IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

N95 : Test de décontamination et réutilisations répétées avec validation des taux de pénétration et test d’ajustement sur des volontaires dans un contexte de traçabilité des masques

Résumé

Cette recherche a été sélectionnée lors de l’appel de propositions pour des projets en lien avec la COVID-19.

L’équipe de recherche mesurera l’effet d’un traitement de décontamination par chaleur sèche suivi d’une stérilisation au peroxyde d’hydrogène et ozone sur la capacité de pénétration de filtres jetables des appareils de protection respiratoire (APR) de type N95, modèle 1870. L’ajustement des masques traités sera évalué à chaque cycle de décontamination, stérilisation pour cinq cycles ou plus, jusqu’à ce que les masques brisent.

La capacité de pénétration de tous les masques décontaminés, stérilisés et réutilisés cinq fois et plus sera également jaugée. L’équipe validera l’efficacité de chaque cycle de stérilisation avec une contamination directe d’un indicateur biologique, en plus de mesurer les résidus dans les masques après chaque cycle de stérilisation. Ultimement, l’équipe validera l’implémentation d’un système de recyclage des N95, en contexte clinique, qui permettrait la traçabilité et la réutilisation par chaque utilisateur individuel.

Informations complémentaires

Type : Projet
Numéro : 2020-0067
Statut : En cours
Équipe :
  • Caroline Duchaine (Centre de recherche Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec)
  • Ali Bahloul (IRSST)