IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

 Avis important concernant la COVID-19

(11 juin 2020, 13 h) Reprise graduelle des activités de la Direction des laboratoires. En raison de la propagation rapide de la COVID-19, et pour assurer la santé et la sécurité de ses employés et de l’ensemble de son réseau, l’IRSST a mis en place des mesures exceptionnelles.

La gestion des risques liés au stockage et au transport de matières dangereuses

Résumé

L’activité industrielle nécessite la fabrication et l’utilisation de matières dangereuses (MD), mais aussi le transport de celles-ci entre les installations fixes. Plusieurs facteurs augmentent les risques liés au transport et à l’utilisation de ces matières.
Ce projet aura deux volets. Le premier prévoit l’analyse des stratégies logistiques des entreprises et la réalisation d’une enquête afin d’évaluer les mesures de sécurité mises en place (les périmètres de sécurité autour des zones à risque, le respect des lois et des règlements, l’entretien de la flotte de véhicules, les audits de sécurité dans le cas de sous-traitance et la formation offerte). Le deuxième volet consiste à faire l’analyse économique des secteurs utilisant ou transportant des MD. Des fiches sectorielles comprenant les informations sur les MD utilisées et les problématiques de gestion de risque seront produites. Les connaissances inédites qui seront dégagées à la suite de ce projet permettront d’identifier les facteurs susceptibles de diminuer les risques reliés au transport et à l’utilisation des MD, ainsi que de recenser les outils et les guides de gestion de risques disponibles par secteur. De plus, ces connaissances pourront alimenter les stratégies en matière de prévention de la CSST et des associations paritaires.

Informations complémentaires

Type : Projet
Numéro : 0099-8850
Statut : Terminé
Année de fin du projet : 2012
Équipe :
  • Nathalie De Marcellis-Warin (Centre Interuniversitaire de recherche en analyse des organisations)
  • Martin Trépanier (Polytechnique Montréal)
  • Thierry Warin (Middlebury College)
  • Ingrid Peignier (Centre Interuniversitaire de recherche en analyse des organisations)
  • Neil Hamzaoui (Polytechnique Montréal)
  • Annie Belizaire (Polytechnique Montréal)
  • Benoît Aubert (HEC Montréal)