IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

 Avis important concernant la COVID-19

En raison de la propagation rapide de la COVID-19, et pour assurer la santé et la sécurité de ses employés et de l’ensemble de son réseau, l’IRSST a mis en place des mesures exceptionnelles.
Pour en savoir plus 

Développement de méthodes analytiques pour les composés organiques volatils microbiens (COVM) dans les matrices biologiques : Vers l'évaluation des COVM comme biomarqueurs d'exposition aux moisissures

Résumé

La qualité de l’air intérieur est un enjeu majeur en santé et sécurité au travail. Certaines études vont jusqu’à estimer que près de la moitié des symptômes associés à une mauvaise qualité de l’air intérieur serait attribuable à l’exposition aux moisissures.
Une activité de recherche précédente a permis d’identifier 20 composés organiques volatils microbiens émis par les moisissures nuisibles à la santé (COVM) et qui auraient un potentiel d’être utilisés comme biomarqueurs d’exposition aux moisissures en milieu de travail.
L’objectif principal de cette étude est de développer une méthode analytique permettant de mesurer ces composés organiques volatils dans la matrice sanguine, l’urine, l’exhalât et l’air ambiant. Un deuxième objectif vise à mesurer les coefficients de partage sang et air ainsi qu’urine et air pour ces COVM, paramètres très informatifs sur la toxicocinétique.

Informations complémentaires

Type : Projet
Numéro : 2018-0021
Statut : En cours
Équipe :