IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Communiqué de presse

Prix IRSST 2016 du meilleur article scientifique

  • 07 décembre 2016

Montréal, le 7 décembre 2016 – L’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) a remis aujourd’hui le prix IRSST du meilleur article scientifique publié au cours des six dernières années dans le domaine de la prévention des accidents du travail, des maladies professionnelles et de la réadaptation des victimes.

Laetitia Bonifait

Après délibérations d’un comité d’experts scientifiques provenant de disciplines variées, la PDG de l’Institut, Mme Marie Larue, est heureuse d’annoncer que le Prix IRSST 2016 est remis à Mme Laetitia Bonifait, stagiaire postdoctorale au Centre de recherche de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (CRIUCPQ).

Intitulé « Detection and Quantification of Airborne Transmission of Norovirus in the Health-Care Setting », l’article retenu par le jury a été publié en 2015 dans la revue savante Clinical Infectious Diseases. Mme Bonifait a rédigé cet article avec la collaboration des coauteurs suivants : Rémi Charlebois (CRIUCPQ), Allison Vimont (Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels), Nathalie Turgeon (CRIUCPQ), Marc Veillette (CRIUCPQ), Yves Longtin (Lady Davis Institute of Medical Research), Julie Jean (Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels, Université Laval et Département des sciences des aliments et de nutrition, Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation) et Caroline Duchaine (CRIUCPQ et Université Laval). Cet article découle d’un projet financé par l’IRSST et qui a donné lieu à la publication d’un rapport de recherche.

« Le prix IRSST du meilleur article scientifique, auquel est rattachée une somme de 10 000 $, est une forme de reconnaissance pour les chercheurs qui, comme Mme Bonifait et ses collaborateurs,  se consacrent non seulement à la recherche scientifique, mais favorisent l’avancement des connaissances dans le domaine de la santé et de la sécurité du travail. Leur article sur la détection des virus respiratoires et entériques constitue une contribution significative à la prévention des risques d’atteinte à la santé  en milieu hospitalier. Ce prix récompense l’excellence, le mérite et l’originalité des travaux des chercheurs de l’Institut et des nombreux chercheurs externes dont nous subventionnons les travaux en tout ou en partie », a précisé Mme Larue lors du dévoilement du nom de la gagnante.

Rappelons que l’édition 2016 de ce concours s’inscrit dans le contexte du 35e anniversaire de l’IRSST, premier centre de recherche en SST au Canada.

Pour en savoir davantage sur l’IRSST et ses recherches, suivez-nous sur le Web, Twitter, Facebook, LinkedIn ou YouTube.

-30-

Source
Jacques Millette
Responsable des affaires publiques
IRSST