IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

 Avis important concernant la COVID-19

En raison de la propagation rapide de la COVID-19, et pour assurer la santé et la sécurité de ses employés et de l’ensemble de son réseau, l’IRSST a mis en place des mesures exceptionnelles.
Pour en savoir plus 

Élaboration d'un guide d'évaluation de la marge de manoeuvre en situation de travail, pour une clientèle présentant des incapacités prolongées d'origine musculosquelettique

Résumé

Au Canada, un grand nombre de travailleurs subissent des blessures musculo-squelettiques qui les gardent hors du travail pendant de longues périodes, entraînant d’importants coûts humains et financiers. De plus, l’absentéisme au travail affecte considérablement la productivité des entreprises canadiennes. Un programme de retour progressif au travail, dont l’efficacité a été démontrée, permet de faciliter le retour au travail de ces personnes. Au cours de ce programme, il est toutefois difficile pour les cliniciens de décider de l’écart acceptable entre les capacités de l’individu et les exigences de son travail, pour faciliter un retour au travail le plus durable et le plus sain possible.

Un outil sera élaboré pour aider les cliniciens à évaluer la marge de manœuvre des travailleurs, dans leur travail, au cours d’un programme de retour progressif au travail. Cet outil sera ensuite testé auprès d’un petit nombre de cliniciens et de travailleurs afin d’en évaluer les forces et les faiblesses. L’outil aidera les travailleurs, pour qui le retour au travail sera facilité; les entreprises, qui pourront ainsi bénéficier d’un employé qui revient au travail en meilleure santé et les cliniciens, qui disposeront d’un outil pour améliorer leur pratique. Enfin, cette étude contribuera à améliorer les services offerts dans le domaine de la réadaptation au travail.

Informations complémentaires

Type : Projet
Numéro : 0099-7580
Statut : Terminé
Année de fin du projet : 2013
Champ de recherche : Réadaptation au travail
Équipe :
  • Marie-José Durand (Université de Sherbrooke)
  • Nicole Vézina (Université du Québec à Montréal )
  • Patrick Loisel (Université de Sherbrooke)
  • Marie-Christine Richard (Université de Sherbrooke)