IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Critères d’aménagement sécuritaire et ergonomique des postes de haleur et de support à casiers des homardiers du Québec

Résumé

La pratique de la pêche commerciale est reconnue comme l’un des métiers les plus dangereux à l’échelle mondiale. Entre 2012 et 2014, elle a fait l’objet de deux projets de recherche qui ont été réalisés en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine. Le premier visait à analyser les activités de travail et les risques de chute par-dessus bord des homardiers ainsi que leurs déterminants, tandis que le deuxième consistait en l’étude des aménagements aux postes de travail « haleur et support à casiers ». La présente recherche découle de ces projets et porte sur l’amélioration de l’ergonomie et de la sécurité de ces deux emplacements. Les objectifs poursuivis sont : 1) mettre en évidence les avantages du point de vue de l’efficacité, de la sécurité et de l’ergonomie de certains aménagements aux postes de haleur et de support à casiers; 2) formuler des paramètres de conception et étudier la faisabilité de leur mise en œuvre lors de modifications d’installations existantes; 3) démontrer cette faisabilité en réalisant trois bancs d’essai; 4) décrire et analyser la démarche de coconception avec la collaboration des pêcheurs.

L’identification des risques, des pratiques et des aménagements sécuritaires aux deux postes de travail a été basée sur l’analyse de séquences vidéo des situations de travail enregistrées antérieurement à bord d’une vingtaine de homardiers représentatifs de la flotte de quelque 500 unités opérant dans cette région. Les résultats de ces analyses ont été validés par les équipages participants.

Grâce à une approche systémique intégrant les connaissances acquises à travers l’analyse de situations de référence, les objectifs de prévention poursuivis et les pratiques et équipements existants, une équipe de conception a imaginé deux systèmes pour favoriser des opérations sécuritaires et ergonomiques. Ils diffèrent par le type de haleur : le haleur incliné pivotant en hauteur, déjà présent en Gaspésie, et le haleur fixe éloigné du pavois, une adaptation du haleur bas fixe, présent aux Îles-de-la-Madeleine. Dans les deux approches, il est proposé d’installer un panneau séparateur et un support à casiers avec réceptacle, ce qui élimine le cordage à proximité des pieds du pêcheur. Ces concepts ont été validés et bonifiés par un comité de suivi composé de représentants sectoriels régionaux et par un comité d’experts mettant en présence des pêcheurs et l’équipe de recherche. Le personnel des ateliers de fabrication qui joue un rôle important dans le développement des systèmes a également été impliqué dans le processus de conception et de réalisation.

Les nouveaux équipements ont été installés à bord de trois homardiers, deux en Gaspésie et un aux Îles-de-la-Madeleine, ce qui a permis de tenir compte de l’hétérogénéité des flottes et des équipements. Au total, 13 sorties en mer ont été réalisées avant et après modifications afin de mesurer l’impact sur les activités et les niveaux de risque. Un peu plus de 72 heures d’enregistrements vidéo et audio ont été réalisées et analysées pour étudier les processus de conception et de fabrication ainsi que les essais en mer.

Cette étude démontre qu’il est possible d’optimiser les équipements aux deux postes de travail afin de diminuer les risques de chute par-dessus bord ou de même niveau, tout en améliorant l’ergonomie. Les deux systèmes à l’étude pourraient être implantés sur les homardiers qui relèvent leurs lignes de casier par l’arrière, soit environ 80 % des unités opérant dans cette région. Il est également vraisemblable que ce type de modifications d’équipements pourrait s’appliquer aux homardiers qui débarquent leurs prises sur la Côte-Nord. Toute autre pêche qui utilise des lignes de casiers pourrait également en bénéficier.

Des paramètres de conception ont pu être formulés et illustrés à l’aide de schémas, de photos et, le cas échéant, de dimensions. Ces paramètres, ainsi que le matériel visuel accumulé durant cette recherche, pourraient servir d’outils de valorisation des connaissances acquises. Pour ce faire, les parties prenantes consultées favorisent la production d’une vidéo de démonstration et d’un guide de conception s’adressant aux pêcheurs et au personnel des ateliers de fabrication.

La recherche a également mis en évidence le fait qu’une dynamique sectorielle visant à améliorer la sécurité et l’ergonomie des homardiers est bien amorcée. Ce qui permet de conclure qu’il y a là une opportunité d’accompagner et de soutenir les capitaines intéressés à adapter leurs équipements de façon à les rendre plus sécuritaires. Le transfert technologique peut s’appuyer sur la construction sociale réalisée à travers ce projet, grâce à une approche très participative. Compte tenu de la culture spécifique de ce secteur d’activité, une approche visant à susciter la collaboration, à convaincre et à soutenir doit être privilégiée.

Informations complémentaires

Collection : Rapports scientifiques
Catégorie : Rapport de recherche
Auteur(s) :
  • Francis Coulombe
  • Sylvie Montreuil
  • Jean-Guy Richard
  • Michel Tremblay
Projet de recherche : 2014-0021
Mis en ligne le : 03 avril 2018
Format : Texte