IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Mesure des concentrations de monoxyde de carbone dans l'échappement des moteurs diesels. Développement et évaluation d'une méthode pratique pour l'industrie minière

Résumé

Les produits de combustion des moteurs diesels sont composés de plusieurs substances reconnues comme toxiques ou cancérigènes. En 1988, le National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH) des États-Unis a publié un rapport considérant la totalité des émissions diesels comme potentiellement cancérigènes. Dans l’environnement de travail confiné du secteur minier, l’entretien de l’équipement diesel a un effet direct sur la qualité de l’échappement et donc, sur la qualité de l’air respiré par les travailleurs. La mesure des concentrations de monoxyde de carbone (CO) dans l’échappement constitue une façon d’évaluer la qualité des émissions et la nécessité d’entretien des équipements. La recherche avait pour but de mettre au point et d’évaluer une méthode de mesure des concentrations de CO directement dans l’échappement des moteurs diesels qui serait utilisable de façon routinière en milieu minier. Les résultats démontrent que les tests de CO devraient être faits pendant que les moteurs sont sous pression dynamique (à plein régime avec le convertisseur de couple sous pression). Cela soulève cependant des questions quant à la santé et à la sécurité de l’opérateur et du technicien. Le choix de tubes colorimétriques ou d’appareils à lecture directe pour la mesure du CO est laissé aux opérateurs miniers.

Informations complémentaires

Type : Projet
Numéro : 0097-0950
Statut : Terminé
Année de fin du projet : 1999
Équipe de recherche :
  • Michel Grenier (Centre canadien de la technologie des minéraux et de l'énergie)
  • Don Dainty (Centre canadien de la technologie des minéraux et de l'énergie)
  • Mahe Gangal (Centre canadien de la technologie des minéraux et de l'énergie)