention (conférences scientifiques, programme de coopération en santé au travail, certification internationale, etc.) Contient un forum de discussion et un centre de documentation en ligne.

  •  International Social Security Association ( ISSA )

    Énumère les tâches qui sont accomplies dans le but de réduire les faiblesses entraînant des risques dans les systèmes. Fournit la liste des membres qui sont impliqués dans l’organisation. Regroupe des experts d’une douzaine de pays oeuvrant dans des milieux tels que les assurances, la recherche ou des compagnies diverses et qui combinent leurs efforts dans les champs suivants :

    • Gestion du risque
    • Dispositifs de commande
    • Protection contre les explosions
    • Surveillance du marché
    • Prévention dans les petites et moyennes entreprises
  •  International Society for Occupational Ergonomics & Safety ( ISOES )

    Encourage l’éducation et la recherche dans le domaine de l’ergonomie professionnelle et de la sécurité. Coopère avec d’autres organisations oeuvrant dans la même spécialité et publie des bulletins pour promouvoir la communication parmi ses membres. Regroupe à la fois parmi ses membres des individus et des institutions telles que des associations, des instituts de recherche, des universités, des industries, etc. Présente le comité directeur et fournit tous les détails relatifs à la conférence annuelle.

  •  International Society for the Study of the Lumbar Spine
  •  International Society for Traumatic Stress Studies ( ISTSS )
  •  International Society of Biomechanics ( ISB )

    Propose une sélection de logiciels qui permettent notamment l’analyse du mouvement, la simulation, l’analyse numérique et le traitement des signaux. Énumère les sources de financement et les conditions à remplir pour les étudiants en biomécanique qui souhaitent décrocher une bourse. Affiche le curriculum vitae des chercheurs ainsi que leurs principaux champs d’intérêts, parmi lesquels on trouve les suivants :

    • Génie biomédical
    • Génie biomécanique
    • Orthopédie
    • Entraînement athlétique
    • Analyse du mouvement
    • Mécanique des muscles
    • Etc.

     

  •  International Society of Exposure Science ( ISES )

    Sollicite la participation de membres provenant de plusieurs disciplines, telles que la chimie, la biochimie, les biostatistiques, la toxicologie, l’épidémiologie, l’écologie, etc. Affiche la liste des membres des différents comités d’administration. Consacre une section à l’arrêté de l’ISEA et énonce les prix qu’elle remet chaque année aux scientifiques.

  •  International Stress Management Association ( ISMA )
  •  International Union of Toxicology ( IUTOX )
  •  Irish Ergonomics Society ( IES )

    Présente les trois principaux secteurs dans lesquels la société offre ses services : l’ergonomie physique, l’ergonomie cognitive et l’ergonomie organisationnelle. Définit les conditions à remplir pour adhérer à l’une ou l’autre des quatre catégories de membres. Consacre un volet au groupe de travail mis sur pied par des ergonomistes, des psychologues et des professionnels de la santé dans le but d’aider les enfants à intégrer des principes ergonomiques à l’école. Énumère quelques établissements consacrés à l’ergonomie en Irlande.

  •  Irish Society of Occupational Medicine

    Révèle quelques services offerts aux médecins du travail, tels que des conférences, des congrès et des visites de milieux de travail pendant l’année. Recense les adresses de courriel de tous les membres et fournit des liens menant vers des sites jugés pertinents. Relate les principaux points de la constitution et propose un calendrier des événements à ne pas manquer pendant l’année en cours.

  •  Italian Egonomics Society

    Définit l’organisation, qui a pour but de promouvoir les initiatives reliées à l’acquisition de connaissances et au partage d’expérience dans le milieu de l’ergonomie. Élabore une liste d’ergonomistes certifiés avec lesquels il est possible d’entrer en contact et présente des emplois disponibles dans le domaine. Suggère une liste de périodiques ayant trait à ce sujet et contient un forum de discussion (en italien). (Contenu plus élaboré dans la version italienne du site.)

  •  Italian Society of Toxicology ( SITOX )
  •  Japan Association for Working Environment Measurement (JAWE)
  •  Materials Research Society ( MRS )

    Développe un partenariat entre les scientifiques, les ingénieurs et les chercheurs de différents milieux afin de partager les découvertes effectuées par la recherche et les développements en matière de nouveaux matériaux impliquant la technologie. Étudie la structure et les propriétés des matériaux dans le but d’en créer de nouveaux ou d’adapter les propriétés de ceux qui existent à des besoins spécifiques. Mentionne la liste des conférences à venir et les prix remis aux chercheurs qui contribuent à l’évolution de la science dans ce domaine. Invite la population à visiter l’exposition interactive Strange Matter, qui fait découvrir l’univers des matériaux de façon inusitée à travers des expériences pratiques.

  •  Microscopy Society of America ( MSA )

    Contribue à la promotion et à l’avancement des connaissances scientifiques sur l’imagerie microscopique ainsi que sur l’analyse et les techniques de diffraction utiles pour élucider l’ultrastructure et la fonction des matériaux. Dévoile les principaux groupes d’intérêt de l’organisation, parmi lesquels on trouve ceux sur les biomatériaux et les produits pharmaceutiques. Propose un forum de discussion et quelques ressources éducatives.

  •  National Association of Environmental Managers ( NAEM )
  •  National Association of Occupational Health Professionals ( NAOHP )
  •  National Association of Safety Professionals ( NASP )

    Définit les principes qui régissent la philosophie commune à tous les directeurs de la prévention des accidents ainsi qu’au personnel qui offre de la formation dans ce domaine. Offre des séances de formation pour obtenir l’un ou l’autre des six niveaux de certification dans les industries de la construction et des affaires. Explique les exigences à rencontrer pour les institutions qui souhaitent émettre une certification au nom de la NASP. Présente les bourses disponibles et quelques témoignages d’anciens étudiants qui ont suivi une formation.

  •  National Environmental Health Association ( NEHA )

    Définit les différents types de cartes de légitimation offertes par l’Association et contient une section sur la formation continue. Prend position sur des sujets d’actualité concernant les membres et détaille les programmes de recherche et de développement chapeautés par la NEHA :

    • Sécurité des produits alimentaires
    • Amélioration des programmes d'hygiène du milieu
    • Gestion des eaux usées
    • Radon / Qualité de l’air intérieur
    • Terrorisme et préparation à tous les types de dangers
    • Épidémiologie des maladies d’origine alimentaire
  •  National Examination Board in Occupational Safety and Health ( NEBOSH )

    Fournit des qualifications en santé et sécurité au travail aux futurs professionnels du domaine tout comme aux gestionnaires désirant prendre en main cette réalité dans leur environnement de travail. Détaille les formations offertes dans chacune des régions de la Grande-Bretagne et permet de commander une grande variété de documents selon les besoins des usagers.

  •  New Zealand Ergonomics Society ( NZES )

    Définit l’ergonomie, sa structure centrée sur l’individu et ses bénéfices. Indique les objectifs de l’établissement, qui consistent à encourager l’exploitation des connaissances sur l’ergonomie, à faire avancer la recherche et l’éducation ainsi qu’à sensibiliser le public. Définit les critères à respecter pour obtenir une certification et présente un code de déontologie inspiré de celui de la International Ergonomics Association.

  •  Nordic Ergonomics Society ( NES )
  •  Norwegian Ergonomics Society ( Norsk Ergonomiforening - NEF )

    Encourage la collaboration entre les associations membres et les particuliers qui travaillent dans le domaine de l’ergonomie ou s’y intéressent. Décrit la crédibilité de l’établissement et son rôle de représentant des pays nordiques au niveau international parmi les autres professionnels du milieu. (Site développé de façon plus élaborée en norvégien.)

  •  Occupational Health Nursing

    Consacre un volet à la santé mentale et à des troubles divers (alimentation, sommeil, anxiété, etc.) Fournit des renseignements ayant trait à différentes questions médicales touchant les infirmières, à l’histoire de cette profession et aux risques biologiques. S’intéresse aux infirmières souffrant d’une incapacité quelconque et propose certaines ressources aux étudiants. Développe une section d’information pour chacune des spécialités du métier :

    • Soins aux malades en phase critique
    • Urgences
    • Obstétrique / gynécologie
    • Oncologie
    • Sages-femmes
    • Psychiatrie
    • Réadaptation
    • Santé communautaire
    • Gériatrie
    • Etc.
  •  Occupational Hygiene Association of Ontario ( OHAO )

    Dévoile les objectifs de l’Association, dont l’un vise à promouvoir l’étude, l’évaluation et le contrôle des agents stressants en milieu de travail afin de préserver la santé et le bien-être des employés. Énumère les avantages offerts aux membres, par exemple la reconnaissance professionnelle, la formation, les assurances, etc. Nomme les membres du conseil d’administration et recense la liste des gagnants du Hugh Nelson Award depuis 1995. Définit l’hygiène du travail et donne accès à une liste de consultants dans plusieurs sphères du domaine.

  •  Ontario Occupational Health Nurses Association ( OOHNA )
  •  Operational Research Society ( ORS )

    Identifie et déploie des techniques analytiques pour trouver des solutions pragmatiques aux préoccupations des organisations (efficacité, service à la clientèle, qualité, coûts, etc.) Organise des cours, des séminaires et des conférences pour permettre aux membres de demeurer informés des derniers développements dans la recherche opérationnelle. Permet de réserver en ligne des cours de formation ainsi que certains documents relatifs aux conférences antérieures. Offre la possibilité aux membres d’assister gratuitement aux rencontres des différents groupes d’étude à travers le Royaume-Uni :

    • Agriculture et industries connexes
    • Programmation mathématique
    • Système d’éducation
    • Mesure de la productivité
    • Services financiers
    • Planification des mesures d’urgence
    • Gestion de projets
    • Etc.
  •  Ordre des ergothérapeutes du Québec ( OEQ )
  •  Prevencion Integral

    Site unilingue espagnol.

  •  Réseau des IPRP & IST en service de santé au travail
  •  Risk Assessment & Policy Association ( RAPA )

    Mentionne les objectifs de l’Association, les membres de la direction qui la gèrent et les conseillers qui en font partie. Propose quelques bases de données et un index annoté de tous les articles publiés dans le journal RISK: Health, Safety & Environment. Inclut une liste de symposiums sur des sujets tels que la communication des dangers dans une société démocratique ou encore, la participation de la population à la gestion des risques.

  •  Royal Environmental Health Institute of Scotland
  •  SAE International (Society of Automotive Engineers)

    Divise son contenu en quatre sections principales : automobile, domaine aérospatial, véhicules lourds et sports motorisés. Fournit de l’information technique et une expertise en matière de design, de construction, d’entretien et d’opération des véhicules automoteurs utilisés sur terre, sur l’eau, dans les airs ou dans l’espace. S’intéresse au développement de normes techniques et offre des séminaires sur les sujets suivants :

    • Aérodynamique
    • Environnement
    • Carburants et sources d’énergie
    • Fabrication
    • Systèmes et composantes
    • Sécurité
    • Bruit, vibration et rudesse
    • Etc.
  •  Safety and Reliability Society ( SARS )
  •  Safety Institute of Australia ( SIA )

    Fournit la liste des cours accrédités ou recommandés par la SIA sur le territoire australien et explique le fonctionnement du forum de discussion. Détaille les services offerts aux membres, dont l’expertise évolue dans divers domaines : santé et sécurité au travail, hygiène industrielle, ergonomie, éducation, génie, etc. Recommande certains logiciels à utiliser pour améliorer la sécurité dans les entreprises.

  •  Semiconductor Environmental, Safety & Health Association ( SESHA )
  •  Société canadienne de génie biomédical ( SCGB )
  •  Société canadienne de psychologie industrielle et organisationnelle (SCPIO)

    Aide les organisations à gérer efficacement leurs ressources humaines et effectue des recherches scientifiques sur le comportement des humains au travail. Soutient les travailleurs dans l’atteinte de leurs objectifs professionnels, incluant ceux de la satisfaction au travail et de la réduction du stress. Indique les universités canadiennes offrant une formation aux cycles supérieurs en psychologie industrielle et organisationnelle. Situe la position de ce domaine d’expertise au Canada et contient quelques offres d’emplois pour des candidats qualifiés.

  •  Société de toxicologie clinique
  •  Société de toxicologie du Canada ( STC )
  •  Société d'Ergonomie de Langue Française ( SELF )

    Élabore sur les programmes de formation offerts en ergonomie dans la francophonie (France, Belgique, Québec) et sur les particularités propres à chaque pays. Décrit toutes les activités soutenues par la SELF, telles que les séminaires, colloques et groupes de travail. Présente la charte des congrès et un bref historique de la fondation de la Société, qui compte notamment parmi ses membres des médecins du travail et des ingénieurs des conditions de travail.

  •  Société Suisse pour l'Ergonomie
  •  Society for Industrial & Organizational Psychology ( SIOP )

    Évoque la mission de l’organisation, qui consiste à améliorer le bien-être des employés ainsi que leur performance au travail en effectuant la promotion de la science, de la pratique et de l’enseignement de la psychologie industrielle et organisationnelle. Contient un forum de discussion pour les membres et explique les modalités et règlements à suivre pour y participer. Fournit des renseignements sur l’obtention du permis d’exercice en psychologie industrielle et organisationnelle. Propose des ressources complémentaires aux enseignants qui se consacrent à l’un des modules de formation suivants :

    • Harcèlement sexuel
    • Motivation et performance
    • Leadership et stéréotypes reliés au sexe
    • Évaluation de la performance au travail
    • Jugement et prise de décision
    • Formation dans les organisations
    • Etc.
  •  Society for Risk Analysis ( SRA )
  •  Society of Environmental Toxicology and Chemistry ( SETAC )

    Favorise l’avancement et la mise en application des recherches scientifiques portant sur les contaminants et d’autres agents stressants présents dans l’environnement. Encourage l’usage de la science dans l’élaboration de politiques environnementales et lors des prises de décision. Présente les groupes d’intérêt de la Société, qui oeuvrent notamment sur la contamination des sols, l’évaluation des risques écologiques et la toxicité d’un effluent entier. Oriente ses recherches dans les champs suivants :

    • Anatomie / physiologie
    • Biologie
    • Génétique
    • Microbiologie
    • Chimie organique
    • Chimie analytique
    • Etc.
  •  Society of Manufacturing Engineers ( SME )
  •  Society of Occupational Medicine ( SOM )

    Vise à stimuler la recherche et la formation en médecine du travail. Énumère les groupes d’intérêt de la Société, qui oeuvrent notamment dans les industries du métal, du chemin de fer et de l’alimentation. Répond à quelques questions sur les possibilités de carrière en médecine du travail et présente un glossaire des acronymes et abréviations utilisés dans le domaine. Suggère des outils pour aider à évaluer les pratiques des médecins du travail et explique les services offerts aux employeurs.

  •  Society of Quality Assurance ( SQA )
  •  Society of Toxicologic Pathology ( STP )
  •  Society of Toxicology

    Regroupe des scientifiques et des spécialistes provenant d’établissements d’enseignement, du gouvernement et de l’industrie dans le but de promouvoir l’acquisition et l’utilisation de connaissances en toxicologie ainsi que de protéger la santé publique. S’engage à offrir de l’éducation en toxicologie et offre des bourses aux étudiants qui se distinguent dans ce domaine. Décrit les services offerts aux membres et fournit certaines ressources au grand public, par exemple des renseignements sur une carrière en toxicologie ou sur l’enseignement de cette science au primaire et au secondaire. Invite les étudiants à prendre part à un forum en toxicologie et explique l’importance des animaux dans la recherche.

  •  South African Institute of Occupational Safety and Health (SAIOSH).

    Recommande aux préventionnistes d’obtenir leur agrément et explique comment suivre cette procédure facultative qui a pour but de régulariser les normes et l’éthique de la profession. Énonce les principes et le code de conduite qui régissent le comportement des professionnels en santé et sécurité au travail. Énumère tous les types d’adhésion possibles pour d’éventuels membres et offre plusieurs séances de formation en gestion pour les préventionnistes.

  •  Southern California Industrial safety Society ( SCISS )

    Présente les membres du conseil d’administration et offre des opportunités de formation dans certains établissements sélectionnés. Contient un forum de discussion réservé aux membres ainsi qu’une liste d’associations professionnelles et d’organisations gouvernementales aux États-Unis.

  •  Syndicat général des médecins et des professionnels des services de santé au travail
  •  Syndicat National Professionnel des Médecins du Travail ( SNPMT )
  •  Trauma & PTSD

    Nouvel outil dédié à l’avancement de la recherche sur le trauma et le trouble de stress post-traumatique.

  •  TUC Online

    Défend les employés qui sont soumis à une grande pression et qui doivent effectuer de longues heures de travail. S’intéresse au phénomène de la crise des fonds de pension et aux droits des travailleurs dont le statut est contractuel ou temporaire. Aborde la question de l’équilibre entre les exigences des employeurs et celles des travailleurs. Constitue un dossier d’information (communiqués de presse, liens, articles, etc.) pour chacun des sujets abordés sur le site :

    • Violence au travail
    • Stress
    • Amiante
    • Bruit
    • Réadaptation
    • Cigarette
    • Construction
    • Sécurité électrique
    • Etc.
  •  WorkingOnSafety.Net