IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Communiqués de presse

Chariot élévateur : La ceinture de sécurité – un regard sur les normes et l’utilisabilité

  • 21 février 2013

Le Règlement sur la santé et la sécurité du travail exige qu’un chariot élévateur en porte-à-faux à grande levée soit muni d'un dispositif de retenue afin d'éviter que le cariste ne soit écrasé par la structure du chariot élévateur en cas de renversement. La ceinture pelvienne de sécurité étant le moyen le plus souvent utilisé, des chercheurs se sont intéressés aux modèles offerts sur le marché pour en comprendre les critères de performance afin d’assurer la sécurité des caristes et de faciliter leur utilisation dans les milieux de travail. À cette fin, les scientifiques ont réalisé une étude préliminaire en consultant la documentation, en procédant à des examens des ceintures, en plus d’observer le travail et de s’entretenir avec douze caristes et sept superviseurs dans sept établissements.

En savoir plus

Garde-corps sur toits plats : Pour mieux prévenir les chutes

Garde-corps sur toits plats : Pour mieux prévenir les chutes

  • 20 février 2013

Tout travail en hauteur comporte des risques importants de chute pour les travailleurs. Pour prévenir ce type d’accidents, l’installation d’un garde-corps demeure le moyen de protection collective contre les chutes le plus approprié sur les toits plats. Or, les systèmes d’ancrage des garde-corps utilisés au Québec n’avaient jamais fait l’objet d’essais afin de déterminer s’ils étaient conformes au Code de sécurité pour les travaux de construction.Après avoir considéré que les systèmes d’ancrage des trois modèles principalement utilisés par les couvreurs au Québec, soit le garde-corps Alcor, le garde-corps J.P. Lemieux et le garde-corps Innovation Malenfant inc., assuraient une protection adéquate pour les travailleurs et répondaient aux exigences de résistance du Code, l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST), en collaboration avec l’ASP Construction, publie une fiche de prévention à l’intention des entrepreneurs et des travailleurs qui utilisent ce moyen de protection collective contre les chutes de hauteur.

En savoir plus

Lésions professionnelles : Des coûts importants pour la société

  • 18 février 2013

Une étude réalisée par l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) estime, pour la première fois, les coûts globaux des accidents du travail et des maladies professionnelles au Québec. Jusqu’à maintenant, toutes les études faites au Québec se limitaient à calculer les coûts directs et indirects assumés par les employeurs. Les chercheurs ont innové en utilisant cette fois des méthodologies leur permettant d’estimer à la fois les coûts humains et financiers pour l’ensemble de la société.

En savoir plus

Nouvelle chaire de recherche en SST sur le genre, le travail et la santé

  • 12 février 2013

Une première chaire en SST sur le genre, le travail et la santé vient d’être attribuée par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST).  La titulaire est Julie Côté du Département de kinésiologie et d’éducation physique de l’Université McGill. Son programme de recherche s’intitule « une meilleure compréhension pour une meilleure prévention des troubles musculo-squelettiques liés au travail : une approche concertée selon le genre et le sexe ».

En savoir plus

Premier portrait des travailleurs québécois exposés aux substances cancérogènes

Premier portrait des travailleurs québécois exposés aux substances cancérogènes

  • 26 avril 2012

Un premier portrait des travailleurs québécois exposés à des circonstances ou à des substances cancérogènes vient d'être brossé par une équipe de scientifiques de l'Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST). À partir d'une agrégation de données provenant de sept sources diverses, les chercheurs ont compilé des estimations d'exposition pour 38 substances cancérogènes avérées ou probables, que l'on retrouve notamment dans les listes de l'annexe 1 du Règlement sur la santé et la sécurité du travail du Québec et du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). Ils ont par la suite estimé le nombre de travailleurs potentiellement exposés pour chaque cancérogène par secteur d'activité économique.

En savoir plus

Page 25 sur 25Première   Précédente   16  17  18  19  20  21  22  23  24  [25]  Suivant   Dernière