IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Vérification du contenu d’un programme de cadenassage

Résumé

Le cadenassage réduit les risques que posent les travaux de maintenance, de réparation et de déblocage des machines industrielles. Or, la CSST indiquait récemment que 5 225 accidents, dont six mortels, surviennent encore annuellement pendant l’exécution de tels travaux sur des machines mal ou non cadenassées. La norme canadienne CSA Z460-05 définit le cadenassage comme l’installation, conformément à une procédure précise, d’un cadenas ou d’une étiquette sur un dispositif d’isolement des sources d’énergie d’une machine pour indiquer que celui-ci ne doit pas être actionné avant le retrait du cadenas ou de l’étiquette. Selon le Règlement sur la santé et la sécurité du travail, les travailleurs qui font des tâches de maintenance, de réparation ou de déblocage dans la zone dangereuse d’une de ces machines doivent appliquer ce procédé. Ce rapport démontre que les écrits donnent différents sens ou définitions au cadenassage, que les exigences légales en cette matière varient selon les provinces canadiennes et les pays, qu’il existe des différences normatives à cet égard, que les programmes de cadenassage des livres et guides diffèrent, et enfin, que des établissements québécois possèdent des programmes qui présentent des lacunes réglementaires ou normatives. Cette étude, qui contribuera à mieux outiller les entreprises désireuses de rédiger ou d’actualiser un programme de cadenassage, ouvre la voie à des recherches subséquentes sur l’application du cadenassage en industrie.À la suite de ce projet, une fiche technique a été développée afin de fournir aux entreprises un moyen simple et pratique de vérifier le contenu de leur programme de cadenassage.

Informations complémentaires

Catégorie : Fiche technique
Auteur(s) :
Projet de recherche : 0099-4500
Mis en ligne le : 09 octobre 2009
Format : Texte