IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

CQ Vrac
Détermination du pourcentage d’amiante dans les matériaux en vrac

Programme de reconnaissance de l’IRSST des fournisseurs de services

Méthode d’analyse

Au Québec, les fibres dans les échantillons en vrac ou dans les poussières sédimentées sont caractérisées par la méthode IRSST 244Caractérisation des fibres dans les poussières déposées ou dans les matériaux en vrac.

L'article 69.5 du Règlement sur la santé et la sécurité du travail (RSST) précise que les échantillons doivent être analysés selon l’une des méthodes spécifiées dans le Guide d’échantillonnage des contaminants de l’air en milieu de travail, publié par l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail, ou selon une méthode qui permet d’obtenir une précision équivalente. Les dernières mises à jour pour le contaminant amiante sont disponibles dans les Fiches des substances du Guide d'échantillonnage des contaminants de l'air en milieu de travail.

Attention!Conformité à la réglementation des rapports d’analyse

Au Québec, certaines dispositions du RSST (article 62 et section IX.I) et du Code de sécurité pour les travaux de construction (CSTC, section 3.23) s’appliquent lorsque la concentration d’amiante dans les matériaux ou les produits est d’au moins 0,1 %.

Cette norme est différente dans les autres provinces canadiennes et dans les états américains. Le client a la responsabilité de vérifier la gamme de concentrations qui peut être rapportée dans un rapport d’analyse émis par un fournisseur de service. Les résultats rapportés doivent permettre de déterminer la concentration d’amiante dans le matériau ou le produit, en conformité avec la norme en vigueur au Québec, qu’ils soient inscrits en pourcentage (%) ou en lettres (ex. : résultat = trace).

Pour obtenir des informations supplémentaires sur les exigences réglementaires concernant l'analyse et la conformité d’un rapport d’analyse émis par un laboratoire, contactez un bureau régional de la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).