IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

 Avis important concernant la COVID-19

En raison de la propagation rapide de la COVID-19, et pour assurer la santé et la sécurité de ses employés et de l’ensemble de son réseau, l’IRSST a mis en place des mesures exceptionnelles.
Pour en savoir plus 

Définir les bases théoriques des programmes de réadaptation au travail impliquant le milieu de travail pour des travailleurs ayant des troubles-musculosquelettiques: une revue réaliste

Résumé

L’incapacité au travail affecte une importante proportion de travailleurs et impose un fardeau socioéconomique important. Au cours des dernières décennies, plusieurs programmes de réadaptation impliquant le milieu de travail ont été développés auprès de travailleurs ayant des troubles musculosquelettiques (TMS). Malgré que l’efficacité et le coût de ces programmes par rapport à cette efficacité ont déjà été démontrés, leur mise en place reste faible.

Une raison pouvant expliquer ce faible niveau d’implantation est le fait que ces programmes sont complexes et que leur mise en place dépend d’une panoplie de facteurs contextuels (sociaux, légaux, culturels).

Cette étude vise à clarifier les mécanismes d’action et composantes actives des programmes de réadaptation au travail qui incluent une composante en milieu de travail. Les chercheurs réaliseront une revue réaliste (realist review) qui vise à comprendre la manière dont les interventions fonctionnent, pour quelles raisons et dans quels contextes.

Les résultats de l’étude permettront d’offrir aux intervenants des recommandations pratiques pour améliorer les services auprès des travailleurs absents du travail en raison de TMS.

Informations complémentaires

Type : Projet
Numéro : 2012-0008
Statut : Terminé
Année de fin du projet : 2016
Champ de recherche : Réadaptation au travail
Équipe :
  • Marie-José Durand (Université de Sherbrooke)
  • Dominique Tremblay (Université de Sherbrooke)
  • Johannes R. Anema (VU University Medical Centre)
  • Jean-Baptiste Fassier (Université de Lyon)
  • Patrick Loisel (Université de Toronto)
  • William S. Shaw (Centre for disability research)
  • Alexandra Panaccio (Université Concordia)
  • Chantal Sylvain (Université de Sherbrooke)