IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

 Avis important concernant la COVID-19

En raison de la propagation rapide de la COVID-19, et pour assurer la santé et la sécurité de ses employés et de l’ensemble de son réseau, l’IRSST a mis en place des mesures exceptionnelles.
Pour en savoir plus 

Effet des substances chimiques sur l'audition : interactions avec le bruit

Résumé

Bien que le bruit soit le principal facteur de la surdité d’origine professionnelle, certaines substances chimiques peuvent produire des effets ototoxiques qui pourraient rendre l’oreille plus vulnérable à une agression sonore, comparativement au bruit seul. Il s’agit notamment de solvants, d’asphyxiants, de métaux et de pesticides, largement répandus dans les milieux de travail. Au Québec, plus de 400 000 travailleurs sont exposés à des niveaux de bruit élevés, ce qui soulève des inquiétudes quant à la prévention des atteintes à l’audition. Après avoir évalué les effets des substances chimiques seules sur l’audition, les chercheurs analyseront cette fois les données de la littérature pour caractériser les interactions entre elles et le bruit, à des niveaux d’exposition respectant les normes en vigueur du Règlement sur la santé et la sécurité du travail. Les résultats de cette étude permettront de déterminer les agents ototoxiques les plus susceptibles d’interagir avec le bruit et de proposer aux intervenants des stratégies de prévention qui tiennent compte du risque d’additivité des effets sur l’audition dans les situations d’exposition simultanée.

Informations complémentaires

Type : Projet
Numéro : 0099-7450
Statut : Terminé
Année de fin du projet : 2010
Équipe :
  • Adolf Vyskocil (Université de Montréal)
  • Ginette Truchon (IRSST)
  • Tony Leroux (Université de Montréal)
  • Claude Viau (Université de Montréal)