IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

 Avis important concernant la COVID-19

En raison de la propagation rapide de la COVID-19, et pour assurer la santé et la sécurité de ses employés et de l’ensemble de son réseau, l’IRSST a mis en place des mesures exceptionnelles.
Pour en savoir plus 

Développement d'un système de mesure pour la caractérisation des traitements absorbants en laboratoire par optimisation d'une méthode innovante et création d'une base de données de coefficients d'absorption

Résumé

Le bruit a des effets nuisibles sur la santé physique, psychosociale et sur la qualité de vie de la population et des travailleurs. Les effets du bruit ne sont pas limités à la perte d’audition et aux acouphènes, mais qu’ils augmentent le niveau de stress, les maladies cardiovasculaires et l’hypertension.
En milieu de travail, les niveaux de bruit importants représentent un agent causal dans les accidents et provoquent la surdité, seconde maladie professionnelle en nombre de cas indemnisés au Québec. D’ailleurs, la prévalence de la surdité est en constante augmentation depuis plus de 20 ans, dépassant les 8000 cas en 2016.
La mise en place de matériaux absorbants est la plus utilisée solution visant à réduire les niveaux de bruit. Dans une étude précédente, intitulée « Méthodologie innovante pour la caractérisation des matériaux acoustiques en laboratoire et étude de son applicabilité sur le terrain » l’équipe de recherche avait proposé le développement d’une méthode alternative à celle de la chambre réverbérante et l’étude de son utilisation sur le terrain. L’étude a montré que l’approche était probante.
Suivant les conclusions de l’étude, l’équipe vise cette fois-ci à développer un système de mesure en laboratoire limitant toutes les sources d’erreurs ainsi que la création d’une base de données de coefficients d’absorption de matériaux courants.

Informations complémentaires

Type : Projet
Numéro : 2018-0027
Statut : En cours
Équipe :
  • Alain Berry (Université de Sherbrooke)
  • Olivier Robin (Université de Sherbrooke)
  • Noureddine Atalla (Université de Sherbrooke)
  • Thomas Dupont (École de technologie supérieure)
  • Franck Sgard (IRSST)