IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

 Avis important concernant la COVID-19

En raison de la propagation rapide de la COVID-19, et pour assurer la santé et la sécurité de ses employés et de l’ensemble de son réseau, l’IRSST a mis en place des mesures exceptionnelles.

Communiqué de presse

COVID-19 et SST : 795 208 $ en recherche

  • 16 juin 2020

Montréal, le 16 juin 2020 – Pour contribuer à la lutte contre la pandémie COVID-19, l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) met à profit son expertise en recherche en santé et en sécurité du travail (SST). Nos équipes de recherche, ainsi que nos collaborateurs externes, sont à pied d’œuvre pour répondre aux demandes que nous avons reçues en lien avec la COVID-19 et la SST et pour trouver des solutions concrètes pour protéger la santé des travailleurs.

Appel à projets liés à la COVID-19
L’IRSST a lancé un appel de propositions auprès des chercheurs du Québec pour soumettre des propositions de recherche axées sur le développement de solutions qui donneront des résultats à court terme ou pour l’avancement de connaissances touchant la santé et la sécurité du travail en contexte de pandémie. « L’IRSST a reçu et évalué 60 propositions, sur des sujets aussi variés que la protection des travailleurs, la santé mentale, la collecte de données, les équipements de protection, le nettoyage de surfaces ou d'équipements, la modélisation, etc., mentionne Lyne Sauvageau, présidente-directrice générale de l’IRSST. Je suis emballée de voir que les chercheurs québécois spécialisés en SST se sont mobilisés rapidement pour répondre aux besoins des milieux de travail, dans ce contexte si particulier. »

Après un processus d’évaluation rigoureux, le Conseil scientifique de l’IRSST a recommandé le financement des 10 propositions de recherche s’étant le mieux classées lors de l’évaluation. L’IRSST félicite chaleureusement les récipiendaires et est heureux d’annoncer aujourd’hui un investissement de 795 208 $ dans les projets de recherche suivants:

  • Évaluation de l'impact d'un système RFID de gestion des uniformes médicaux sur la performance des opérations et sur la santé et sécurité des travailleurs à l’ère de la COVID-19, dont le chercheur principal est Ygal Bendavid, professeur titulaire à l’Université du Québec à Montréal, subvention de recherche de 25 500 $;
  • Analyse de la culture de sécurité et des risques biologiques pour les infirmières durant la pandémie de la COVID-19, dont la chercheuse principale est Laurence Bernard, professeure agrégée à l’Université de Montréal, subvention de recherche de 68 224 $;
  • Retour au travail sécuritaire et performant à la suite de la crise sanitaire liée à la COVID-19 : guide d’opérationnalisation pour les établissements du secteur de l’administration publique, dont la chercheuse principale est Bénédicte Calvet, ergonome et professionnelle scientifique à l’IRSST, subvention de recherche de 60 000 $;
  • Sick leave and social distancing in the age of precarious employment: Understanding workplace conditions and choices to prevent COVID-19 transmission, dont le chercheur principal est Daniel Côté de l’IRSST, subvention de recherche de 99 734 $;
  • Les pratiques préventives dans les entreprises de transformation alimentaire : contexte de la pandémie de la COVID-19, dont la chercheuse principale est Jessica Dubé de l’IRSST, subvention de recherche de 48 050 $;
  • N95 : Test de décontamination et réutilisations répétées avec validation des taux de pénétration et test d’ajustement sur des volontaires dans un contexte de traçabilité des masques, dont la chercheuse principale est Caroline Duchaine, professeure titulaire à l’Université Laval,  subvention de recherche de 70 000 $;
  • Un banc de test à haute sensibilité pour mesurer la diffusion de virus à travers les matériaux constituant les équipements de protection individuels (gants), dont le chercheur principal est Marc-André Fortin, professeur titulaire à l’Université Laval, subvention de recherche de 60 000 $;
  • Étude sur les déterminants de la santé et mieux-être au travail en temps de crise: le cas des équipes de projet contraintes au télétravail durant la crise de la COVID-19, dont la chercheuse principale est Marie-Pierre Leroux, professeure adjointe à l’Université du Québec à Montréal, subvention de recherche de 93 700 $;
  • Préparation et évaluation de l’activité biologique des agents antimicrobiens à base des oxydes de cuivre et d’argent utilisés en équipement de protection contre la COVID-19, dont le chercheur principal est Phuong Nguyen-Tri, professeur à l’Université du Québec à Trois-Rivières, subvention de recherche de 120 000 $;
  • Analyse du travail des premiers répondants en gestion de crise pandémique : maximiser la performance et la résilience, dont le chercheur principal est Sébastien Tremblay, professeur titulaire à l’Université Laval, subvention de recherche de 150 000 $;

L’IRSST : la référence pour la santé des travailleurs
En plus de l’appel de propositions pour les projets de recherche en lien avec la COVID-19, des équipes de recherche multidisciplinaires se sont mobilisées à l’IRSST au cours des dernières semaines pour proposer des solutions. « Une page COVID-19 et SST est disponible sur le site Web de l’IRSST. On y retrouve les avis publiés par l’IRSST, mais aussi une veille scientifique pour rendre disponibles les connaissances produites au Québec et à l’international concernant la santé et la sécurité des travailleurs », ajoute Lyne Sauvageau. Les informations sont mises à jour quotidiennement sur ce site, au fil de l’évolution des connaissances sur la COVID-19.

Finalement, l’IRSST, en raison de l’expertise qu’il détient, a également été mandaté par le gouvernement du Québec pour effectuer des tests pour attester de la qualité des approvisionnements en masques barrière et en appareils de protection respiratoire de type N95 pour les travailleurs québécois.

Pour en savoir davantage sur les recherches de l’IRSST, suivez-nous sur le Web, Twitter, Facebook, LinkedIn, Instagram ou YouTube.

À propos de l’IRSST
Premier centre de recherche en SST au Canada, l’IRSST mène et finance des recherches pour éliminer les risques d’atteinte à la santé et à la sécurité des travailleurs et pour favoriser leur réadaptation. Solidement implanté au Québec depuis 1980, l'IRSST est un organisme de recherche scientifique reconnu pour l'expertise de son personnel et la qualité de ses travaux. L'Institut est un organisme paritaire privé, sans but lucratif, dont le conseil d'administration est composé d’un nombre égal de représentants d’employeurs et de travailleurs.

-30-

Source
Noémie Boucher
Conseillère en communications, IRSST
514-258-4640
[email protected]