IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Communiqué de presse

Nominations et renouvellements au comité d’éthique de la recherche

  • 22 juin 2021

Montréal, le 22 juin 2021 – Le conseil d’administration de l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) a procédé à trois renouvellements de mandats et à cinq nominations au comité d’éthique de la recherche (CÉR) lors de sa séance du 16 juin dernier.

Renouvellements de mandats

  • Mme Emmanuelle Marceau, professeure associée à l'Université de Montréal et enseignante en philosophie au Cégep du Vieux Montréal, à titre de présidente du CÉR;
  • Mme Sabrina Gravel, chercheuse de l'équipe prévention des risques chimiques, biologiques, mécaniques et physiques, à titre de membre régulier compétent dans les méthodes et disciplines de recherche;
  • Me Virginie Maloney, avocate spécialisée en santé et en sécurité du travail, à titre de membre juriste.

Nouveaux membres

  • Damien Burlet-Vienney, chercheur à la prévention des risques mécaniques et physiques à l’IRSST, a été recruté comme membre régulier compétent dans les méthodes et disciplines de recherche, pour remplacer M. André Plamondon dès le mois de juin;
  • Mme Valérie Trottier, coordonnatrice de l'analyse de l'implantation au Centre de recherche du Centre Hospitalier Universitaire de Québec (CRCHU) – Université Laval, a été recrutée comme membre de la communauté n'ayant aucune affiliation avec l'IRSST (membre régulier), pour remplacer Mme Suzanne Côté qui termine son mandat en juin;
  • Deux postes de membres substituts compétents dans les méthodes et disciplines de recherche ont été créés et offerts à Mme Iuliana Nastasia et à Mme Jessica Dubé, toutes deux chercheuses à la prévention des problématiques de SST et réadaptation à l’IRSST;
  • Enfin, Mme France Labrèche, chercheuse à la prévention des risques chimiques et biologiques, a accepté d'agir à titre de conseillère spéciale lorsque l'étude d'un dossier nécessitera une expertise particulière, notamment en épidémiologie.

La Politique d’éthique de la recherche avec des êtres humains de l’Institut est l’un des moyens que se donnent l’IRSST et son personnel pour répondre de manière adéquate aux différents dilemmes et préoccupations associés à la recherche avec des êtres humains. Le CÉR de l’IRSST soutient cette démarche qui repose fondamentalement sur le respect de la dignité humaine.

Le mandat du CÉR de l’IRSST est d’évaluer la validité éthique des projets de recherche exigeant la participation d’êtres humains menés par des chercheurs de l’IRSST ou par des collaborateurs en recherche n’ayant pas accès à un tel comité. Il exerce aussi un mandat d’information et de formation auprès du personnel de l’IRSST.

Pour en savoir davantage sur les recherches de l’IRSST, suivez-nous sur le Web, Twitter, Facebook, LinkedIn, Instagram et YouTube.

-30-

Source
Noémie Boucher
Adjointe au directeur, volet communications
IRSST
514 258-4640
[email protected]