IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Lésions professionnelles indemnisées au Québec en 2010-2012 Tableaux de classement par industrie - catégorie professionnelle

Résumé

Ce document s’inscrit dans le cadre d’une activité scientifique portant sur les indicateurs de lésions professionnelles en santé et en sécurité du travail. Cette étude vise principalement à fournir des mesures statistiques sur la fréquence et la gravité des lésions avec perte de temps indemnisée (PTI), et sur les coûts des lésions acceptées par la CNESST, par industrie-catégorie professionnelle en utilisant un niveau de raffinement le plus détaillé possible. Le rapport a été scindé en deux documents distincts. Le premier offre une vue d’ensemble des résultats produits tandis que celui-ci présente la totalité des tableaux de classement des industries qui ont permis d’identifier les industries-catégories professionnelles ayant les indicateurs de lésions professionnelles les plus élevés. Cette étude constitue ainsi un outil statistique pertinent pour orienter les activités de recherche et les interventions en milieu de travail.

Cette deuxième partie du rapport se compose de 19 tableaux, détaillés selon les codes SCIAN (Système de classification des industries de l’Amérique du Nord) et la catégorie professionnelle (manuelle, non-manuelle, mixte), classés par ordre décroissant de divers indicateurs annuels moyens de lésions professionnelles tels le taux de fréquence, la durée moyenne d’indemnisation, le taux de fréquence-gravité et le coût des lésions pour la période 2010-2012. Trois séries de tableaux de classement des industries-catégories professionnelles sont présentées dans ce document: la première concerne les principaux indicateurs pour l’ensemble des travailleurs, la deuxième porte sur les taux de fréquence-gravité par sexe et la dernière sur les taux de fréquence-gravité des jeunes (15-24 ans; 15-19; 20-24) et des travailleurs âgés (55 ans ou plus; 55-64; 65 ou plus).

Les tableaux de classement réfèrent à la période 2010-2012 et, parmi les informations qu’ils contiennent, on trouve entre autres les codes du SCIAN de 2007, les libellés correspondants, la catégorie professionnelle, les effectifs d’employés en équivalent temps complet (ETC), le nombre annuel moyen de lésions ainsi que des indicateurs de lésions acceptées ou de maladies professionnelles acceptées ou de lésions avec perte de temps indemnisée (PTI). Par ailleurs, les indicateurs sont produits en utilisant, au dénominateur, le nombre de travailleurs en équivalent temps complet (ETC). Ce concept considère les heures travaillées plutôt que les effectifs d’individus, ce qui a l’avantage de tenir compte à la fois du temps de travail et du nombre de travailleurs exposés.

Par souci de produire des données fiables et représentatives, certains critères de sélection ont dû être fixés. Ainsi, les industries comptant moins de 500 employés[1] en ETC ont été retranchées des tableaux présentant les taux de fréquence, de fréquence-gravité ou de coûts. Il est à noter que les mesures et indicateurs qui apparaissent dans chacun des tableaux, pour le total du Québec, correspondent à l’ensemble des employés et des lésions professionnelles, donc ils incluent les effectifs de travailleurs et les lésions pour les secteurs d’activités économiques qui n’apparaissent pas dans les tableaux.

Par ailleurs, les durées moyennes d’indemnisation n’ont pas été calculées lorsqu’un secteur dénombrait moins de 100 lésions avec PTI sur les 3 années d’observation (2010-2012). L’expérience des études antérieures a montré que les durées moyennes calculées lorsqu’il y a moins de 100 lésions PTI peuvent présenter de grandes variations en raison d’une, deux ou trois lésions ayant exceptionnellement de très longues durées d’indemnisation.

Il est à noter que pour les tableaux présentant des ratios ou des proportions de lésions, les valeurs peuvent être légèrement différentes de celles obtenues à partir des nombres de lésions présentés dans les tableaux. Ces écarts proviennent du fait que les proportions et les ratios, ont été calculés avec le cumul des valeurs sur les trois années couvertes par l’étude (2010 à 2012) tandis que les nombres de lésions présentés dans les tableaux sont des moyennes annuelles arrondies à l’unité près, sans décimale. Ainsi, le calcul d’une proportion à partir de ces moyennes annuelles arrondies peut donner des résultats qui diffèrent de la proportion présentée dans les tableaux.

Pour plus de détails sur les objectifs et la démarche méthodologique de cette étude, veuillez consulter le premier document du rapport intitulé : Lésions professionnelles indemnisées au Québec en 2010-2012 : I - profil statistique par industrie-catégorie professionnelle.



[1] Plus de détails sur les aspects méthodologiques sont fournis dans le premier document d’analyse de ce rapport.