IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Avis, recommandations et outils de l'IRSST concernant la COVID-19

Recommandations pour réduire l’exposition et la contamination des travailleurs dans les commerces essentiels

  • Version du : 14 mai, 2020, 12:00

Recommandations pour réduire l’exposition et la contamination des travailleurs dans les commerces essentiels

Le personnel de caisse, les préposés au service à la clientèle et les commis des commerces essentiels sont susceptibles d’être en présence de personnes atteintes de la COVID-19. La mise en place de mesures de distanciation physique et d’hygiène, pour réduire l’exposition de ces travailleurs et des clients à ce virus, entraîne d’importants changements organisationnels dans les commerces essentiels. Afin de soutenir les commerçants et leur personnel, l’IRSST propose des recommandations pour accompagner ces transformations. Elles ont pour but de favoriser la santé et la sécurité des travailleurs en misant sur la prévention des risques au travail.

Ces recommandations sont complémentaires à l’avis Recommandations pour amoindrir l’exposition du personnel de caisse dans les commerces produit par l’IRSST ainsi qu’aux documents COVID-19 : Mesures de prévention en milieu de travail : recommandations intérimaires et Recommandations intérimaires concernant les marchés d’alimentation et commerces essentiels produits par l’INSPQ. Il appartiendra aux commerçants de trouver une façon appropriée d'implanter ces recommandations selon les spécificités, contraintes et besoins de chaque commerce. À moins d’exception, celles-ci ne seront pas répétées dans cette fiche. Il est, par exemple, implicite que les travailleurs doivent :

  • éviter de toucher leur visage avec leurs mains,
  • se laver fréquemment les mains et,
  • respecter une distance minimale de 2 mètres entre toute personne (travailleur ou client) dans le commerce.

Il en est également ainsi pour les mesures de salubrité de l’environnement (nettoyage et désinfection).

Portée et limites
Ce document n’a pas de valeur légale ni réglementaire. Il vise uniquement à soutenir les milieux de travail dans la mise en place de moyens de prévention qui permettront de maintenir ou de reprendre de manière sécuritaire leurs activités dans le contexte de la pandémie actuelle. Certaines des recommandations présentées pourraient s’avérer inapplicables ou encore, nécessiter une adaptation selon le contexte particulier du milieu de travail. Dans tous les cas, le jugement professionnel devra être utilisé afin de définir et implanter les mesures les plus appropriées.​

Comme la situation entourant la COVID-19 évolue de jour en jour, les commerces essentiels se transforment rapidement pour mettre en place les mesures de prévention recommandées. L’application des mesures de distanciation physique et d’hygiène a entraîné la création de nouvelles tâches et la modification de certains postes dans ces milieux de travail.

Afin de guider ces changements et de favoriser l’efficacité de ces mesures de prévention, des principes généraux quant à la circulation de l’information, à l’aménagement et l’organisation du travail sont d’abord proposés. Des éléments à considérer, lors de la mise en place des mesures de prévention, sont ensuite classés, par tâche, selon les zones du commerce où l’application de ces mesures s’avère critique.

Grands principes pour guider l’application des mesures de distanciation physique et d’hygiène

1. Circulation de l’information

Auprès des travailleurs et de leurs représentants

  • Informer les travailleurs et leurs représentants des mesures de prévention mises en place.
  • Former les travailleurs aux nouvelles tâches.
  • Accueillir et former les nouveaux travailleurs.

Prendre le temps de s’informer, auprès des travailleurs, des ajustements que l’application de ces mesures peut occasionner dans leur activité quotidienne et améliorer les situations de travail en cas de difficultés / problèmes.

Auprès des clients

  • Indiquer clairement aux clients, à l'entrée du commerce, les consignes qu'ils devront respecter : les interdictions d’accès, le nombre de personnes admises, l’hygiène, le sens de circulation et le respect des distances avec le personnel.
  • Afficher ces informations en français et, si possible, en anglais. L’utilisation de pictogrammes peut faciliter la compréhension de ces consignes.
2. Conditions mises en place dans le commerce

Pour chacun des postes (nouveaux ou adaptés), il faut s’assurer :

  • d’affecter / attitrer des employés aux nouvelles tâches ou nouveaux postes,
  • de fournir le matériel approprié selon le poste : gants, lingettes / produits désinfectants, masques, etc. Indiquer clairement aux employés où trouver ce matériel,
  • de statuer sur une méthode de traitement des déchets (gants, masques, lingettes, etc.),
  • d’aménager les nouveaux postes / nouvelles tâches et fournir les équipements nécessaires et appropriés (p. ex. : table et chaise à l’entrée, poubelles pour les déchets contaminés, cônes (oranges) pour délimiter des zones de travail).
3. Circulation des produits en magasin 
  • Minimiser l’entrée de produits potentiellement contaminés en magasin : pas de retour des produits en caisses, pas de retour des produits consignés. Au besoin, ces retours devront être faits à un endroit désigné du magasin. Ces produits devront être déposés et traités à part (p. ex. : emplacement spécifique, nettoyage, désinfection ou mise de côté avant remise en rayon).
  • Identifier des zones uniques d’entrée et de sortie des produits si possible : réception des livraisons et préparation des commandes.
4. Mise en place de postes de nettoyage
  • Affecter des commis / employés à ces postes de nettoyage.
  • Nettoyer et désinfecter les surfaces fréquemment touchées par le public (poignées de porte, tourniquets, chariots, etc.) et les autres lieux / espaces utilisés par les travailleurs : sanitaires, cafétéria, horodateur, zone d’entreposage, etc.
  • Nettoyer et désinfecter toutes les allées en fin de journée.
  • Nettoyer et désinfecter son poste de travail au minimum à chaque changement de quart de travail.
  • Mettre en place un registre de nettoyage et d'assainissement.
Le nettoyage des surfaces vise à retirer les saletés, impuretés et microorganismes, mais ne tue pas ces derniers. Pour réduire davantage le risque de contamination, il est recommandé de désinfecter les surfaces après les avoir nettoyées. De cette manière, les microorganismes seront éliminés. Il est important de suivre les instructions du fabricant du produit désinfectant et de ne pas mélanger des produits.Pour plus d’information : COVID-19 : nettoyage des surfaces (INSPQ)
5. Temps de pauses et de récupération des employés

Prévoir les temps de pauses et de récupération des employés. Si possible, augmenter la durée et la fréquence de ces temps de récupération pour prévenir la fatigue qui constitue un facteur de risque en santé et sécurité du travail.

6. Réduction des heures d’ouverture

Réduire les heures d'ouverture pour permettre aux travailleurs de remplir les rayonnages, de préparer les commandes, de nettoyer et de désinfecter les lieux et de faire leurs achats en sécurité.

Éléments à considérer lors de la mise en place des mesures de prévention

Pour chacune de ces tâches, réparties selon les zones du commerce où l’application des mesures de prévention s’avère critique, avez-vous pensé à :

1. L’entrée du commerce

Contrôler l'accès aux clients et les retours de marchandises

  • Déterminer le nombre maximal de clients dans le commerce selon sa taille, sa capacité, son aménagement et les possibilités d'organisation du flux de circulation.
  • Accepter un client par famille, pas d'enfant si possible.
  • Limiter l’entrée des personnes présentant des symptômes d’infection reliés à la COVID-19 : triage des employés et clients aux points d’entrée du magasin.
  • Minimiser l'entrée de produits potentiellement contaminés dans le commerce : pas de retour de produits aux caisses ni de produits consignés. Au besoin, ces retours devront être faits à un endroit désigné et traités à part.
  • Prévoir des mesures de sécurité en cas de signe de violence de la part des clients.

Nettoyer et désinfecter pour assurer la propreté du poste de lavage de mains

  • Demander au client de se laver ou de se désinfecter les mains.
  • Ne pas distribuer de désinfectants de mains à mains.
  • Prévoir des lavabos s'il n'y a pas de distributeur de solution hydroalcoolique à l'entrée du commerce.
  • Afficher les recommandations quant au lavage ou à la désinfection des mains.
  • Veiller à l'approvisionnement de savon, de solution hydroalcoolique, lingettes, serviettes jetables, etc.
  • Prévoir une poubelle pour les déchets contaminés et la vider régulièrement.
  • Nettoyer et désinfecter régulièrement les parois et les robinets du lavabo et les comptoirs.

Nettoyer et désinfecter les chariots retournés par les clients

  • Prévoir le moment et le lieu où les chariots souillés seront nettoyés et désinfectés.
  • Prévoir l'endroit où mettre les chariots propres.
2. Les allées

Remplir les rayonnages

  • Indiquer un sens de circulation pour éviter que les clients se croisent (p. ex. : fléchage au sol, peinture spécifique).
  • Identifier, à l’aide d’un plan du magasin, les lieux où le personnel et les clients risquent de se croiser sans pouvoir maintenir une distance minimale de 2 mètres. Mettre des mesures en place à ces endroits lorsque s'y trouve un commis pour éviter des croisements avec les clients (p. ex. : barrer temporairement l’allée, demander aux clients d’attendre avant de s’engager dans l’allée).

Conseiller les clients

  • Lors d'un conseil d'achat, laisser le client prendre la marchandise sur les tablettes.
  • Informer le client lorsqu'il cherche un produit en évitant de l'accompagner jusqu'au rayonnage.
3. Les caisses

Répartir les clients aux caisses

  • À l’approche des caisses, marquer le sol pour respecter une distance minimale de 2 mètres entre chaque client.
  • Répartir les clients aux diverses caisses afin que ceux-ci n'entravent pas la circulation en bout d'allée et éviter les files d'attente.

Accueillir des clients et effectuer les transactions

4. L’arrière du commerce

Recevoir les livraisons

  • Minimiser les interactions entre les livreurs et les employés du commerce (papiers, crayons, produits).
  • Identifier une zone spécifique de livraison et la nettoyer régulièrement.
  • Nettoyer et désinfecter régulièrement la zone de livraison.
  • Si possible, installer aussi un poste de nettoyage ou de désinfection des mains à cet endroit, il peut être plus simple que celui de l’accueil des clients.

Préparer la livraison des commandes

  • Aménager et organiser la zone de préparation des commandes afin d'éviter l'accumulation de marchandises à proximité des clients présents dans le commerce. Par exemple, privilégier l'arrière du commerce ou l'entrepôt pour effectuer cette tâche.
  • Sortir les commandes par un autre accès que l'entrée des clients.

Prévoir une procédure pour le service de livraison 

  • Suivre les mesures d’hygiène et de distanciation physique recommandées (ne pas entrer chez le client, déposer les sacs au pied de la porte).
  • Utilisation du véhicule par plus d’un livreur (aération du véhicule, nettoyer et désinfecter les éléments de la voiture les plus couramment touchés).

Une production de l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

  • Maud Gonella, professionnelle scientifique, IRSST
  • Sylvie Beaugrand, professionnelle scientifique, IRSST
  • Caroline Jolly, professionnelle scientifique, IRSST
  • Denys Denis, chercheur, UQAM et responsable du champ de recherche Réadaptation au travail, IRSST
  • Élise, Ledoux, chercheuse, UQAM et responsable du champ Prévention durable en SST et environnement de travail, IRSST
  • Marie Comeau, professionnelle scientifique, IRSST
  • Édith Vinet, professionnelle scientifique, IRSST

Si vous avez des questions quant à l’aménagement et l’organisation de votre commerce, contactez-nous.

Références

Cet avis a été préparé par l’IRSST, en collaboration avec ses partenaires sociaux, représentants des employeurs et des travailleurs, et membres de son conseil scientifique.
IRSST
CPQ CSN FTQ

Nous tenons à remercier l’INSPQ et la CNESST pour leurs commentaires durant le processus de révision de cette fiche.