IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Amino-2 éthanol

Nom anglais dans le règlement (si applicable) : 2-Aminoethanol
CAS : 141-43-5
Synonyme : Éthanolamine

Normes d'exposition du RSST

Valeurs d'exposition admissibles
ppm mg/m3 f/cc Notes
VEMP 3 7,5 - -
VECD 6 15 - -
Valeur plafond - - - -
Asphyxiant simple Percutané
Exposition minimum Sensibilisant
Usage Prohibé Recirculation prohibée
Cancérogénicité

Ajustement de la VEMP en fonction d'horaires non conventionnels

III : Ajustement hebdomadaire

CNESST - Service du répertoire toxicologique

Consulter la fiche REPTOX : Amino-2 éthanol

Analyse :

Amino-2 éthanol

Méthode : IRSST - 303
Dispositif :
Matériel requis :
#IRSSTDescription
2170 Tube XAD-2 80/40 mg imprégné de NIT

Paramètres :
Débit : 0,2 L/min
Volume VEMP : 4 L
Volume VECD : -
Principe : Chromatographie en phase liquide à haute pression avec détection par UV (CLHP-UV)
Incertitude analytique en % (CVa) : 0,9
Valeur minimum rapportée : 0,3 µg
IRSST. "Analyse de l'amino-2 éthanol". Méthode 303. Non publiée.

Éthanolamine

Méthode : IRSST - 363
Dispositif :
Matériel requis :
#IRSSTDescription
955 Filtre FV imprégné d'acide sulfurique

Paramètres :
Débit : 1 L/min
Volume VEMP : 15 L
Volume VECD : -
Remarques : L'échantillon est stable 2 semaines à 4°C.
Principe : Chromatographie en phase liquide à haute pression couplée à la spectrométrie de masse (CLHP-SM)
Incertitude analytique en % (CVa) : 7,7
Valeur minimum rapportée : 0,85 µg
IRSST. "Détermination des amines dans l'air par LC-MS". Méthode 363. Méthodes analytiques. Montréal: IRSST, 2021.
Suite à la révision de l’Annexe 1 du Règlement sur la santé et la sécurité de travail (RSST), chapitre S-2.1, r. 13 de la Loi sur la santé et la sécurité du travail, entrée en vigueur le 26 mars 2020, les valeurs de VEMP, VECD et valeur plafond pour certaines substances sont dorénavant exprimées en ppm. Pour ces substances, à titre informatif, l’IRSST a effectué le calcul de conversion pour exprimées ces valeurs de VEMP, VECD et valeur plafond en mg/m3, ce qui apparaît ainsi dans son Guide d'échantillonnage des contaminants de l'air en milieu de travail et les fiches de substances associées. Toutefois, il est impératif de se référer aux valeurs exprimées dans le RSST puisque ce sont celles qui font force de loi.