IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Actualité

Prévenir les effets psychologiques négatifs d’un incident critique


Prévenir les effets psychologiques négatifs d’un incident critique

Grâce aux travaux de la chercheuse Cécile Bardon et de son équipe de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), on sait qu’il est possible de mieux soutenir les employés impliqués dans un incident critique et d’en réduire les conséquences. La recherche, dont les résultats ont été publiés en 2018, a permis d’identifier des pratiques de mise en application de protocoles de gestion des incidents critiques dans l’industrie ferroviaire. 

Faisant suite à cette étude, un document a été produit pour sensibiliser et accompagner les gestionnaires dans le traitement des incidents critiques et dans le soutien aux employés.   

Le document de sensibilisation met l’accent sur l’importance du protocole de gestion des incidents critiques. Lorsque tous les acteurs du milieu de travail connaissent ce protocole et l’appliquent systématiquement, il est plus facile de prévenir le traumatisme et d’en récupérer. Les principales composantes de cette démarche sont les suivantes :

  • La préparation du protocole;
  • La prise en charge au moment de l’accident;
  • Le soutien après l’incident critique.

Une bonne préparation requiert de bien définir les besoins et les attentes des employés et des gestionnaires face à un incident critique ainsi que les rôles des acteurs-clés, notamment en offrant du soutien et de la formation.

 
Restez en contact!

infoIRSST - Toutes les nouvelles de la recherche à l'IRSST

Abonnez-vous


Suivez-nous!