IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Facteurs de risque associés aux glissades chez les policiers et les brigadiers scolaires – Étude exploratoire

Sommaire

Entre 2005 et 2007, les accidents de type glissades, trébuchements et chutes de même niveau ont représenté 12,6 % de l’ensemble des lésions indemnisées par la Commission de la santé et de la sécurité du travail du Québec (CSST) et ont entraîné des débours de 90 millions de dollars. Deux secteurs professionnels, soit les policiers et les brigadiers scolaires, ont sollicité l’appui de l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) pour les aider à réduire et/ou prévenir les glissades qui, globalement, représentent près de la moitié de ces accidents. Afin de mieux cibler les interventions en matière de prévention, une étude exploratoire a été réalisée pour documenter cette problématique. L’objectif principal de cette activité de recherche était d’identifier des facteurs de risque associés aux accidents de glissade en vue de proposer des avenues de recherche pour répondre aux besoins des travailleurs en collaboration avec les organismes de prévention et de santé au travail.

Cette activité a été réalisée en trois étapes : 1) Une revue de la littérature scientifique a permis de faire un bilan de connaissances sur la problématique des glissades afin d’identifier de manière générale les facteurs de risque, de comprendre la mécanique du mouvement humain sur surface glissante et plan incliné, et d’établir les liens entre les chaussures et les accidents; 2) Un examen des statistiques descriptives des accidents/incidents de glissade chez les policiers et chez les brigadiers scolaires pour les années 2007-2009 a été réalisée de façon à déterminer les circonstances dans lesquelles ces événements se produisent et ainsi qualifier l’importance des différents facteurs de risque pour les deux populations ciblées; 3) Des groupes de discussion ont été tenus avec des policiers, des brigadiers et des contrôleurs routiers pour comprendre les liens qui peuvent s’établir entre les divers facteurs de risque et pour aborder la question des chaussures portées par les travailleurs.

Les résultats présentés dans cette étude ont mené à la proposition d’un modèle qui fournit une vue d’ensemble des facteurs de risque pour les populations visées, leur interaction et leur niveau d’influence sur les risques de glissade. Cette approche intégrale de la problématique des glissades permet de mieux cibler les interventions en matière de prévention. Ce modèle présente les glissades comme la résultante des interactions entre les différents facteurs de risque. La friction à l’interface chaussure-sol est immédiatement associée aux glissades puisqu’elle constitue le facteur de risque principal. Ensuite sont associés les facteurs de risque secondaires qui ont un impact direct sur les glissades et qui caractérisent la friction à l’interface chaussure-sol. Ces facteurs secondaires peuvent être intrinsèques, de nature physiologique ou comportementale, ou encore extrinsèques, liés à l’environnement physique de travail ou à l’activité de travail. Finalement se retrouvent des éléments relatifs à l’organisation du travail qui influencent de manière plus large la présence des facteurs de risque secondaires ou leur importance.

À la suite de cette activité, des recommandations pour les milieux de travail ont été suggérées, de même que pour des travaux futurs. De plus, des avenues de recherche sur la glissade ont été proposées pour mieux répondre aux besoins en matière de prévention et aux problèmes non résolus dans la littérature scientifique. Elles touchent donc principalement les surfaces extérieures, en particulier sous des conditions hivernales, ainsi que les escaliers. Les pistes de recherches comprennent l’étude plus approfondie du rôle des facteurs de risque, l’étude des mécanismes du mouvement humain sur surfaces glissantes afin de développer des stratégies de contrôle postural et de prévention, ainsi que l’avancement des connaissances sur le lien qui existe entre les caractéristiques des chaussures et les accidents de glissade dans des conditions glacées et enneigées.

Informations complémentaires

Collection : Rapports scientifiques
Catégorie : Rapport
Auteur(s) :
  • Chantal Gauvin
  • David Pearsall
  • Mohsen Damavandi
  • Yannick Michaud-Paquette
  • Bruno Farbos
  • Daniel Imbeau
Projet de recherche : 0099-8760
N° de publication : R-856
Langue : Français
Date de publication : 10 décembre 2014
Format : Texte