IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Impact de quatre filières de traitement de l'eau en piscine sur les concentrations des sous-produits de désinfection: une étude exploratoire

Résumé

Le nombre de travailleurs concernés par l’exposition aux sous-produits de désinfection (SPD) des piscines n’est pas négligeable et est à l’origine notamment de problèmes d’irritation oculaire, cutanée et respiratoire. Selon les données de la Société de sauvetage, il y aurait au Québec plus de 18 000 préposés à la surveillance aquatique dont l’âge varie, pour la majorité d’entre eux, de 16 à 24 ans.

Afin de faciliter l’adoption de meilleures pratiques visant à réduire les niveaux d’exposition aux SPD en piscine, les chercheurs doivent analyser les diverses approches et technologies utilisées pour la désinfection de l’eau des piscines publiques.

En complémentarité à une étude en cours pour évaluer l’exposition des travailleurs aux SPD en piscine, il est proposé, dans cette étude, de recueillir des données sur les niveaux d’exposition associés à diverses filières de traitement de l’eau des piscines publiques, incluant des procédés encore peu utilisés (stripping, ultra-violet) au Québec.

Cette étude exploratoire permettra de documenter l’effet de diverses filières de traitement sur la contamination de l’eau et de l’air par les SPD dans des conditions contrôlées afin d’identifier celles qui conduiraient aux plus faibles niveaux d’exposition.

Informations complémentaires

Type : Projet
Numéro : 2013-0074
Statut : Terminé
Année de fin du projet : 2015
Équipe de recherche :
  • Robert Tardif (Université de Montréal)
  • Manuel Rodriguez (Université Laval)
  • Cyril Catto (Université de Montréal)