IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

 Avis important concernant la COVID-19

En raison de la propagation rapide de la COVID-19, et pour assurer la santé et la sécurité de ses employés et de l’ensemble de son réseau, l’IRSST a mis en place des mesures exceptionnelles.
Pour en savoir plus 

Développement d’une méthodologie pour évaluer la performance des gants anti-vibratiles à isoler des vibrations en tenant compte de la dextérité ainsi que de la force de préhension

Résumé

Les opérateurs d’outils portatifs vibrants sont exposés à des vibrations transmises à la main. Ces vibrations sont responsables de divers troubles au niveau des systèmes vasculaire, neurologique et musculosquelettique du système main-bras. Les gants anti-vibratiles sont considérés un moyen simple de réduire l’exposition aux vibrations main-bras et leur efficacité est évaluée à l’aide de la norme ISO 10819:2013.

Cette norme mesure la transmissibilité des vibrations au niveau de la paume de la main à l’aide d’un adaptateur rigide positionné entre la main et le gant, mais ne tient pas compte de la nature distribuée de la transmission des vibrations au niveau de la main et des doigts, même si des recherches ont démontré que la transmission aux doigts pouvait être différente de celle mesurés à la paume de la main. De plus, la norme ne prend pas en compte la perte de dextérité et de force de préhension occasionnées par le port de ces gants.

Ce projet de recherche vise à développer une méthodologie pour l’évaluation des gants anti-vibratiles en tenant compte de la nature distribuée de la transmissibilité des vibrations des gants, ainsi que des aspects ergonomiques comme la force de préhension et la dextérité manuelle.

Les connaissances acquises permettront de suggérer des améliorations à la norme ISO 10819:2013.

Informations complémentaires

Type : Projet
Numéro : 2013-0020
Statut : En cours
Équipe :