IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

 Avis important concernant la COVID-19

En raison de la propagation rapide de la COVID-19, et pour assurer la santé et la sécurité de ses employés et de l’ensemble de son réseau, l’IRSST a mis en place des mesures exceptionnelles.
Pour en savoir plus 

Actualité

Le bruit : Celui qu’on veut entendre et celui qu’on ne veut pas entendre


Le bruit : Celui qu’on veut entendre et celui qu’on ne veut pas entendre

Il y a le bruit qu’il faut entendre et celui qu’on ne veut pas entendre. Malgré les exigences de la réglementation, on note chaque année, au Québec comme ailleurs, un nombre accru d’accidents et de mortalités impliquant des véhicules lourds faisant marche arrière. Selon plusieurs études, une grande partie de ces incidents ont lieu malgré le bon fonctionnement de l’alarme de recul. Cela peut se produire lorsque les avertisseurs sonores n’attirent pas suffisamment l’attention, soit parce qu’ils sont mal entendus, soit parce qu’ils sont ignorés. Sur certains lieux de travail, les signaux se font entendre si fréquemment, qu’ils ne provoquent presque plus de sentiment de danger.

Le bruit des alarmes de recul

Alarme de recul

De nombreux autres facteurs peuvent entraver la transmission d’un sentiment d’urgence provoqué par des alarmes de recul, soit à l’arrière des véhicules lourds. Voici des documents pour en connaître plus sur le sujet :

Le rapport de recherche Sécurité des travailleurs derrière les véhicules lourds - Évaluation de trois types d'alarmes sonores de recul

L’article du magazine Prévention au travail : Bip, bip, bip ou pschitt, pschitt ? - Quelle technologie rend les alarmes de recul plus sécuritaires ?

Une vidéo où vous découvrirez les particularités et les avantages d’une nouvelle alarme de recul dont sont munis de plus en plus de véhicules lourds au Québec : Les alarmes de recul : comment les différencier ?

Une conférence : Évaluation des alarmes de recul à large bande de fréquences

La protection de l’ouïe

protection ouïe

Pour le bruit dont on veut se couper, il y a des protecteurs auditifs de toute sorte qui ont d’ailleurs fait l’objet de recherches. Voici les rapports offerts sur le site de l’IRSST :

Un article a par ailleurs été publié dans Prévention au travail sur le sujet.

Pour en savoir plus

Si la problématique du bruit vous intéresse, ne manquez pas de visiter régulièrement le blogue de l’équipe de la veille sur le bruit et les vibrations.

 
Restez en contact!

infoIRSST - Toutes les nouvelles de la recherche à l'IRSST

Abonnez-vous


Suivez-nous!