IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

 Avis important concernant la COVID-19

En raison de la propagation rapide de la COVID-19, et pour assurer la santé et la sécurité de ses employés et de l’ensemble de son réseau, l’IRSST a mis en place des mesures exceptionnelles.
Pour en savoir plus 

Étude préliminaire sur la valorisation des données d'exposition professionnelle aux substances chimiques mesurées par les équipes du réseau public québécois en santé au travail

Résumé

La connaissance des conditions d’exposition historiques des travailleurs à des substances chimiques est importante à plusieurs égards : surveillance, analyse de risque toxicologique, épidémiologie professionnelle, indemnisation, création de modèles d’exposition prédictifs… Depuis les années 1980, les équipes du réseau public de santé au travail québécois ont effectué près d’un million de mesures de l’exposition à ces substances, lesquelles sont conservées dans des rapports d’hygiène rédigés sur papier. Cette étude préliminaire établira la faisabilité de la création d’une banque de données électronique d’exposition québécoise couvrant les années 1980-2008 tirées de ces rapports. Elle estimera les ressources nécessaires et évaluera les données déjà disponibles en format électronique, dont la banque SMEST (Surveillance Médico-Environnementale de la Santé des Travailleurs). De plus, un outil interactif sera constitué à l’aide de la banque analytique de l’IRSST (LIMS - Laboratory information management system) pour permettre aux chercheurs de déterminer rapidement la disponibilité et l’emplacement dans le réseau de santé du Québec de données d’exposition concernant une substance ou un secteur d’activité précis. Ce projet pilote servira de tremplin à l’élaboration à moyen terme d’une banque de données québécoises de mesures d’exposition professionnelle de 1980 à 2008.

Informations complémentaires

Type : Projet
Numéro : 0099-8290
Statut : Terminé
Année de fin du projet : 2011
Équipe :
  • Jérôme Lavoué (Centre de recherche du CHUM)
  • Michel Gérin (Université de Montréal)
  • Georges Adib (Institut national de santé publique du Québec)
  • Robert Arcand (Institut national de santé publique du Québec)
  • Denis Bégin (Université de Montréal)
  • Claude Ostiguy (IRSST)
  • Jacques Lesage (IRSST)