IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

2001 : La recherche utile

Un laboratoire de microbiologie certifié

Le laboratoire de microbiologie de l’IRSST devient le seul au Canada et un des premiers sur le continent nord-américain à détenir une certification de l’American Industrial Hygiene Association (AIHA) pour ses analyses de bactéries et de moisissures. Cette certification reconnaît la qualité des méthodes et des processus qu’il utilise et le leadership des personnes qui forment cette équipe.

Transfert de connaissances

Dans le contexte d’une campagne de sensibilisation, l’IRSST, avec l’aide de ses partenaires, transfère à 6 000 intervenants et travailleurs les résultats de ses études relatives aux émissions de monoxyde de carbone associées à l’entretien inadéquat des véhicules à combustion interne alimentée au propane. Et pour combler les besoins en formation, il s’associe à trois partenaires essentiels à l’application d’un programme de perfectionnement en mécanique, soit la CNESST, le ministère de l’Éducation et la Commission scolaire de la Seigneurie des-Mille-Îles. Ainsi, en 2001, neuf commissions scolaires sont en mesure d’offrir ce nouveau programme de formation aux mécaniciens.

D’ailleurs, le savoir-faire de l’IRSST en matière de transfert des connaissances est souligné lors d’un forum qu’organise à Toronto l’Association des commissions des accidents du travail du Canada. À l’issue d’un vote populaire des 550 participants, l’Institut remporte deux des trois prix remis aux meilleures affiches présentant les stratégies et les moyens qu’il utilise pour faciliter le transfert et l’appropriation des connaissances par les milieux de travail.

Le béryllium

Participant à une démarche de la CNESST visant à prévenir l’exposition au béryllium, les laboratoires de l’IRSST mettent au point une méthode analytique pour déterminer la présence de ce métal léger qui, sous forme de fumées ou de poussières, est dangereux pour la santé, notamment en causant une maladie pulmonaire chronique, la bérylliose. Cette démarche donnera lieu à la publication d’un guide de bonnes pratiques de nettoyage et de décontamination des lieux de travail.

Des prix et des nominations

Brodeur

Un chercheur chevronné, membre du conseil scientifique de l’IRSST, le Dr Jules Brodeur, reçoit le prix Antoine-Aumont que l’AQHSST lui remet pour souligner l’excellence de sa contribution à la recherche en toxicologie industrielle.

Lamonde

Le Conseil des ministres procède à la nomination de Jacques Lamonde comme président du conseil d’administration de l’IRSST.