IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail

Effet des contaminants sur la résistance mécanique des gants de protection – Analyse préliminaire

Résumé

Dans de nombreux milieux de travail, comme par exemple l'usinage du métal, la mécanique automobile et la transformation alimentaire, la présence de risques mécaniques se produit souvent de manière simultanée avec celle de divers contaminants industriels, en particulier des huiles et des graisses. Ces composés peuvent éventuellement affecter la résistance des gants aux agresseurs mécaniques. Par ailleurs, certains modèles de gants peuvent subir des traitements de nettoyage afin de prolonger leur durée d'utilisation. Or, ceux-ci peuvent éventuellement provoquer une modification de leurs propriétés.

Cette étude avait pour objectif d'analyser de manière exploratoire trois aspects relatifs à l'effet des conditions réelles d'utilisation des gants de protection sur leurs propriétés de résistance aux agresseurs mécaniques (coupure, perforation et déchirure). Il s'agissait d'une part de l'exposition à court et moyen terme (1h et 8h) à des huiles et des graisses en laboratoire, d'autre part de l'application d'un traitement de nettoyage industriel avec et sans contamination préalable des gants, et finalement d'un usage normal en milieu de travail à long terme, c'est-à-dire correspondant à la durée de service jusqu'au retrait, dans les secteurs d'activités considérés.

Les résultats obtenus ont montré, pour certains couples gant/traitement appliqué, l'existence de modifications parfois très importantes de la résistance à la coupure, à la perforation et à la déchirure. Par exemple, des diminutions de la résistance à la coupure et à la perforation allant respectivement jusqu'à 38 % et 59 % ont été mesurées suite à certains traitements de contamination en laboratoire. Par ailleurs, en ce qui concerne les gants usagés, des diminutions de résistance aux trois types d'agresseurs mécaniques allant jusqu'à 34 % ont été observées pour des gants en nitrile supporté. Finalement, une augmentation de la résistance à la perforation a été mesurée après un seul traitement de nettoyage sur des gants en cuir synthétique due au durcissement du matériau.

Ces résultats indiquent l'importance de prendre en considération la présence de contaminants industriels lors de la sélection de gants de protection contre les risques mécaniques. Ils démontrent également la nécessité de poursuivre les travaux entamés afin de permettre une meilleure connaissance des phénomènes en jeu dans les processus de contamination à court et moyen terme, de nettoyage et d'usure naturelle, pour pouvoir identifier les solutions optimales permettant de minimiser ces problématiques.

Informations complémentaires

Collection : Rapports scientifiques
Catégorie : Rapport de recherche
Auteur(s) :
Projet de recherche : 0099-6140
Mis en ligne le : 18 février 2011
Format : Texte