IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

 Avis important concernant la COVID-19

(11 juin 2020, 13 h) Reprise graduelle des activités de la Direction des laboratoires. En raison de la propagation rapide de la COVID-19, et pour assurer la santé et la sécurité de ses employés et de l’ensemble de son réseau, l’IRSST a mis en place des mesures exceptionnelles.

Guide d'ajustement des valeurs d'exposition admissibles (VEA) pour les horaires de travail non conventionnels

Résumé

L’état des connaissances sur l’ajustement des VEA aux horaires de travail non conventionnels, c’est-à-dire aux horaires différents de huit heures par jour, cinq jours par semaine, a été résumé dans plusieurs publications particulièrement pertinentes au contexte québécois3,4,5,6,7,8,9. Ces publications décrivent les principales méthodes de calcul des facteurs d’ajustement des VEA dans le cas des substances qui requièrent un ajustement.

La démarche d’ajustement des VEA pour les horaires de travail non conventionnels du présent guide est fondée sur un principe directeur qui a fait consensus au Comité technique 3.33.1 de l’Annexe I du RSST7. En termes toxicologiques, pour plusieurs contaminants chimiques, un équilibre s'établit entre l'accumulation d'un contaminant dans l'organisme durant la présence en milieu de travail et l'élimination du contaminant durant l'absence du travail (cette période étant présumée sans exposition) jusqu'à l'atteinte d'une charge corporelle maximale ou plateau d'accumulation dans l'organisme. La valeur d'exposition moyenne pondérée (VEMP) applicable aux travailleurs exposés à ces contaminants durant des horaires non conventionnels doit donc être modifiée pour s'assurer que la charge corporelle maximale n'excède pas la charge corporelle maximale atteinte par un travailleur opérant selon des horaires conventionnels. En corollaire, tout mode d'exposition ou toute action toxique d'un contaminant qui n'est pas relié, d'une façon ou de l'autre, à la charge corporelle ne requiert aucun ajustement de norme.

C’est à partir de ce principe directeur qu’un groupe de toxicologues s’est réuni à l’IRSST pour proposer, en s’inspirant de la logique de l’organisme Occupational Safety and Health Administration3 (OSHA), des catégories d’ajustement9 (I, II, III et IV) pour chacune des substances retrouvées dans l’Annexe I du RSST ainsi qu’une méthode de calcul des facteurs d’ajustement supportée par modélisation toxicocinétique11,12. Ce groupe d’experts s’est également prononcé sur les conditions et les limites d’application de la procédure d’ajustement.

À partir de ces propositions, les membres du Comité technique 3.33.1 de l’annexe I du RSST de la Commission de la Santé et de la Sécurité du Travail (CSST) ont établi un consensus sur les modalités d’application de l’ajustement des VEA (voir l’annexe I). Le présent guide est l’instrument qui veut faciliter l’application de l’ajustement des VEA pour les horaires de travail non conventionnels en se basant sur les considérations toxicologiques telles que revues par consensus des membres du comité de l’Annexe I. Il propose quelques définitions et conditions d’application, explique la démarche d’ajustement des VEA et l’interprétation de la valeur d’exposition moyenne ajustée (VEMA) et présente en annexe des exemples d’application.

Informations complémentaires

Catégorie : Guide technique
Auteur(s) :
  • Daniel Drolet
Projet de recherche : 0099-6920
Mis en ligne le : 19 février 2008
Format : Texte