IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Évaluation de l'impact d'un système RFID de gestion des uniformes médicaux sur la performance des opérations et sur la santé et sécurité des travailleurs à l’ère de la COVID-19

Résumé

Ce projet de recherche vise l’amélioration du système de distribution des uniformes médicaux (Scrubs) au sein des hôpitaux de Montréal.

Les uniformes permettent de protéger le personnel médical mais ils peuvent constituer aussi un vecteur de contamination possible et leur saine gestion revêt une importance cruciale. Toutefois, dans bien des établissements de santé, la gestion des uniformes médicaux est inefficiente; ce qui se traduit par un réapprovisionnement préprogrammé qui ne prend pas en compte les besoins réels aux points de consommation, par une pénurie de tailles ou de modèles spécifiques. L’organisation déficiente des étagères conduit à une manipulation inutile des uniformes afin de trouver le modèle désiré. La mise de côté des uniformes dans des casiers pour contrer les cas de rupture ainsi que la non-conformité avec les réglementations de contrôle des infections sont d’autres problèmes observés.

Des systèmes de distribution d’uniformes sous la forme d’armoires intelligentes soutenus par les technologies RFID (identification par fréquence radio) ont été mis en place dans certains hôpitaux. Les uniformes médicaux sont équipés de tags RFID qui permettent une détection automatique dans l’armoire en temps réel. Si cette piste semble prometteuse, elle soulève de nombreuses questions. Les études scientifiques dans le domaine s’intéressent principalement aux processus logistiques et non au choix du design des solutions les plus appropriées qui soutiennent le processus logistique depuis la buanderie jusqu’à la distribution ainsi que les moyens de réduction des contaminations et la préservation de la santé et de la sécurité du personnel.

Informations complémentaires

Type : Projet
Numéro : 2020-0053
Statut : En cours
Équipe :
  • Ygal Bendavid (Université du Québec à Montréal )
  • Yasmina Maïzi (Université du Québec à Montréal )