IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

 Avis important concernant la COVID-19

(11 juin 2020, 13 h) Reprise graduelle des activités de la Direction des laboratoires. En raison de la propagation rapide de la COVID-19, et pour assurer la santé et la sécurité de ses employés et de l’ensemble de son réseau, l’IRSST a mis en place des mesures exceptionnelles.

Évaluation de la fatigue musculaire liée au travail répétitif : une étude du laboratoire au terrain au moyen de capteurs inertiels et électromyographiques embarqués

Résumé

Les mouvements répétitifs, même lorsque de petites charges sont portées, sont un facteur de risque important pour le développement de troubles musculosquelettiques. La fatigue musculaire étant considérée comme un indicateur précoce du risque de développement des lésions, sa détection dans le milieu de travail grâce à des technologies telles que les capteurs électromyographiques (EMG) et inertiels sans fils pourrait aider au développement et à l’évaluation d’interventions de prévention et de réadaptation auprès des travailleurs.

L’objectif du projet est de développer une méthode de détection précoce de la fatigue musculaire lors de tâches répétitives à faibles charges en milieu de travail.

Ce projet comporte trois volets : des observations, dans une entreprise, durant le quart de travail de cinq volontaires, la conception et l’évaluation de méthodes en laboratoire avec la participation de 20 travailleurs ainsi que l’évaluation de la fatigue musculaire en entreprise.

Les résultats serviront à améliorer la compréhension du lien entre les mouvements répétitifs, la fatigue et la survenue des TMS.

Informations complémentaires

Type : Projet
Numéro : 2017-0016
Statut : En cours
Équipe :
  • Fabien Dal Maso (Université de Montréal)
  • Mickael Begon (Université de Montréal)
  • Jason Bouffard (Université Laval)
  • Julie Côté (Université McGill)
  • André Plamondon (IRSST)