IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Actualités

Hôpitaux : les employés d’hygiène et salubrité exposés aux antinéoplasiques?


Hôpitaux : les employés d’hygiène et salubrité exposés aux antinéoplasiques?

Les antinéoplasiques (ANP) sont des médicaments utilisés pour le traitement du cancer. Certains d’entre eux sont même classés cancérogènes et peuvent avoir d’autres effets toxiques chez des travailleurs qui les manipulent. Cette recherche a permis d’évaluer l’exposition potentielle à des ANP couramment utilisés, en mesurant la contamination des surfaces fréquemment touchées lors de tâches d’hygiène et de salubrité en milieu hospitalier.

L’équipe de recherche a effectué des prélèvements dans deux centres hospitaliers de référence en cancérologie. Les prélèvements par frottis de surface ont été effectués, avant le nettoyage des surfaces, au début du quart de travail du personnel d’hygiène et salubrité, durant deux journées de la même semaine. Des prélèvements ont également étaient faits sur les équipements de nettoyage après leur utilisation ainsi que sur les mains du personnel. Sur les 212 prélèvements effectués sur des surfaces, il y avait présence d’au moins un des 10 ANP mesurés dans 61 % des cas. Les planchers, les sièges de toilette et les lavabos des patients, de même que les couvercles de poubelle à déchets cytotoxiques sont parmi les sites les plus souvent contaminés. Les frottis sur les mains ont montré la présence d'ANP dans 21% des cas.

Cette étude a estimé pour la première fois au Canada la contamination par les ANP des surfaces de travail manipulées par les travailleurs d’hygiène et de salubrité en milieu hospitalier, mettant en évidence un potentiel important d’exposition. Malgré le fait que ces constats ne prouvent pas l’exposition ou l’absorption des ANP par ces travailleurs, les résultats remettent en question certaines pratiques de gestion de la manipulation des médicaments dangereux et ouvrent un éventail d’actions préventives à développer et de moyens à mettre en place.

› Lire le communiqué

Antinéoplasiques en milieu hospitalier : étude pilote sur l’exposition potentielle du personnel d’hygiène et de salubrité ● Auteurs France Labrèche, Capucine Ouellet, Brigitte Roberge, IRSST ; Ahmed Yennek, Université de Montréal ; Nicolas Caron, Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) ● R-1090

 Une conférence aura lieu avec l'auteur de ce rapport le 27 octobre 2020 à 11h (HAE).

 
Restez en contact!

infoIRSST - Toutes les nouvelles de la recherche à l'IRSST

Abonnez-vous


Suivez-nous!