IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Développement d'outils et de méthodes pour mieux évaluer et améliorer la protection auditive individuelle des travailleurs

Résumé

À l’heure actuelle, environ un demi-million de travailleurs québécois sont exposés quotidiennement à des niveaux de bruit susceptibles d’engendrer des problèmes d’audition et, certains d’entre eux, sont aux prises avec les conséquences d’une surdité professionnelle. Bien que l’élimination du bruit à la source soit la solution la plus efficace, il arrive qu’il soit impossible de le faire et l’utilisation de moyens de protection auditive individuelle est alors nécessaire.

Cependant des problèmes sont associés au port de protecteurs auditifs; leur port peut notamment engendrer des difficultés de communication et ils peuvent être un cofacteur de risque pour les accidents du travail. Parce qu’il est difficile de choisir et de concevoir un protecteur auditif adapté, ils peuvent ne pas protéger adéquatement l’utilisateur et représentent un risque pour sa santé auditive. En raison de leur inconfort, la durée de port recommandée pour limiter l’exposition au bruit n’est pas toujours respectée. Enfin, la conception des protecteurs relève souvent de l’empirisme sans optimisation des performances et du confort.

L’objectif principal de cette étude est de développer des outils et des méthodes de mesure pour mieux évaluer et pour améliorer les performances acoustiques des protecteurs auditifs, tout en intégrant certains paramètres qui ont une influence sur le confort. L’étude inclut les trois types de protecteurs couramment utilisés : les coquilles, les bouchons et la double protection qui consiste en l’utilisation simultanée de coquilles et de bouchons.

Informations complémentaires

Type : Projet
Numéro : 0099-7630
Statut : Terminé
Année de fin du projet : 2015
Équipe de recherche :
  • Franck Sgard (IRSST)
  • Hugues Nélisse (IRSST)
  • Frédéric Laville (École de technologie supérieure)
  • Yvan Petit (École de technologie supérieure)
  • Jérémie Voix (École de technologie supérieure)
  • Cécile Le Cocq (École de technologie supérieure)
  • Mike Stinson (Conseil national de recherches Canada)
  • Gilles Daigle (Conseil national de recherches Canada)
  • Jérôme Boutin (IRSST)