IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Actualité

Exposition des travailleurs aux bactéries lors de l’utilisation de fontaine biologique de dégraissage

  •   17 janvier 2018

Exposition des travailleurs aux bactéries  lors de l’utilisation de fontaine biologique de dégraissage

Les travailleurs des ateliers mécaniques qui utilisent des biofontaines pour nettoyer des pièces souillées d’huile ou de graisse doivent recourir à des mesures d’hygiène rigoureuses (lavage des mains et port de gants) pour éviter les contacts cutanés avec les microorganismes que renferment les dégraissants utilisés.

C’est la recommandation de chercheurs qui ont analysé, à tous les deux mois pendant un an, des prélèvements de dégraissant de cinq biofontaines. Ils y ont dénombré 60 espèces de bactéries dans des concentrations variées, dont plusieurs se classent dans le groupe de risque « infectieux modéré pour la personne, mais faible pour la communauté ».

L’étude a aussi permis d’établir que les voies respiratoires des travailleurs des ateliers mécaniques qui recourent à une biofontaine sont très faiblement exposées, même lorsque ceux-ci utilisent une soufflette pour sécher les pièces dégraissées. Aucune protection respiratoire n’est donc nécessaire dans les conditions étudiées pour assurer la santé et la sécurité des travailleurs.

De plus! Une fiche vulgarisée et une affichette de sensibilisation sur l'utilisation sécuritaire des fontaines biologiques de dégraissage est également disponible.

Archives annuelles
Restez en contact!

infoIRSST - Toutes les nouvelles de la recherche à l'IRSST

Abonnez-vous


Suivez-nous!