IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

 Avis important concernant la COVID-19

(13 mai 2020, 9 h) Mise à jour importante concernant les programmes réguliers de subvention de recherche. En raison de la propagation rapide de la COVID-19, et pour assurer la santé et la sécurité de ses employés et de l’ensemble de son réseau, l’IRSST a mis en place des mesures exceptionnelles.

Recherches cliniques et expérimentales sur l'amiantose

Résumé

L’amiantose est souvent détectée trop tardivement et aucune thérapie actuelle ne permet de guérir cette maladie pulmonaire. Dans le cours de cette étude, plusieurs méthodes de dépistage et d’analyse de la maladie ont été expérimentées (radiographies ordinaires, fonction pulmonaire, absorption du Gallium-67 couplée à l’imagerie nucléaire, tomographie axiale et lavage broncho-alvéolaire). On a aussi tenté de déterminer si des facteurs individuels rendent certaines personnes plus sensibles à la maladie (facteurs génétiques et système de filtration de l’appareil respiratoire). De plus, des essais ont été effectués afin de mettre au point une méthode pour freiner la maladie. Il en ressort que le diagnostic par radiographie ordinaire demeure le plus efficace pour détecter les inflammations précédant l’apparition de l’amiantose. Cependant, la tomographie axiale est plus sensible pour la détection de la maladie et permet une meilleure étude spatiale. Les autres techniques sont utiles pour l’étude des différents paramètres et des étapes de développement de l’amiantose. Une déficience du système de filtration de l’appareil respiratoire entraîne une plus grande sensibilité à la maladie. La thérapie expérimentée pour contraindre la progression de l’amiantose s’est révélée inefficace. Des moyens thérapeutiques pourront être mis au point grâce à l’étude de la maladie et de son évolution. Son dépistage précoce sur une base régulière, ainsi que des mesures d’exposition, ont déjà permis l’ajustement des normes d’exposition en milieu de travail.

Informations complémentaires

Type : Projet
Numéro : 0083-0010
Statut : Terminé
Année de fin du projet : 1986
Équipe :
  • Wolf Seufert (Université de Sherbrooke)